Ma maison n'est pas isolée. Quel chauffage dois-je choisir ?

Résolu
Fantou56
Messages postés
3
Date d'inscription
lundi 7 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2013
- 10 oct. 2013 à 12:00
 Heden - 8 mai 2021 à 08:11
Bonjour,
J'habite dans l'Aveyron où les hivers ne sont pas très cléments. Ma maison qui date des années 50 est en pierres (et a été crépie par la suite). La partie habitation fait 112 m2 répartis sur deux niveaux, le tout sur rez-de-chaussée semi-enterré à usage de cave et garage. Les murs de la maison de sont pas du tout isolés. Le plancher bas de la partie habitation non plus (à l'exception de plaques de polystyrène de 5 cm d'épaisseur au plafond du sous-sol (c'est à dire pour ainsi dire rien). Mes combles sont isolés avec 20 cm de laine de verre ancienne, sale et tassée à de nombreux endroits (donc pas très performante j'imagine) que j'envisage de faire changer). Les ouvertures, elles, sont en PVC double vitrage, à l'exception de ma porte d'entrée d'époque, en bois et vitres, très belle mais pas du tout isolante et qui donne directement sur le séjour (pas d'entrée qui fasse un peu "sas" contre le froid !). Je suis actuellement chauffée au fuel avec une chaudière antique très gourmande. J'en ai eu pour 4.000 € de fuel l'hiver dernier (lequel hélas a été long et très peu ensoleillé), et tout ça en me "caillant" car je laissais la chaudière allumée en permanence mais baissée au minimum pour qu'elle ne consomme pas plus ! Enfin, j'ai une déperdition de chaleur du premier niveau de la partie habitation vers le deuxième par le biais de l'escalier auquel on accède directement par le séjour. Je n'utilise pas les pièces à l'étage (je suis seule) sauf lorsque je reçois de la famille (à la belle saison notamment). Je souhaite donc garder l'étage hors gel seulement pendant l'hiver. Quelle est la meilleure solution pour moi pour être bien chauffée et le moins cher possible (en termes de consommation) ? Un poêle à granulés dans mon séjour serait-il suffisant pour chauffer le premier niveau (celui que j'occupe) et éventuellement un peu le deuxième (en y laissant les portes ouvertes), en utilisant le conduit d'évacuation du poêle qui passerait sur le palier de celui-ci (c'est possible ça ?) ? Ou bien remplacement de mon antique chaudière à fuel pour une chaudière à granulés par exemple ? Je sais que le coût ne serait pas le même, que ça varierait du simple au triple. Mais je ne voudrais pas regretter mon choix. Il me faut le système le plus efficace immédiatement tout en étant très/le plus économique. Pour finir, mon projet initial était, dans un premier temps, de faire isoler toute la maison et de conserver ma vieille chaudière (vu que je n'ai pas les moyens de tout faire faire en même temps !). Mais : a) Par l'intérieur c'est compliqué à cause de la configuration de la maison : renfoncements des fenêtres avec encorbellements en hauts, tablettes en bas et radiateurs à eau sous celles-ci, cage d'escalier, cuisine et salle de bains déjà très petites, ponts thermiques, etc.. b) Par l'extérieur (avec finition crépi car je ne peux pas choisir une autre finition, ma maison étant située dans le périmètre d'un ouvrage historique classé) : entre le choix de la technique, le coût (on m'a fait 5 devis allant de 29.160 à 41.360 € selon l'isolant [polystyrène, laine de bois, etc...], la mise en oeuvre et la finition !!!), la crainte que la maison "ne respire plus" (j'ai lu sur certains forums que les murs des maisons en pierres doivent "respirer" sous peine de condensation/moisissures), que le travail ne soit pas fait dans les règles de l'art, que les fenêtres ressemblent à des "meurtrières", que ça vieillisse mal, l'espoir qu'on mette au point des isolants innovants beaucoup plus minces que ceux existant actuellement tout en étant aussi efficaces et moins coûteux, etc, je ne suis pas arrivée à me décider et j'ai donc abandonné l'idée pour l'instant. Et pour couronner le tout, les chauffagistes que j'ai vus me préconisent chacun un système de chauffage différent : l'un ne jure que pas une pompe à chaleur (soit mixte, soit haute température), un autre que par une chaudière à granulés (chère à l'achat mais vite amortie selon lui par le faible coût des granulés), et le troisième préconise, pour un moindre coût, une chaudière à fuel à condensation qui, d'après lui, diviserait pas consommation de fuel par deux même sans isoler. Ce sont tous des chauffagistes, donc des gens du métiers, mais aucun n'a le même avis ! Je ne sais plus que faire ... Alors, merci d'avance de vos conseils.

8 réponses

bonjour, Attention aux grosses dépenses inamortissables.

Pas de pompe à chaleur dans une maison non isolée, elle aura du mal à chauffer et consommera beaucoup.

Il y aurait la solution poêle à bois pour avoir le séjour de bien chaud, et peut-être de répartir la chaleur dans les autres pièces avec un ventilo qui pousserait l'air froid vers la pièce chauffée et l'air chaud remplacerait l'air froid.
Efficace et peu coûteux/

La porte d'entrée, faites un rideau fin mais à tissage serré, mais deux tissus superposés, ça coupe le froid.

Vous pouvez aussi faire un SAS si vous avez comme un départ de couloir près de la porte, avec du rideau, ou bien vous le faites faire par un menuisier par exemple, ou en placo avec une porte. Si vous connaissez un bon bricoleur il pourrait vous arranger ça. Ou aussi une petite verranda devant la porte, ça ferait un SAS extérieur, et si c'est au sud, le soleil chaufferait.

Laissez votre laine de verre dans les combles, elle est encore efficace s'il n'y a pas de fuites au toit. c'est un peu une légende "l'usure de la laine de verre". Les marchands veulent qu'on vire tout pour vendre.

5 cm d'isolant au plafond du sous sol, ce n'est pas si mal et ça a une certaine efficacité.

Evitez les carrelages qui rayonnent du froid et c'est inconfortable, surtout dans le séjour et les chambres.

Vos radiateurs chauffent bien les murs qui transmettent la chaleur aux oiseaux.

Alors, vous pouvez y glisser derrière du carton qui gardera la chaleur à l'intérieur, vous pouvez aussi y mettre du Depron de 6 mm d'épaisseur. ça fera la même chose. c'est dommage de laisser perdre la chaleur dans un mur.

S'il y a des tuyaux de chauffage à nu qui courent sur les murs, mettez y des manchons isolants que l'eau reste bien chaude jusqu'au radiateur.

Dans la chambre par exemple, laissez chauffer votre radiateur, mais couvrez-le d'un drap, il dissipera moins de chaleur dans la journée, et consommera moins.
Vous pouvez aussi réduire le débit de l'eau en ouvrant tout à peine le robinet du radiateur, ainsi un tout petit filet d'eau passera, il chauffera moins et consommera moins, mais la pièce sera tempérée.

Pour l'escalier qui va à l'étage, toute la chaleur s'y engage, il faudrait le fermer et mettre une porte en bas. En attendant, vous pouvez tendre des draps, pour le fermer et que la chaleur ne parte pas trop.
Le peu de chaleur qui partirait devrait vous maintenir le haut hors gel.

Il faudrait envisager une isolation des murs ce serait la priorité.
Isolé par l'intérieur, on profite directement de la chaleur et on n'a pas à chauffer et à maintenir chaudes des tonnes de pierres comme avec l'isolation par l'extérieur. Mais il faut refaire l'installation électrique qui ne doit pas être toute jeune. Il y a aussi les radiateurs qui posent problème, ou alors, il faut s'arrêter à côté des radiateurs et mettre quelque chose de plus mince derrière pour isoler.

Sinon pour une telle maison, par ordre je prendrais : une chaudière à pellets, en second une chaudière mazout. Au moins dans les deux cas ça chauffera.

Mais la pompe à chaleur, dans une maison non isolée, surtout pas. Attention certains installateurs veulent vendre à tout prix veulent vous convaincre, et si ça ne marche pas, ce sera tant pis pour vous.
Par l'intérieur, on profite directement de la chaleur directement et on n'a pas à chauffer et à maintenir la chaleur à des tonnes de pierre comme dans l'isolation par l'extérieur.

Si vous êtes seule, vous pourriez réduire la surface à chauffer, ce qui vous ferait économiser, et le poêle pourrait vous suffire.

A ce moment là il vous faudrait un cumulus électrique pour l'eau chaude et laisser la chaudière éteinte. Vous ne l'allumeriez que par grands froids, donc conso moindre;

Voilà quelques idées à creuser.

Mais il faut voir que toutes ces dépenses pour économiser, il faut avoir le temps de les amortir.... parce que les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
9
Bonjour,
Merci d avoir pris le temps de répondre à cette personne, je pense comme vous à propos des pompes à chaleur .. les vendeurs insistent pour vous en vendre une ..j ai eu le cas ..j ai refusé.
Je souhaitais une chaudière à pellets ... j avais beau lui dire... il me téléphonait tous les mois pour me demander si j avais changer d avis, j ai fini pour lui dire que je vendais ma maison.????
Je pense que les pompes à chaleur sont réservées aux maisons neuves...
En tout cas je vais appliquer vos conseils..
Je vous remercie sincèrement et ça fait du bien de trouver des personnes de bon sens ..
Je vous souhaite une bonne excellente journée.
Fanny
1