Percer un mur avec toile de verre et coton ?

vishkette - 23 mai 2016 à 22:09
 vishkette - 23 mai 2016 à 23:28
Bonjour,

Je souhaite percer les murs de mon salon mais la matière inhabituelle (pour moi) me met en difficulté :s
Il s'agit d'un mur recouvert d'une toile de verre, sous laquelle se trouve une forme de mousse de coton ou autre matière semblable...
Du coup quand j'essaye de percer, le coton s'enroule autour de la mèche de ma perceuse... et Patatra Catastrophe !
J'ai essayé de découper au cutter mais c'est ultra laborieux et pas propre du tout :(
Savez vous si il existe un outil que je pourrais utiliser pour découper tout ça proprement avant de percer ? Une manière plus conventionnelle de percer ce mur ?
Merci d'avance !
julie

2 réponses

lekabilien
Messages postés
16182
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
21 février 2020
2 125
23 mai 2016 à 22:16
Bonsoir vishkette
Toile de verre et coton au mur honnêtement je ne connais pas, jamais vu, mais peut être pour enlever ces 2 couches avant perçage utiliser un emporte-pièce
Ceci

http://www.google.fr/...
0
Merci ! Je ne connaissais pas !
0
Paul-Bernard
Messages postés
34630
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 septembre 2022
4 139
23 mai 2016 à 23:16
Bonsoir vishkette, bonsoir lekabilien.

Il y a 15 à 20 ans de cela environ, St Gobain fabriquait une toile de verre à peindre doublée, si mes souvenirs sont bons, de laine de verre.
Ce revêtement, difficile à poser, difficile à retirer, et très coûteux, n'est pas resté bien longtemps au catalogue.
Il permettait d'améliorer l'isolation thermique et surtout phonique d'une pièce, mais j'avoue que je n'en ai plus vu depuis fort longtemps.
Pour le percer, je soutiens l'idée de lekabilien.
On peut également, après avoir prépercé la toile de verre, injecter de la colle liquide (genre colle universelle Scotch ou Uhu). En durcissant, cette colle va agglomérer la laine de verre sur quelques centimètres, et faciliter le travail de l'emporte-pièce.
Il me semble me rappeler que certains de ces revêtements étaient en effet doublés de coton. Pour ceux-là, après avoir prépercé la toile de verre, il suffisait de brûler un peu le coton avec un fer à souder ou un clou chauffé au rouge.
Il ne doit franchement pas rester beaucoup de ces luxueux revêtements en service...

Bonne fin de soirée. Cordialement.
0
Merci
0