Chauffer une pièce vide ou pas ?

Résolu
Pontignesse
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 26 octobre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2016
- 26 oct. 2016 à 14:33
KIDUGUEN
Messages postés
11454
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 août 2022
- 4 nov. 2016 à 18:12
Bonjour,

Au 2ème étage de ma maison, j'ai 3 chambres, une seule est journellement utilisée, les deux autres ne le sont qu'occasionnellement (une des deux de manière régulière : tous les 15 jours).

Je me demande s'il vaut mieux que je ferme le chauffage et que je ferme leur porte ... ou au contraire, que j'ouvre les radiateurs (sur 1 ou 2) et que j'ouvre les portes (ou pas ?) pour qu'elles bénéficient d'un chauffage au quotidien, de manière à :

. "protéger" ainsi la chambre du milieu qui se retrouve entre deux pièces froides et a peut-être du mal à se réchauffer ?

. éviter le "surchauffage" quand j'ai besoin de ces pièces ?

A votre avis, quel est le plus économique ?

Merci de vos réponses.

Cordialement,
V.

7 réponses

bonjour, Vous n'avez pas précisé si ce sont des radiateurs de chauffage central ou des radiateurs électriques, et ce serait intéressant de le savoir, ni si votre maison a les murs isolés ou non.

Selon le cas, la réponse peut-être nuancée.
14
Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022

Modifié par Valenchantée le 26/10/2016 à 18:46
Bonsoir José,

En effet, il s'agit de radiateurs chauffage central avec cuve à propane ... Les murs sont isolés avec un vide entre la pierre et le placo (maison ancienne), du moins en bas ... en haut, je ne sais pas ...

Cdlt
V.
0
abgech
Messages postés
59
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
31 juillet 2022
45 > Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022

27 oct. 2016 à 15:59
Une suggestion, qui n'a rien à faire avec votre question mais qui peut vous intéresser.

Vous pourriez injecter dans le vide entre pierre et placo de la mousse de polyuréthane. On en trouve dans tous les magasins de bricolage sous forme de spray, la quantité est relativement faible et avec le nombre cela peut devenir coûteux. Peut-être en trouve-t-on en plus grande quantité, je ne sais pas.

En tout cas, c'est un excellent moyen d'isolation lorsqu'il y a, comme chez vous, un vide entre mur et placo, encore faut-il que le vide soit assez grand minimum 3 cm.
0
Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022

27 oct. 2016 à 17:34
Merci Abgech pour la suggestion ... :)
0
Fontebege
Messages postés
8
Date d'inscription
mardi 5 janvier 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
17 mars 2019
> Valenchantée
Messages postés
23522
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juillet 2022

Modifié par Fontebege le 1/11/2016 à 19:02
Bon à savoir pour tous : ce n'est pas la mousse qui isole, mais l'air qu'elle emprisonne ! Le remplissage du vide par de la mousse est a priori parfaitement inutile, et tellement cher !

Donc le vide de 3 cm est très bien, à une condition impérative toutefois : qu'il constitue une "cellule" étanche pour bloquer l'air emprisonné. Et là, la mousse peut efficacement colmater les éventuels passages d'air à traquer autour du placo, à la jonction avec les murs, le sol, le plafond. Pour de petits espaces, ou des endroits susceptibles de bouger (plancher bois), le mieux est de colmater par un joint en cartouche type "maçonnerie". Il peut être peint et reste souple. Attention : c'est obligatoirement de l'acrylique. Le silicone (d'ailleurs à proscrire en général !) se décolle très rapidement et n'assure plus l'étanchéité.

Penser aussi à l'étanchéité à l'air des boitiers de prises et interrupteurs. Ils ne provoquent pas de grosses pertes de chaleur, mais quand l'air en sort, cela forme des traces et zones noires à la longue.

Sauf en conditions exceptionnellement humides, le problème du moisi est traité par la ventilation. Il se formera d'autant plus si la pièce est chauffée et que le mur est froid. Une pièce froide mais ventilée correctement ne provoquera jamais de moisi.
Il peut se former aux emplacements d'écoulement habituels de condensation (problème d'huisserie ou de vitrage), mais aussi derrière des meubles et surtout dans les coins hauts des pièces (angles plafond/murs). A surveiller.
La notion évoquée par "atlassaturn" (27/10/16 à 19 h50) est juste mais le calcul du point de rosée n'intéresse que l'intérieur des murs ! car la condensation ne se forme pas au milieu de la pièce. Cette histoire est un casse-tête inutile pour le néophyte car la position du point de rosée varie en fonction du couple températures extérieure/intérieure et de la nature des constituants des parois !

En résumé, votre pièce "froide", non chauffée, servira d'isolation, par rapport à l'extérieur, à vos pièces "chaudes".
Mettez les radiateurs sur "Hors-gel", et, en saison froide, commencer à la chauffer 1 jour avant son occupation. Ainsi vous éviterez l'effet de "paroi froide" provoqué par des murs à une température largement inférieure à celle de l'air ambiant. Il faut des murs chauds pour le confort.
En période de chauffe, continuez à aérer la pièce en l'ouvrant entre 15 et 30 minutes chaque jour, radiateurs éteints (!).

Bien entendu, les zones à différentes températures ne doivent pas communiquer. Donc portes habituellement fermées ! Sinon, comme dit par ailleurs, le chaud ira dans la pièce froide et adieu les économies !

Pour une occupation d'un week-end toutes les deux semaines, vous ferez certainement un peu d'économie. Un calcul simple de déperdition d'énergie vous le confirmerait rapidement. En dessous de cette fréquence, l'économie s'amenuise et ne compensera peut-être pas les interventions et la préoccupation de la surveillance...

Mais c'est appréciable pour l'état d'esprit manifesté, et c'est bon pour la planète et le portefeuille !!!

PS : j'habite les Vosges depuis 35 ans.
0
Pontignesse
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 26 octobre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
3 novembre 2016

Modifié par Pontignesse le 1/11/2016 à 20:13
(Me revoilà Pontignesse mais c'est toujours moi !)

Merci Fontebege pour toutes ces informations !

Donc si j'ai bien compris, inutile de chauffer les pièces en question, il suffit de les mettre "hors gel" ...

Comme je l'ai dit, les pièces en question ne posent aucun problème d'humidité à ce jour, en hiver comme en été. Et je suis une fana de l'aération !

Bonne soirée dans les Vosges ... :)
0