Accrocher une roue de char au mur [Résolu/Fermé]

Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 23 mai 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
25 octobre 2014
- - Dernière réponse : stf_jpd87
Messages postés
56303
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 octobre 2019
- 8 févr. 2013 à 07:32
Bonjour, j'ai une roue de char en bois de diamètre 120cm pour un poids de 80kgs je pense. Je compte l' accrocher au mur en parpaings. Je comptais faire un scellement chimique avec une tige filetée M20. Un seul point d'ancrage (la tige filetée passant au centre de la roue pour la soutenir). La tige filetée doit ressortir de 40 cm du mur et c'est là que je pense que ça va coincer. Sous le poids de la roue la tige filetée de diamètre 20mm va t elle résister? Ne va t elle pas se tordre? Existe t il des tamis pour scellement chimique de diamètre suffisant pour une tige filetée M20? avez vous d'autres idées?
Merci
Afficher la suite 

7 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
616
1
Merci
Bjr, pendre la roue en son centre, sur une tige filletée, contre le mur, la pèse 80kg, une tige de 22 suffit, pourquoi aller chercher un blindage, si la roue est écartée du mur je ne dis pas il y a du porte à faux, mais contre celui çi il n'y a pas de soucis, elle va tenir et pourquoi encore chercher la complication, un scellement au mortier sera bien mieux. Il y a le raccord sur le mur si enduit, mais le diamètre de l'axe roue doit bien faire 150 mm minimum donc collé au mur il va cacher le scellement. Pour bien faire la chose, à la place de la tige moderne, il faudrait trouvé un morceau d'axe d'origine de 40 cm de long , avec son coin métal extérieur, de façon à avoir une vraie roue complète visuellement car je ne vois pas comment cacher la tige et surtout il y a aussi le souci sécurité, ne pas se le prendre sur le dos et pour quelle ne prenne pas des ailes et un jour disparaitre, on voit de tout des malveillants il y a. En cas de scellement de maçon, si vous tenez à la tige métal galva, de l'autre bout, dans le mortier, un écrou noyé et arrachement impossible. Pour un scellement chimique il faut du matériel et s'il va vous servir une seule fois , pas très rentable, alors qu'un sac de ciment prompt de 5kg suffit et basta

Dire « Merci » 1

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 7419 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

ok la tige de 20 supporte facilement les 80Kg s'il n'y a pas de porte à faux donc coté visible mettre une rondelle d'un diamètre suffisant pour cacher le trou du moyeux un écrou soudé si ça doit étre indémontable et plutôt un bon vieux scellement de maçon par sécurité si c'est possible on peut mettre un croisillon de l'autre côté du parpaing
Messages postés
56303
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 octobre 2019
7118
0
Merci
Bonjour

Je suis du même avis que vous . Je verrais votre tige filetée montée sur un triangle en acier ou inox de 4mm sur un diamètre de 200mm que je fixerais au mur par 3 points de fixation par scellement chimique, tige filetée de 12mm
L'idéal est de prendre appui sur plusieurs parpaings.
Cordialement
stf_frmu
Messages postés
26130
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 octobre 2019
3305 -
bonjour

dans mon métier précédent, des scellement chimiques, j'en ai fait des milliers.
quand lors de mes scellement j'avais besoin de tamis, je les prenais toujours une taille supérieure à la tige filetée.

vous pouvez trouver des tamis de 22, même plus gros, mais il faut aller chez des grossistes en materiaux batiment.
attention pour un bon maintien, votre tamis et tige filetée devront passés la paroi extérieur du parpaing et l'intermediaire se trouvant au milieu du parpaing

je mettais de la tige filetée de 30 avec des tamis de 32, donc cela se trouve
Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773
0
Merci
Bonjour
8o Kg avec un bras de levier de quelques dizaines de cm , ça fait un couple pas négligeable . Selon le point d'appui du moyeu , il n'est pas sur que la tige filetée tienne et qu'ensuite le scellement ne' s'arrache pas .
La seule solution c'est de faire travailler les points d'ancrage en cisaillement , avec un effort d'arrachement pas trop important . Pour cela il faut une équerre métallique suffisamment rigide avec un renfort d'angle et une partie verticale de l'ordre de 60 cm cachée par les rayons . Le mieux serait deux tubes de diamètre (ou de côté pour un tube carré) compatible du moyeu , soudés à 90 °
Messages postés
4730
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 septembre 2019
863
0
Merci
J'ai maigri, mais je pouvais me suspendre à ces fixations (chimiques) ;=

http://www.savoirtoutfaire.com/wiki/images/Tringle_%C3%A0_rideau_002.JPG

Cdlt,
Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773
0
Merci
Bonsoir
Tout dépend des hypothèses sur le point d'appui de la roue . Pour une question de sécurité j'étais parti sur l'hypothèse que la roue était appuyée à l'extrémité de la tige , soit à 40cm du mur .
Avec une tige ronde scellée , de diamètre 20 mm , la contrainte à l'encastrement serait de 407 Mpa , ou 40,7 Kgf/mm2 (même si on ne doit plus utiliser ces unités !) . Pour de l'acier courant type A42 , c'est trop . Il faudrait une tige pleine de 30mm , ce qui donnerait une contrainte de 12 Kgf/mm2 donc un coefficient de sécurité de 3,5 , ce qui est tout à fait raisonnable si l'engin est au-dessus de la tête des gens .
Maintenant , la question est : où est le point d'appui , si il est au milieu de la tige ou si on suppose une charge répartie , avec une tige de 20 on aurait un coefficient de sécurité de 2 , ce qui n'est pas beaucoup . Avec la déformation le point d'appui risque de se déplacer à l'extrémité . Je pense qu'il vaudrait mieux mettre un rond de plus grand diamètre ou un tube DN 32 ou 4O (1"1/4 ou 1"1/2) , mais ce n'est pas moi qui passerais sous la roue !
Daniel LOISON
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
616 -
Bsr, je ne vois pas comment la roue ne va pas être collée au mur
atlassaturn
Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773 -
Le problème est résolu , donc il n'est pas utile de se prendre la tête . Il s'agissait uniquement d'une hypothèse conservative , ce qui est logique si il y a un problème de sécurité . Il était supposé que même appuyée contre le mur , la roue s'appuyait à l'extrémité du moyeu , la plus éloignée du mur .
L'hypothèse la plus réaliste serait de prendre une charge répartie ou un appui au milieu ; Dans cette hypothèse , et en prenant la longueur du moyeu (35 cm) on arrive quand même à une contrainte de 17 Kgf/mm2 en prenant comme diamètre 20mm . Hors le diamètre nominal est pris au sommet des filets et non à fond de filet , en plus il y a un effet d'entaille avec concentration de contraintes à fond de filets . Tous comptes faits je ne passerais pas sous un engin fixé de cette façon , mais encore une fois je n'ai pas à le faire .
0
Merci
merci à tous pour vos conseils, en fait la roue ou plutôt le moyeu va etre contre le mur. La roue vas reposer sur toute la tige (pas à son extremité). En son centre, d'un bout à l'autre j' ai environ 35 cm. La roue reposerait sur les 35 cm de tige qui sortiront du mur sachant que 15-20 cm de la tige sera dans le mur...
Daniel LOISON
Messages postés
1694
Date d'inscription
dimanche 4 avril 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
1 mai 2013
616 -
oui ok, nous avons tous fait une fixette sur le moyeux comme point d'ancrage alors qu'elle peut aussi être pendue par le haut de l'arc de cercle de la roue, voir deux ancrages dans le mur entre deux rayons bois , là le point de force est moins éloigné du mur et plus sécurisé au niveau de la chute, donc tu pourras aller l'apéro dessous, et pas de corps étranger en son centre
atlassaturn
Messages postés
2720
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 octobre 2019
773 -
Alors là je suis d'accord , parce qu'amusez vous à calculer la contrainte à fond de filet:ça fait peur !
0
Merci
En fait le voulais l' accrocher en son centre pour le coté esthetique mais sil cela pose un problème de sécurité..!! Que pensez vous de l' idée d 'ATLASATURN, je cite"
Bonjour
8o Kg avec un bras de levier de quelques dizaines de cm , ça fait un couple pas négligeable . Selon le point d'appui du moyeu , il n'est pas sur que la tige filetée tienne et qu'ensuite le scellement ne' s'arrache pas .
La seule solution c'est de faire travailler les points d'ancrage en cisaillement , avec un effort d'arrachement pas trop important . Pour cela il faut une équerre métallique suffisamment rigide avec un renfort d'angle et une partie verticale de l'ordre de 60 cm cachée par les rayons . Le mieux serait deux tubes de diamètre (ou de côté pour un tube carré) compatible du moyeu , soudés à 90 °"
Cette methode permet plusieurs points d'encrage et une fixation centrale!

Merci encore à tous de m' aider à trouver une solution!
stf_jpd87
Messages postés
56303
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 octobre 2019
7118 -
Comme je l'ai dit plus haut , plus vous aurez de points d'encrage moins de risque de rupture vous aurez.. Cette idée est bonne.