Bricolage

Signaler
-
 Utilisateur anonyme -
bonjour et Bonnée Année à tous, à propos de la Vidange des cumulus d'eau chaude; Si on ne vidange pas le cumulus lui même, peut-il geler ?(les circuits étant vidangés et l'ectricité coupée) Du point de vue de l'assurance doit on vidanger ou pas le cumulus? mon plombier me conseille de ne pas vidanger à cause de la rouille,mais dans le cas d'installation d'un cumulus neuf en cas de gel la garantie constructeur fonctionnera t elle ? merci de vos réponses

5 réponses


la réponse est "peut-être" ! en fait ça dépend du lieu et du climat où est installé le cumulus. en effet, la cuve est revêtue d'un isolant qui permet de maintenir la chaleur de l'eau du chauffe eau. il faut compter une bonne semaine à -5°C pour avoir de la glace à l'intérieur d'un chauffe-eau dans un appartement fermé. si le chauffeau est en plein vent, le refroidissement est plus rapide. il faut donc apprécier si la température du local dans lequel est placé le chauffe-eau peut effectivement rester négative plusieurs jours consécutifs. sinon, ce n'est pas la peine de le vidanger. Et puis même si le chauffe-eau gelait, comme l'eau est coupée, il ne peut y avoir qu'une quantité d'eau imitée qui coulerait au moment du dégel, donc pas de grand risque d'inondations catastrophiques. Dans ma région en plaine (Toulouse) la vidange des chauffe-eau ne se justifie pas

Bonjour, merci pour la réponse concernant le cumulus, mais je vais encore insister: 1) le local est situé dans un pays de montagne (1000m), le cumulus est à la cave et les températures peuvent être négatives plusieurs jours la partie locative au dessus n'est pas chauffée(c'est une petite maison) qu'en pensez vous ? 2) la cuve peut-elle se fendre sous l'effet du gel ? merci et à +

effectivement, dans un local en montagne non chauffé, la température peut rester négative plusieurs jours et aboutir à de la formation de glace dans le cumulus. La cuve peut-elle se fendre? oui, bien sûr. Mais la question est peut-être de savoir quand : dès l'apparition des premiers glaçons dans la cuve ou bien seulement lorsque toute l'eau est devenue glace ? La réponse est : dès que l'eau ne pourra plus sortir du cumulus, c'est à dire généralement dès que le bloc de sécurité sera gelé. (en dessous de 4°C, en refroidissant, l'eau augmente de volume. Tant qu'elle peut s'échapper d'un récipient, celui-ci n'éclate pas. Dès qu'elle est confinée, la pression interne augmente considérablement et le récipient, même en acier, est éventré. que faire dans votre situation ? - le cumulus étant dans une cave, son percement n'aura peut être pas de conséquences "dégâts des eaux". Dans ce cas, ne rien faire et espérer que l'hiver ne sera pas trop rude, sinon racheter un cumulus en cas d'hiver rude. On peut aussi l'emballer avec une couche de laine de verre pour renforcer son isolation, notamment au niveau du couvercle de connexion et au niveau des tuyaux d'eau). - vidanger une partie du cumulus (20%) pour avoir un matelas d'air au dessus de la cuve et permettre à l'eau de pouvoir se dilater librement. Inconvénient : la présence d'air dans la cuve favorise l'oxydation de celle-ci au niveau des défauts de l'émail intérieur et donc réduit sensiblement sa durée de vie. - laisser le chauffe-eau alimenté en électricité, mais en réglant son thermostat à 10°C (si le thermostat d'origine ne permet pas de descendre si bas, le remplacer par un modèle dont le bouton de réglage reste facilement accessible). ça permet de supprimer le risque de gel pour une consommation en électricité faible.

Pour limiter le risque de gel du cumulus, j'opterai pour 1) une bonne isolation du cumulus (type laine de verre) 2) brancher le cumulus sur un programmateur afin de le faire fonctionner seulement 1h par jour 3) Baisser la température de chauffe pour qu'il ne consomme pas trop

pas possible de rouiller car l intereur est en tole emaille