Isolation d'un plancher par le dessus

kheskidi Messages postés 2 Date d'inscription lundi 12 septembre 2016 Statut Membre Dernière intervention 12 septembre 2016 - 12 sept. 2016 à 11:07
gt.55 Messages postés 17222 Date d'inscription lundi 9 mai 2016 Statut Contributeur Dernière intervention 15 avril 2022 - 13 sept. 2016 à 13:58
Bonjour,

Je souhaite amenager une piece de mon etage qui se trouve au-dessus d'un haut vent :


Le sol n'est pas isole. Pour le moment je n'ai que :
- les poutres apparentes dessous (plafond du haut vent)
- et des plaques OSB (ou equivalent) vissees sur ces poutres.


Je souhaiterais isoler en un minimum d'epaisseur car la hauteur de mon acces a cette piece est limite, et je ne veux pas trop perdre en hauteur a ce niveau.


Les 3 pans sous toiture sont isoles a la laine de verre. Je vais recouvrir d'un isolant mince que je vais faire descendre jusqu'au sol.

Ensuite (je suis ouverte a toute proposition car je ne suis pas sure de moi sur la suite) :
- je pose mon isolant polyurethane de 100mm
- sur cet isolant, je viens mettre des liteaux de 27*40 sur toute la peripherie, pour faire un "cadre" a mon plancher flottant en OSB (qui viendra a l'interieur de ce cadre)
- je pose mon OSB (en 22mm d'epais) en flottant (je colle les plaques entre elles ou pas ? elles sont rainurees/bouvetees 4 cotes)

Cecie me permet par la suite de me prendre sur mes liteaux pour poser mes parois mansardees (en lambris ou contreplaque, je ne sais pas encore) au niveau du plancher.

Je ne sais pas si c'est tres clair.

Une autre solution serait de visser mon OSB en traversant mon isolant poluyrethane pour me reprendre dans les solives de base.

Qu'en pensez-vous ?
Merci d'avance.
A voir également:

3 réponses

atlassaturn Messages postés 3167 Date d'inscription mardi 24 mars 2009 Statut Contributeur Dernière intervention 6 décembre 2022 1 842
12 sept. 2016 à 18:01
Bonjour
Un isolant mince sous l'isolation classique (laine de verre) est une bonne solution . Par contre il faut que l'isolant mince soit posé correctement (avec une lame d'air de part et d'autre et parfaitement jointée entre les lés (agrafage sur un support liteau entre les lés avec un recouvrement d'au moins 100 mm , collage d'un ruban alu sur les joints pour parfaire l'isolation .
Posé correctement , l'isolant mince aura une étanchéité à la vapeur d'eau bien supérieure au kraft bitumé , mais par sécurité autant lacéré le kraft qui n'a plus de fonction d'étanchéité .
Pour un sol , 100 mm de polyuréthane constitue une isolation correcte (R>3,5 si il s'agit bien de polyuréthane) . Pour faire la même chose avec une isolation ne supportant pas le plancher donc avec des lambourdes , il faudrait au moins 140 mm .
C'est vrai qu'une mousse rigide n'est pas recommandée du point de vue insonorisation , mais est ce le problème ?
Pour le plancher flottant OSB (de préférence classe 3) , il est préférable d'encoller les rainures et languettes (si les dalles bougent un peu avec les variations dimensionnelles en fonction de l'hygrométrie , cela pourrait faire apparaître des rainures , incompatibles de la pose d'un revêtement mince (moquette ou gerflex) .
Nota des dalles de 18 mm seraient suffisantes !
Je ne vois pas l'intérèt de la pose de tasseaux en périphérie , au contraire la charge des doublages sera encore plus locale sur l'isolant .
1