Comment cintrer un fer en U

Fermé
domie92500 Messages postés 21 Date d'inscription mercredi 31 août 2011 Statut Membre Dernière intervention 5 décembre 2012 - Modifié par stf_frmu le 5/12/2012 à 12:55
 Gérard - 24 déc. 2012 à 20:18
Bonjour,
JE DOIS CINTRER UN FER EN U de 30mm x20mm x4mm comment je peut faire sa longueur et de 20cm une partie du cintrage doit être a 90° . par avance merci a vous bonne journée (DOM )
A voir également:

13 réponses

Je vois que personne n' a les connaissances requises, vous avez tous bien essayé, mais quand on ne l' a pas. Il n'y a qu'un vieux singe, maintenant tout se fait avec des machines, presses hydraulique, deux boutons à appuyer et c' est fini.
Un forgeron ou un chaudronnier formeur peuvent faire cela en un tour de main.
Avez-vous une pièce à réaliser ou toute une série ?
Pourriez-vous avoir accès à un chalumeau oxy-acétylènique ?
Prenez une plaque de d' acier de 3 ou 4 mm d' épais, un tuyau du diamètre désiré, soudez le sur la plaque de l' intérieur, de façon à ce que l' extérieur soit net à 90 degrés.
Un fer en U s' appelle aussi une cornière fer.
Maintenez là sur la plaque (un trou avec un fer rond dedans l' empêchera de riper), chauffez principalement la partie à plat jusque la couleur rouge cerise et cintrer en forçant la cornière, frappez là au marteau pour maintenir la forme, chauffez, cintrez à mesure, martelez et continuez jusqu' au demi-tour et un petit peu plus, car en refroidissant le métal va se rétreindre.
C' est un coup de main à prendre, quand vous aurez fait 5 ou 6 pièces, ça va rouler tout seul.
J' ai réalisé certaines choses qui ont causé l' étonnement chez des gens de métier, parce qu'ils n' avaient jamais vu cela avant.
Cela s' appelle l' expérience, si vous avez des questions du même acabit, envoyez les moi, je me ferais un plaisir.
8
"Un fer en U s' appelle aussi une cornière fer."
Non!
Il faut appeler un chat ...un chat,.... pas un chien!

Un U a deux "ailes" parallèles, une cornière une seule, si l'on peut dire; c'est deux fer plats perpendiculaires.
Là il est difficile de marteler les deux "ailes" en même temps.


https://www.leboutte.fr/catalogue_fr_metaux_fer_u_upn.html
0
stf_frmu Messages postés 43787 Date d'inscription mercredi 22 février 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 10 mai 2024 11 948
18 déc. 2012 à 11:53
bonjour

je suis d'accord avec Raymond037 et j'ai activé le lien !!
0
KIDUGUEN Messages postés 13080 Date d'inscription vendredi 13 janvier 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 9 mai 2024 4 748
18 déc. 2012 à 12:15
Si vous aviez bien lu en date du 5 decembre Raymond 037 propose a la personne qui pose la question de se retourner vers un forgeron ou un chaudronnier .Pas la peine de devaluer des gens qui essayent de donner des bons conseils et nous on sait ce qu'est un fer corniere mais là n'etait pas le propos
0
stf_frmu Messages postés 43787 Date d'inscription mercredi 22 février 2012 Statut Modérateur Dernière intervention 10 mai 2024 11 948
18 déc. 2012 à 12:59
je ne pense pas que de la part de Raymond037 ou moi il y avait une intention de dévaluer. il a juste été apporté une nuance pour laquelle j'ai dit que j'etais d'accord !
0
atlassaturn Messages postés 3371 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 7 mai 2024 1 952
18 déc. 2012 à 13:33
Toute la discussion n'a plus beaucoup de rapport avec le problème initial , qui je l'espère est résolu depuis longtemps .

Mais quand j'entends parler de chaudronnier je ne peux m'empêcher de réagir : c'est un métier , que j'admirais beaucoup et qui m'impressionnait , mais qui est en voie de disparition .
Si maintenant on pose le problème de la réalisation d'une telle pièce dans l'industrie , les réponses seront simples :
-fabrication unitaire : deux bout de profils en U coupés à 45° et soudés en pointant avant pour éviter les déformations ,
-petites séries ou exigences dimensionnelles : fraisage C.N. dans un bloc
-série justifiant les outillages de matriçage ou les moules de fonderie : matriçage ou moulage , en fonction des exigences de résistance mécanique et de fibrage .
A aucun moment un agent des méthodes ne pensera chaudronnage : de toutes façons il n'aurait aucun vieux singe sous la main pour faire le boulot .
Maintenant un chaudronnier c'est un conducteur de presse-plieuse , rouleuse , étireuse ... qui a plus de connaissance en informatique qu'en "sensation" du métal .
Je me rappelle d'un vieux chaudronnier qui me parlait du "nerf" du métal , ce qui ne veut absolument rien dire , même pour un métallurgiste , mais pour lui ça voulait dire que si il tapait là avec son marteau , la tôle allait bouger là-bas !
C'était la minute de nostalgie !
0