Création & isolation d'un plancher

jdfr - 14 févr. 2012 à 09:36
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012
- 11 mars 2012 à 11:12
Bonjour à tous, (et par avance bon courage !)

J'aimerais aménager mes combles pour y installer une salle de musique.
Cette pièce accueillera une batterie, un piano numérique, quelques guitares et amplis, un canapé, une table basse et quelques copains.
Donc pas mal de poids...

Je voudrais que les travaux satisfassent 3 conditions :
- Assez solide
- Bien isolation phonique
- Le moins couteux possible

J'aimerais au final poser un plancher (de type pin) mais je peux me contenter d'OSB si la pose de plancher pose des problèmes d'isolation phonique...


La réalisation actuelle n'inspire pas confiance.
J'essayerai d'éditer mon message demain soir avec quelques photos à l'appui.

Il y a 3 solives (de section 220*60mm et de 4m60 de portée) ancrées dans le mur de brique, d'autres pièces de bois sont fixées perpendiculairement aux solives soit par des équerres, soit par de simples clous.

L'entraxe entre les solives extérieures et les murs est d'environ 2m40.
L'entraxe entre la solive centrale et les solives extérieurs est d'environ 1m80.

Attention, j'ai plein de questions :/
- Est-ce que j'utilise les bons termes. Les solives sont-elles des solives ou des poutres ?
- Dois-je refaire le solivage en ajoutant des solives parallèles aux 3 existantes ? Si oui, de quelle section ? Comment les fixer à la brique ? Sabots + chevilles chimiques ?
- Est-ce que je peux plutôt faire un solivage perpendiculaires aux solives actuelles ?
- Si oui, puis-je les fixer avec des sabots (il semble y avoir une solive de rive sur les murs) ?
- Quel doit être l'entraxe des solives ?
- Dois-je poser des lambourdes ? Si de quelle section et avec quel entraxe ? Ou puis-je poser le plancher directement sur les solives ?
- Je compte mettre entre les solives de la ouate de cellulose pour les bruits aériens
- Faut-il mettre de la bande résiliente pour les bruits d'impacts ? Sur les solives ou les lambourdes ?
- Puis-je poser mon plancher directement sur les solives ou sur les lambourdes ? Directement sur la bande résiliente ? Ou faut-il pour bien isoler phoniquement poser des planches d'OSB ? Fixées avec vis anti-vibration ?
- Avez-vous des "bons plans" pour acheter du bois ? Internet ? Scieries ?...

Bref bien trop de questions...

Comment dois-je m'y prendre ?
Quel montage me conseillez-vous ?

Merci d'avance pour votre aide (et pour votre patience).
J'espère que vous pourrez m'aider, je suis un peu perdu

6 réponses

Il faudra désolidariser la pièce de la charpente de la maison, construire une boite dans la boite!
RESPECTER ABSOLUMENT la règle du MASSE-RESSORT-MASSE, un point de contact 'dur' entre les parois et tout est fichu...

Isolant phonique au sol, plaque de revêtement et moquette au dessus

Poser de la mousse sur les murs en revêtement des murs de la piece (type mousse de flight-case avec les picots!) pour atténuer la transmission des fréquences aux murs qui seront en placo doublé voire triplé si le poids le permet sur les longueurs superieures à 60 cm

mettre de l'isolant phonique au plafond aussi et surtout ne pas faire de fixation directe dans la charpente sans l'utilisation de mousses phoniques et silent-blocks type machine à laver x2 par exemple!! pour les montants d'ossature.

doubler le placo sur les murs de la 'boite'... au minimum.

Ce sont des pistes, a creuser... mais le 'pas cher' ça va être dur a trouver pour ça!

La porte... Le gros souci! Mon humble avis est de prévoir un Sas, sinon il faudra une porte spéciale qui coute un bras (ou 2)...

Un rude boulot!
Bonne chance!
1
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012

15 févr. 2012 à 19:17
Merci pour ces pistes Jerry !
0
KIDUGUEN
Messages postés
11461
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2022
4 450
14 févr. 2012 à 12:52
Bonjour les photos seront d'une aide efficace ,par contre le moins couteux dans ce genre d'operation n'existe pas il faut surtout que le plancher soit solide d'autant plus que vous recevez des amis et que ce soit également insonorisé et il ne faut pas lésiner si vous voulez avoir un resultat mais tout est relatif il faut faire jouer la concurence lors des achats dans les grandes surfaces de bricolage ou les prix sont dejà corrects .
0
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012

Modifié par Jeff le 24/06/2013 à 22:40
Bonjour,

Voici un lien de téléchargement d'un schéma et des photos (prises du trémis) de l'état actuel :
http://dl.free.fr/rm.pl?h=dntK9PQmW&i=43528946&s=PDS0l3vYuKWaTPXB5AWT84zfvihTU58o

Le zip (à ouvrir avec 7zip ou WinRAR) contient :
- tvx_schema.JPG : le schéma
- tvx_vue_1.JPG : Photo de la vue 1 - on y voit la "solive 1" du schéma
- tvx_vue_2.JPG : Photo de la vue 2 - on y voit la "solive 2" du schéma
- tvx_vue_3.JPG : Photo de la vue 3 - on y voit la "solive 3" du schéma
- tvx_solive.JPG : Voici une des solives encastrée dans le mur de brique
- tvx_solive_de_rive.JPG : Su cette photo, on a l'impression d'une solive de rive (mais qui n'a pas l'air parfaitement fixée au mur...)
- tvx_ossature.JPG : une photo de l'ossature actuelle


N'hésitez pas si vous avez des questions... !
0
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 821
15 févr. 2012 à 14:15
Bonjour
Indépendamment du problème d'insonorisation , déjà traité , il y a le problème de tenue du plancher à la charge . Pour une portée de 4,6m la section minimale des solives en section standard c'est 75X225 mm , avec un entre-axe maximum de 50cm . On est loin du compte !!!!

Si il n'y a pas de problème d'esthétique au niveau inférieur (homogénéité des solives) il faudrait au moins rajouter 4 solives de 75X225 dans les espaces de 2,4 m et 3 solives dans les espaces de 1,8m (soit 19 solives au total ,à comparer aux 5 actuelles , si il y en a près des murs) .

Il faudra entretoiser les solives (ce que doivent faire les pièces de bois transversales actuellement) . Il faudrait mettre au minimum une entretoise au milieu , ou deux entretoises prés des extrémités .

Si il y a un problème esthétique au niveau inférieur , il faudrait tout reprendre à zéro .

Je ne veux pas spécialement vous inquiéter , en fait avant de casser les solives auront une flèche importante rendant le local difficile à aménager !
Mais avec si peu de solives le risque de rupture n'est pas exclu
0
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012

15 févr. 2012 à 19:27
Bonjour,

Merci pour vos conseils. Je pense également que les "entretoises" actuelles sont là uniquement pour soutenir le plafond et que, bien qu'elles paraissent solides, elles ne sont pas faites pour porter de lourdes charges.

Je n'ai pas de souci d'esthétique au niveau inférieur, donc pas de souci pour les entraxes.

Par contre, je me demandais s'il était possible de réaliser un solivage perpendiculaire au 3 solives existantes (5 si on compte les côtés) ? Avec un entraxe entre 40 et 50 cm.
De fait, les 5 solives porteraient à elles seules tout le poids du plancher mais avec une meilleure répartition.
Sachant qu'au niveau du poids autre que le plancher (canapé, instruments, personnes) il sera essentiellement situé entre les 2 solives extérieures, donc au dessus des 2 entraxes de 1m80 (au dessus des entraxes de 2m40 la sous-pente est trop basse pour y circuler.

Qu'en pensez-vous ?
0
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 821
16 févr. 2012 à 08:46
bonjour
Si vous mettez des solives , perpendiculairement à celles existantes , style plafond à la française , cela permettra au plancher de ne pas fléchir entre les "poutres maîtresses" , mais de toutes façons ces poutres reprendront toute la charge . (J'emploie le terme "poutre" pour les distinguer des solives transversales)
Vous pouvez faire une distinction entre une zone habitable (plus de 1,8) et une zone accessible mais non habitable (moins de 1,8m ).

Dans cette zone non habitable , qui ne sera pas un lieu ou il y aura beaucoup de monde en même temps , mais une personne occasionnellement et des objets courants (pas spécialement lourds) , vous pouvez prendre en compte une charge de 100kg/m2 . Un entre axe de 1m avec des poutres de 75X225 serait acceptable . Donc 2 poutres additionnelles , dans 2,4 m , seraient suffisantes , mais il faudrait rajouter des solives transversales pour que le plancher ne fléchisse pas entre les poutres maîtresses . Finalement ce serait aussi simple de mettre le nombre de poutres intermédiaires pour un plancher normal (entre axe de moins de 50cm) .

Dans la zone habitable , la mise en place du nombre de poutres normal est obligatoire , d'autant plus que celles existantes n'ont pas la section et que c'est un lieu où il pourra y avoir beaucoup de monde .
0
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012

16 févr. 2012 à 10:08
Bonjour atlassaturn,

Ca n'est pas une très bonne nouvelle ^^
Je vais m'amuser à les monter jusque là :/
Mais pas trop le choix a priori.

Vous me conseillez quel type de fixation pour ces solives ? Des sabots avec des chevilles chimiques ?

Si je veux un plancher en pin, il me faut obligatoirement poser des lambourdes sur les solives ?
Si je veux poser de l'OSB je peux le poser directement sur les solives.

C'est bien cela ?

Merci pour votre aide !
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
atlassaturn
Messages postés
3138
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
31 juillet 2022
1 821
16 févr. 2012 à 16:24
bonsoir
fixation des poutres :
Je n'ai pas regardé tout de suite les photos que vous avez postées ; Elles ne sont plus accessibles . Si le mur est massif et difficile à creuser la solution sabot devrait convenir . Si le mur est friable , les chevilles auront de la difficulté à tenir , inversement il sera plus facile de creuser et de sceller les solives (profondeur minimale d'appui :5 cm)
Nota :
-La solution sabot présente en plus l'avantage c'est de caler les solives si le dessus n'est pas au même niveau .
- La solution : deux solives transversales , contre les murs perpendiculaires au solivage et supportées par des équerres pour servir d'appui aux solives , ne semble pas réaliste compte tenu de la longueur nécessaire (plus de 8,5 m ) .

Plancher :
Que vous mettiez des lames de pin , de l'agglo 22mm ou de l'OSB , dans la mesure ou l'espacement des solives est de moins de 50cm il n'y a pas de problèmes : les lames (ou les dalles) ne fléchiront pas . Seul petit problème les liaisons en bout ne se feront pas forcément sur une solive . Dans la mesure où les extrémités sont bouvetées et où les joints sont décalés , c'est acceptable .

Pour les problèmes d'insonorisation voir la réponse détaillée de Jerry (en particulier interposition d'une bande résiliente , type fibre de bois comprimé , entre le plancher et les solives) .

Bon courage
0
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012

16 févr. 2012 à 16:59
Merci pour les infos !

Ma maison date de 1897, les murs sont en brique. Donc je pense plutôt procéder par scellement.

Je penche pour celle solution :
- Poser des muralières entre les solives existantes
- Soutenir les muralières avec des corbeaux scellés dans le mur
- Fixer les solives aux muralières
- Doubles les solives autour de la trémie de l'escalier

J'aurais donc dans ce cas à fixer :
- 4 muralières de 2m40
- 4 muralières de 1m80
- Une bonne dizaine de solives supplémentaires

Bref, y'a pas mal de taf !
0
un plancher en OSB va rigidifier l'ensemble,une moquette bien épaisse ou un plancher flottant sur une bonne couche de film mousse sera une solution économique.trois mur isolés avec des carrés de liège 50x50cm epais 1cm collés au mur et à peindre ou tapisser donnentde bon résultats phoniques.le quatrième mur non isolé permet de garder un peu de résonnance à la pièce pour ne pas trop étouffer les sons(mème principe que home-cinéma).la batterie posée sur un panneau rigide lui méme posé sur coussins absorbants ,le baffle basse sur coussins absorbants et il ne restera pas beaucoup de boom boom à l'étage inférieur(voir sonvideo.fr).la porte peut recevoir du liège collé et un joint souple caoutchouc rend étanche au bruit.sur mon pallier j'entends d'avantage mon voisin écouter sa musique que les explosions de mon home-cine.un petit radiateur élec pour chauffer(en plus des amplis qui chauffent eux aussi)un léger aerateur pour évacuer les fumées de cigarettes et le tout vous fera votre petit coin de paradis...
0
jdfr
Messages postés
6
Date d'inscription
mercredi 15 février 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 mars 2012

11 mars 2012 à 11:12
Merci pour vos bons conseils Jean-Marie !
0