Condensation au plafond [Résolu/Fermé]

Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 14 juillet 2013
Dernière intervention
16 juillet 2013
- - Dernière réponse :  Zozo - 13 nov. 2018 à 21:39
le toit de mon appartement est en terrasse.J'ai fait refaire l'étanchéité,mais sans isolation thermique .j'ai donc du faire l'isolation par,l'intérieur,donc mis de la laine de verre de 9,5cm d'épaisseur et installé un plafond en PVC.De la condensation s'est formé et de l'eau s'écoulait du plafond.j'ai donc enlevé la laine trempée et remonté le plafond en mettant a chaque extrémité une grille d'aération.Le problème d'isolation thermique n'est donc pas résolu.qui peut me donner une solution pour avoir une bonne isolation thermique,sachant que je ne peux pas laisser d'espace entre la laine de verre et le toit,sinon je serais obligée de baisser trop le .plafond.pouvez vous m'aider à résoudre ce problème.Merci
Afficher la suite 

16 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
12
Merci
Bonjour
Le problème n'est pas simple . Déjà en ce qui concerne "l'interdiction" d'isoler un toit terrasse en plaçant l'isolant au dessous de la dalle :
- le CSTB dans le CPT 3560 indique , sans autre précision , que la DTU 20-12 interdit cette solution ,
-La Chambre Syndicale Française de l'Etanchéité , dans le document que j'ai cité plus haut , précise que selon les règles de l'art l'isolation des toit terrasse doit se faire au-dessus de la dalle porteuse (dalle chaude) . Dans les solutions alternatives (chapitre 5) la possibilité d'une isolation complémentaire au-dessous d'une dalle bétonnée est admise , sous réserve que les calculs montrent que le point de rosée ne sera pas atteint sous la dalle . La possibilité d'isoler une dalle , dont l'élément porteur est une tôle nervurée , est envisagée , sous réserve de prévoir une lame d'air avec une ventilation forcée .

Donc dans le cas du problème posée , on sort des règles de l'art , ce qui ne veut pas dire qu'il n'existent pas de solution alternative , mais une telle solution doit être soigneusement étudiée pour éviter les problèmes que les règles de l'art ont prises en compte .
Le problème est donc bien d'éviter la condensation au dessous de la dalle porteuse , parfaitement étanche au ruissellement , donc très résistante à la diffusion de vapeur d'eau .
La solution mise en place avait effectivement toutes les chances de conduire à un désordre . Il est possible de faire mieux , toutefois le problème n'est pas de faire mieux , mais d'éviter tout risque d'avoir à nouveau ces désordres .

Avant de se lancer dans des travaux , il faut essayer de rassembler le maximum d'informations pour mettre toutes les chances de son côté :
indépendamment des avis donné ici , il faudrait essayer de voir (architectes , entreprises d'étanchéité ....) si des problèmes identiques n'ont pas été résolus de façons satisfaisantes ailleurs .

A mon avis , il faudrait :
- Réaliser un pare-vapeur aussi parfait que possible , c'est à dire une feuille plastique type polyane , si possible d'un seul tenant et suffisamment épaisse . Comme dit par Confusioux il faut soigner l'étanchéité en périphérie et au niveau du raccordement des lés éventuels . Il s'agit vraisemblablement d'un plafond suspendu , donc il faut aussi assurer l'étanchéité au niveau de la traversée des suspentes .
- Choisir un isolant non hygroscopique . Donc il faut exclure les laines minérales ou végétales et donner la préférence aux mousses plastiques alvéolaires à cellules fermées . L'idéal serait le polyuréthane ou polyisocyanurate , qui en plus a de très bonnes propriétés (conductivité thermique de l'ordre de 0,025 w/m.k) . A défaut (le polyuréthane étant cher et difficile à trouver) , le polystyrène extrudé . Il existe d'autres matériaux , mais encore plus difficiles à trouver ou à mettre en oeuvre (foam glass , klegecell , mousse de polycarbonate ...)
-Prévoir une ventilation entre l'isolant et la dalle , c'est à dire la circulation de l'air extérieur froid , surtout pas de l'air intérieur chaud et humide . Donc il faut laisser une lame d'air , selon les dimensions de la dalle il faudrait laisser au moins 2 cm . Si précédemment il y avait 95 mm d'isolant au dessus du lambris PVC il faudrait mettre au maximum 80mm de mousse polyuréthane (soigneusement jointoyée) , ce qui donnerait une résistance de plus de 3 m2.k/w , ce qui n'est pas l'optimum mais qui serait déjà une isolation . Il faut que cette lame d'air soit ouverte vers l'extérieur , ce qui implique des ouïes d'aération percées dans le mur (nombre et répartition à déterminer en fonction de la surface de la dalle) . Il n'est pas certain que cela soit suffisant pour assurer une ventilation , comme il n'y a pas de tirage thermique pour une lame d'air horizontale . Il faudrait prévoir un tout petit ventilateur , donc un branchement électrique . Un ventilateur de 10 à 20 w serait suffisant ; Si il fonctionne pendant toute la période de chauffage , cela ne représenterait que 50 à 100 kwh , soit de l'ordre de 10 €/an . C'est une chose qu'il faut garder possible , peut-être ce n'est pas indispensable ! Il y aurait une autre solution , si l'appartement est équipé d'une VMC et si il est très étanche à l'air , ce serait d'utiliser cette lame d'air comme entrée d'air frais , ou de mettre le ventilateur pour insuffler dans l'appartement l'air venant de l'extérieur et passant entre la dalle et l'isolant . Il s'agit de possibilité , à étudier en fonction des particularités de l'appartement .

Merci atlassaturn 12

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Bricolage

Linternaute a aidé 3969 internautes ce mois-ci

Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
Bonjour
D'où venait l'humidité ?
Si il ne s'agit pas d'infiltration et si le toit est parfaitement étanche , ce ne peut -être que de la condensation . Un plafond en lambris PVC n'est pas étanche , du moins au niveau des jointures des lames . Il faudrait mettre un pare-vapeur parfaitement étanche et de préférence à la laine de verre , mettre des panneaux de polystyrène extrudé plus cher mais relativement étanche à la vapeur d'eau .
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 14 juillet 2013
Dernière intervention
16 juillet 2013
0
Merci
je vous remercie pour votre reponse.Le toit est parfaitement étanche:nous l'avons inondé pour en vérifier l'étanchéité.je pense que c'est uniquement la condensation.Alors pour le moment,nous avons enlevé la laine de verre et remonté le plafond et installé 1 grille à chaque extrémité de la piece.apparemment,ça ne recommence pas.Le problème est de savoir si l'isolation est suffisantecar :le matériau d'étanchéité+la chappe de béton(mince)+le toit en parpaings+l'ancienne couche de platre du plafond+le vide+le pvc suffiront peut-etre??
merci de votre réponse
0
Merci
Bonjour
si c'est une toiture terrasse béton il est interdit d'isoler par dessous
(DTU, CPT, ...).L'isolation thermique doit se faire par le dessus.
Cordialement
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
Bonjour
Les matériaux de construction, béton , pierres , éventuellement bitume pour une terrasse , ont une conductivité thermique de l'ordre de 1 w/m.k . Je ne sais pas quelle est l'épaisseur mais globalement la dalle doit avoir une résistance thermique inférieure à 0,5 m2.k/w , alors que la valeur recommandée est de plus de 5 . La lame d'air et le lambris PVC doivent améliorer les choses mais globalement la résistance doit être inférieure 1 m2.K/w , ce qui est notablement insuffisant . En plus le problème de condensation sur la sous-face de la dalle (plâtre ?) risque de se poser à nouveau .
Avec un toit incliné , il faut toujours laisser une lame d'air de 2cm , avec des ouvertures en bas et en haut , entre l'isolant et la couverture . Par tirage naturel cette lame d'air est ventilée , ce qui évite toute condensation en sous-toiture .
Avec un toit terrasse , il faudrait au moins laisser une lame d'air de 2cm ouverte vers l'extérieur , à deux extrémités opposée . Toutefois la lame d'air étant horizontale , il n'y aura pas de tirage naturelle et la ventilation se fera difficilement .
Le problème n'a cependant rien d'exceptionnel , des toit terrasse existent dans tous les immeubles modernes . Donc des solutions éprouvées existent et doivent faire l'objet de recommandations (DTU) .
Essayez de consulter la DTU applicable , ce n'est pas facile , elle ne sont pas toujours en accès libre sur le net . J'essayerai de faire des recherches si j'ai un moment : sans garanties !
ixianee
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 14 juillet 2013
Dernière intervention
16 juillet 2013
-
je vous remercie beaucoup car j'essaie des solutions pou ne pas avoir à tout refaire et personne n'est capable de me renseigner.
0
Merci
Bonjour
DTU 20-12
Interdiction rappeler dans le CPT 3560 V2 en 4.2.2.1.3
Cordialement
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
@lucienpe 1
Ce que j'ai pu trouver dans des extraits de la DTU 20-12 ne concerne que l'étanchéité au ruissellement des terrasses , mais il est vrai que je n'ai pas pu consulter le texte intégral . Je n'ai rien trouvé concernant l'isolation des toits terrasse par l'intérieur (dalle froide ) . Le seul texte que j'ai trouvé :http://www.etancheite.com/Files/pub/Fede_N05/US_ACTUALITE_7399/fdef1af8e17f489fabc9f1adb43c671e/PJ/CSFE_recommandation_pro_04.pdf
est très succinct . Il semble que la solution avec isolation intérieure est exclue ou si elle est utilisée il faut une ventilation forcée de l'espace entre l'isolant et la dalle .
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 14 juillet 2013
Dernière intervention
16 juillet 2013
0
Merci
rebonjour à tous et merci encore.Je suis très touchée par le temps que vous consacrez aux autres.Je n'y connais rien du tout et j'ai acheté ce petit appartement pour avoir un petit revenu de location.En plus,je suis une femme,qui bricole certes,mais l'isolation et l'étanchéité sont des domaines qui me sont totalement étrangers et s'avèrent compliqués.quand je parle de beton,je ne suis pas sure que cela en soit.en fait,c'est la terrasse d'origine,qui fuyait et le revetement (qui ressemble pour moi à du beton,peut etre à cause de l'ancienneté)se decollait et l'eau s'infiltrait en dessous.la personne qui a refait l'étanchéité a découpé la dalle décollée,mais gardé le reste du revetement qui adhérait encore très bien.Ensuite,il a reposé du rouleau de" goudron"? chauffé.Mais j'ai testé la terrasse et elle est parfaitement étanche.Donc,ça doit vraiment etre de la condensation.Personne ne m'a dit qu'il ne fallait pas faire l'isolation par l'intérieur.Ce que je voudrais aujourd'hui,c'est resoudre ce problème qui me mine à moindre frais car j'ai déjà beaucoup dépensé pour faire,redéfaire etc..encore merci à tous pour votre aide et bonne journéét
0
Merci
Bonjour

@lucienpe 1
Le DTU 20-12 ne mentionne aucune interdiction concernant une isolation sous la dalle. Le seul article mentionnant l'isolation en général ( le 5.4) ne parle pas de ce sujet. Prière de citer vos sources.


@Isiane
D'accord avec Atlassaturn. L'eau provient de la condensation dans la laine de verre. La pose (soigneuse) d'un pare-vapeur sous l'isolant réglera le problème. En cas d'utilisation de panneaux laine de verre ou roche, je conseille, plutôt que (ou en complément ) les bandes collantes à la lisière des laies, un voile polyane complet.

A+
0
Merci
Bonjour
pour confusioux; il me semble avoir cité mes sources CPT 3560 V2 paragraphe
4.2.2.1.3 à moins que les Cahiers de Prescriptions Techniques ne soient pas
des documents fiables.....
D'autre part le DTU 20-12 dit :
" Isolation thermique placé en sous face de l'élément porteur
cette disposition est réservée à des ouvrages particuliers, .... elle à souvent
donné lieu à des désordres du fait qu'elle expose l'élément porteur à d'importantes variations de température et n'est envisageable en pratique que dans les cas ou les effets de ces variations sont réduits (édicules en terrasses par exemple) . "
Ce qui n'est manifestement pas le cas du problème soumis
Cordialement
atlassaturn
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
-
Bonjour
Effectivement le CPT cite la DTU 20-12 sur ce point . La DTU n'est pas facilement accessible par contre la norme NF 10 203.1 §5.4.3 contient le même texte : http://www.bdd-avsconcept.fr/animateur/dtu/DTU/130570000.pdf .
Donc une isolation principale au dessous d'une dalle porteuse béton est bien contraire aux règles de l'art , le vrai problème c'est comment faire avec sans détruire la dalle . Il existe beaucoup de réalisations contraires aux règles de l'art . Ces règles sont faites pour éviter des désordres dans le cas le plus général , sans avoir à se poser de question . Quand il ne s'agit pas de problèmes de sécurité mais de problèmes de confort ou de performances , comme c'est le cas ici , déroger aux règles de l'art est possible . Encore faut-il bien identifier les risques associés et prendre les dispositions qui élimineront ces risques , qu'était supposée éliminer l'application stricte des règles de l'art .
0
Merci
encore un grand merci à vous tous pour vos réponses .
je vous inviterais bien dans mon appartement pour régler ce problème!pour l'instant,l'endroit ou j'ai enleve la laine de verre et mis une grille à chaque extrémité de la pièce n'a plus l'air de poser problème(j'ose à peine le dire,tellement j'ai peur que ça recommence)par contre,je vais enlever la laine de verre du plafond cuisine car des gouttes apparaissent.Mais je pense que vous avez raison,et je crois que je vais devoir faire poser une vmc.Encore merci,merci
Martine
atlassaturn
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
-
bonjour
mettre une vmc , réduira l'humidité de l'appartement mais n'éliminera pas les risques de condensation en hiver .
Si j'ai bien compris vous avez mis des grilles d'aération faisant communiquer l'espace entre lambris et dalle terrasse avec la pièce d'habitation , en été pas de problèmes , mais en hiver cela n'éliminera pas les condensations , au contraire !
De toutes façons il faudra bien résoudre le problème de l'isolation .
Bon courage pour la suite .
0
Merci
bonjour Et qu'est-ce qu'il y a comme pièce sous ce plafond qui condense ???

cuisine ??? chambre ??? salle d'eau ???

Il est certain que la vapeur d'eau créée passe entre les lames du lambris et a fini par imbiber la laine de verre.
0
Merci
bonjour,toutes les pieces,meme le couloir
0
Merci
merci monsieur Atlassaturn,
tout ce que vous me dites me parait tout à fait logique,pour moi qui n'y connait rien.l'erreur que nous avons faites(meme des experts)est que nous sommes partis sur un problème d'étanchéité et d'humidité(appartement adossé à une falaise avec sources).en septembre,je vais refaire des travaux.j'avais meme pensé,étant donné que l'isolation par l'intérieur a l'air d'etre difficile,faire un toit en pente en lames(l'arriere du mur de terrasse étant +haut)et remplir de laine de verre.pensez vous à ce moment là qu'il faille aussi isoler par l'interieur,ou suffit-il de remonter juste le plafond en pvc avec grilles d'aeration?en perçant bien sur la dalle par endroits vers l'exterieur?merci
Messages postés
2656
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Dernière intervention
17 juillet 2018
0
Merci
Bonjour
Je ne sais que vous répondre .
Je pensais que la solution isolation sur la dalle n'était pas possible dans votre cas . Si vous partez sur cette solution : isolation extérieure avec un nouveau toit , vous vous trouvez dans le cas classique de combles non aménagés . Il suffirait d'isoler au dessus de la dalle terrasse . Un pare vapeur entre la dalle et l'isolant ne serait même pas indispensable , vu l'étanchéité de la dalle , par contre il faudrait maintenir une ventilation naturelle de ces combles.
Ceci étant cela implique un toit étanche à la pluie , résistant au vent etc , donc un vrai toit dont le coût ne sera pas négligeable . Je me demande si faire une isolation classique de toit terrasse , ne serait pas moins cher (voir en particulier la note que j'ai citée ci dessus (de la chambre syndicale française de l'étanchéité) , mais c'est l'affaire d'un professionnel et les coûts seront aussi importants .
Il reste la solution isolation par l'intérieur avec pare-vapeur sous l'isolant et lame d'air ventilée entre isolation et dalle .

Encore une fois il faut que vous rassembliez toutes les informations (coûts , faisabilité , performances ) avant de vous lancer dans une solution et ça vous ne pouvez le faire qu'en consultant des professionnels et en faisant faire plusieurs devis . L'avantage de passer par des pros c'est de pouvoir bénéficier éventuellement d'un avoir fiscal .
0
Merci
Bonjour j avais le meme probleme cela n etais pas agreable et pas propre nous avont remplacee le plafond avec des plaque de jibse jibroque quoi et maintenant cela fait queque Anne nous somme tranquillizers et comptent Bonne chance