Utilisation depron 9mm pour isolation intérieure

Signaler
Messages postés
224
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2020
-
 lucienpel -
Bonjour à tous

Et déjà merci de prendre le lire ce message et de nous aider un peu dans notre réflexion !

Nous avons un petit appart 32m2 en dernier étage d'une vieille maison niçoise (NDLR : aucune isolation, construite un peu à l'envers : uniquement du parpaing avec une couche de platre blanc!).
L'appart avait été un peu rénové notamment avec du double vitrage sans aération. Nous avons mis des aération du coup mais bon...
Trés compliqué à isoler de l'extérieur, et vu la petite taille de l'appartement prendre des isolant épais nous embête un peu beaucoup

Nous avons notamment un mur face nord, froid l'hiver, qui condense pas mal l'hiver...aprés il n'y a pas d'humidité ou de problème de ce genre dans l'appartement, en été vous imaginez bien, la question se poser pas..

J'ai installé un appareil qui met mon appart en surpression


malgré cela la condensation existe (peut-être cet appareil est mal réglé...)

BREF nous aimerions donc poser du DEPRON 9mm sur les mur de façade, nous n'avons qu'un seul mur mitoyen et c'est le mur collé à un autre immeuble donc pas la peine d'isoler.

=> certains nous disent que ce depron ne servira à rien...d'autres que ca peut quand même isoler un minimum ...

Je ne voudrais pas me lancer dans la pose de ce produit, sachant qu'ensuite je mettrais un enduit etc..., si cela est inutile ou inefficace...

qu'en pensez-vous?

merci pour votre précieuse aide qui fera avancer notre réfléxion.

8 réponses

Messages postés
128
Date d'inscription
lundi 12 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
4 septembre 2020
10
Bonjour,

La résistance thermique R d’un isolant est le critère prépondérant en isolation thermique.

Celle du depron en 9 mm est de 0.29 (http://depron-daemmplatte.de/fr/unsere-produkte/) quand les préconisations actuelle d’isolation en mur sont d’avoir un R de l’ordre de 4 ….
Ces plaques ne font (et encore) qu’atténuer la sensation de mur froid, elles n’isolent pas. Difficile de les décoller si on veut les enlever et pas facile de trouver un revêtement qui tienne dessus.

Pour faire une isolation qui commence à être utile, il faut au moins viser un R de 2.35 (correspond à une laine en lambda 32 et en 75 mm d’épaisseur et préférer un système de pose avec appuis et fourrure genre optima car l’isolation est posée en continu. On peut aussi opter pour des laines en lambda 30 pour gagner un peu de place mais elles sont un peu plus chères.

Bref, peu d’amélioration à attendre du dépron et, si ça vous intéresse, je peux vous parler plus longuement d’autres solutions possible d’isolation. Rappelez-vous que le R est l’indicateur de performance de l’isolant.

Cordialement
Messages postés
13377
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 septembre 2020
980
Bonjour,

Mauvaise idée, à mon avis...
D'une part le gain en isolation sera insignifiant, et d'autre part vous allez vous retrouver avec des murs "mous" qui vont se déchirer au moindre choc !

Préférez un complexe de doublage type Placo, plâtre + polystyrène (10+20mm par exemple).

Cdt

Messages postés
224
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2020

Merci pour vos avis, je sais que le R est important...mais parfois par volonté de gain de place on minimise le reste...à tord surement...

ces plaques de placo de 3 cm, ont de R de combien alors? ca se pose à la colle j'imagine?
merci
Messages postés
13377
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 septembre 2020
980
Le R sera environ le double de votre Depron : environ 0,60 ou 0,65.
Cela se pose effectivement au "Mortier Adhésif" (MAP) et il faut réaliser des joints entre les plaques.
Mais au moins vous pouvez fixer des choses dessus, faire des saignées pour encastrer... contrairement au Depron !
Bonjour

moi j'ai trouvé le Dépron 9 mm avec un lambda de 0,030
mais bon, vu l'épaisseur entre 0,29 et 0,30 ça ne change rien
R = 0,3 vraiment pas grand chose.

Pour info :

- une douche = 1 L de vapeur d'eau produite ( 1 ou 2 verre d'eau)
- 2,5 L de vapeur d'eau produite en moyenne par individu et par
jour (activité normal dans un logement)
- la respiration d'une personne produit environ 1,5 L de vapeur d'eau

<J'ai installé un appareil qui met mon appart en surpression
malgré cela la condensation existe (peut-être cet appareil est mal réglé...) >

Ce qu'il faut c'est une ventilation 'totale' du local par entrées d'air
et sorties d'air , dit autrement une VMC

Cdt
Messages postés
13377
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 septembre 2020
980
Tout-à-fait d'accord avec lucienpel pour la ventilation...
C'est bien beau de mettre les locaux en surpression, mais dans ce cas comment se fait le renouvellement d'air ?
Par où entre l'air frais ? Mystère...
Messages postés
224
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2020

?? bah c'est l'appareil qui tire l'air de l'extérieur, le filtre et le réinjecte dans les pieces ?! il crée un surpression d'air dans les pieces...faut bien qu'il tire l'air de queqlue part quand meme
Messages postés
13377
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 septembre 2020
980 >
Messages postés
224
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2020

Alors il y a une sortie dans toutes les pièces, y compris salle de bains et WC ?
Sinon cela ne peut pas fonctionner correctement...
Messages postés
224
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2020
>
Messages postés
13377
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 septembre 2020

oui pour la salle de bain j'ai viré les joints sur une partie de la fenetre double vitrage
donc logiquement l,'air s'evacue partout
Messages postés
224
Date d'inscription
vendredi 9 janvier 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juin 2020

Je comprends parfaitement que le R étant faible je n'aurais pas de gain d'isolation véritable, mais ce que je cherche c'est résoudre ces problèmes de condensation
=> est-ce que le depron peut aider à cela? (en sachant qu'il va créer une barriere anti-froid/chaud avec l'extérieur non ?)
Messages postés
225
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
10 septembre 2020
56
Bonjour,

Dans la plupart des cas (on écarte les fuites et autres infiltrations), la condensation qui donne de la moisissure et des champignons en cas de stagnation prolongée de l’eau.

Cette condensation a deux origines couplées : défaut d’isolation ce qui donne une paroi froide et défaut de ventilation avec par conséquent une hygrométrie qui n’est pas régulée. Il se produit alors le même phénomène que quand vous sortez une bouteille du réfrigérateur en plein été : l’humidité de l’air ambiant se transforme en eau et vient condenser à la surface de la paroi froide.

Une étude thermique vous dirait avec certitude quelle résistance thermique et quelle ventilation mettre en œuvre mais, sans aller jusque-là et grâce à l’expérience, des recommandations et des règles en découlent.

Mettre en place une VMC adaptée au volume de la pièce et isoler. Il existe une réglementation très peu connue qui exige normalement en cas de travaux de rénovation et d’isolation d’isoler de façon minimale en fonction des parois, il s’agit de la RTE http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000822199 . En mur en contact avec l’extérieur, il est demande un R de 2.9 (2.2 en zone H3). Cette valeur n’est pas sortie du chapeau d’un magicien comme un lapin. C’est l’expérience qui amène à la déterminer pour autant que j’en sache.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire : installer une VMC et isoler correctement cette paroi pour être débarrassé de ce désordre. Vous ferez au mieux de vos possibilités et c’est un compromis qu’il vous faut trouver. Alternative au doublage collé, les systèmes de pose avec appuis et fourrures type Optima murs https://www.isover.fr/guides/isolation-des-murs-par-linterieur/optima-murs-lisolation-des-murs-par-linterieur-sous qui permet, outre sa pose aisée et le caractère continu de l’isolation, de passer les réseaux entre isolant et plaque de plâtre : On peut y insérer, dans les épaisseurs minimales, du GR 32 en 45 mm dont le R est de 1.40 m².K/W ou encore du Multimax 30 en 45 mm d’épaisseur toujours dont le R est légèrement supérieur à savoir 1.50.

Je reste à votre écoute si vous souhaitez plus de renseignements sut cette solution que je n’ai fait qu’effleurer.

Cordialement

Bonjour

<Une étude thermique vous dirait avec certitude quelle résistance thermique et quelle ventilation mettre en œuvre mais, sans aller jusque-là et grâce à ..... >

oui ,une simulation avec le diagramme de Mollier pourrait déja
fournir des indications.

Cdt