Condensation sur ma porte-fenêtre

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 28 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2013
-
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
-
Bonjour,

Je suis locataire dans un appartement de 40m2 depuis 3 mois... c'est donc mon premier hiver dans ce logement.
Avec l'apparition des premières gelées ces derniers jours, je me suis rendu compte que l'une des mes portes fenêtres ruisselle d'eau sur le bas...

C'est mon premier appartement avec du simple vitrage, et j'avoue la première fois que je vois autant de condensation sur une fenêtre. Après réflexion, ce phénomène parait naturel avec le froid qu'il fait... J'ai fait pas mal de recherches sur internet ces derniers jours, et la problème systématiquement relevé est un problème de taux d'humidité... Cependant, je contrôle ce taux d'une manière très régulière, et rien ne me parait anormal à ce niveau...

Enfin, voici 2 schémas (3D/2D) de mon appartements si besoin : http://pho.to/4DYpt

Et plus d'éléments :

- C'est un appartement (T1bis) dans une résidence assez vieille (je dirai années 60 à vue de nez), avec uniquement des fenêtres et porte-fenêtres simple vitrage, avec armature métallique.
- J'ai des volets "accordéon"... qui ne protègent pas du tout du froid.
- J'habite au 4ème et dernière étage.
- Le chauffage est collectif au gaz. J'ai trois chauffages (salle de bain, cuisine, séjour. en bleu clair sur le schéma joint).
- Je conserve une température entre 18°C et 19°C maximum
- J'ai des problèmes respiratoires, je conserve donc un taux d'humidité autour de 45% (je ne descend en tout cas jamais sous 40%).
- Je dispose d'entrées d'air dans mon séjour, au dessus de la fenêtre et de la porte-fenêtre. Je les ai nettoyées avant l'hiver)
- Je dispose de VMC dans la cuisine, la salle de bain et les toilettes. L'aspiration me parait un peut faible (si je place une feuille d'essuie-tout devant une bouche d'extraction, elle reste en place sur par aspiration, mais si je tente avec une feuille de papier : elle tombe).

Pour infos, j'aère mon appartement 2 fois 20min par jour, et utilise ma hotte aspirante quand je cuisine.

Finalement, toutes les fenêtres proches des chauffages sont exempt de condensation, et les vitres en elles-mêmes ne sont pas si froides que ça...
Par contre, sur la porte-fenêtre la plus loin de tout chauffage (séjour), les vitres du bas sont vraiment très froides... et trempées !
Concernant la quantité d'eau, c'est incroyable! On ne dirai presque plus de la condensation mais presque une vitre lavée à grande eau!! J'aurai assez pour me préparer un verre d'eau @_@

--

Que puis-je faire pour éviter ce phénomène?
De plus, à moins d'1m de la porte-fenêtre, la température dégringole !

J'avais pensé mettre une grosse planche d'aggloméré devant chaque vitre en hiver histoire de limiter un peut la chute de température sur celle-ci... De toute façon, il fait tout le temps noir quand je suis chez moi ^_^
Qu'en pensez-vous?

6 réponses

Messages postés
81087
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
24 660
Bonjour

Si, comme vous le dites, vous placer une plaque de bois ou un isolant vous devriez réduire la condensation au niveau de cette porte.
Faire aussi l'essai avec un film pastique transparent autocollant posé directement sur le verre.
Cordialement

Messages postés
27510
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 novembre 2021
3 871
Bonjour syrotass.
Votre idée de poser des plaques d'aggloméré sur les fenêtres pour la nuit n'est pas mauvaise, mais pourquoi ne pas, comme le préconise stf_jpd87, utiliser plutôt des plaques d'isolant?
Des plaques de polystyrène extrudé collées entre elles en quinconce en double couche, seraient beaucoup plus isolantes que l'aggloméré. Et en double couche, elles seraient assez rigides pour pouvoir s'encastrer dans l'encadrement de la fenêtre et isoler ainsi presque complètement votre porte-fenêtre. De plus, ce sera suffisamment léger pour être très maniable. Si vous disposez d'une cave, vous pourrez facilement les y ranger en dehors de la saison froide, car c'est un matériau imputrescible.
Cordialement.
Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 28 novembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
29 novembre 2013

@stf_jpd87
Faire aussi l'essai avec un film pastique transparent autocollant posé directement sur le verre.

Ce n'est pas une mauvaise idée ! J'ai cependant un doute sur le film autocollant... Le froid risque d'être transmis directement du verre au plastique? A moins d'avoir un film plastique doté de très bonne propriétés isolantes (mais là au niveau budget........)

En tout cas, vous me fait penser à des films plastiques que j'ai déjà vu chez ma tante au Canada... en laissant une couche d'air pas trop épaisse entre le film plastique et le verre, l'air devrait agir comme un isolant...
Après une rapide recherche, j'ai juste peur d'abimer les fenêtres puisque le film est fixé avec du double-face...

@Paul-Bernard Haut
Des plaques de polystyrène extrudé collées entre elles en quinconce en double couche, seraient beaucoup plus isolantes que l'aggloméré.

Effectivement, cela semble beaucoup plus approprié que le bois :-p
Mon grand-père ébeniste m'a malheureusement appris à utiliser le bois comme solution à toute problématique :p

Mais après une milliseconde de réflexion, le polystyrène est une solution qui me plait beaucoup : très maniable et facile à ranger.
---
Comme chaque porte-fenêtre est composée d'une vitre haute visible de l'extérieur, et d'une vitre basse cachée par le balcon, je pense peut être combiner le polystyrène pour les parties basses, et le film plastique pour les parties hautes.

Je vais acheter les deux matériaux ce soir après le boulot et vais essayer comparer les résulats. Je les posterai ici si ça intéresse de futurs internaute.

Dans tous les cas, après vérification du taux d'humidité à différents endroits de la pièce, j'écarte désormais la théorie de l'humidité.
Cependant, je pense que l'air ne circule pas assez dans ce coin précis de la pièce... je ne vois pas trop comment faire pour y remédier... Je vais tenter de déplacer mon mobilier si l'ajout d'isolant ne résoud pas entièerement le problème.
Bonjour

Continuez vos essais sur les conseils de jtd87 et JB Haut.

Mais n'écartez pas l'idée de l'humidité relative qui est la cause du phénomène.

A 20° et 50% d'HR, l'air contient 7.3 g d'eau par kg.
Sur le vitrage, au-dessous de 9.3°, (température de rosée), l'eau commence à se condenser.
A 0°, ce qui n'est pas très bas pour un simple vitrage, c'est plus de 4 g d'eau par kg d'air qui vont couler sur la vitre.

A+
Messages postés
81087
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
24 660
Après cette argumentation :
Messages postés
27510
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 novembre 2021
3 871
Bonjour à tous.
Notre modérateur et ami stf_jpd87 a donc décidé de changer la photo de son profil (voir plus haut). Mais je crois que celle-ci a déjà été utilisée:

Il est vrai que sur cette affiche, Delon (l'identité secrète de stf_jpd87?) a l'air aussi peu chaleureux que la porte-fenêtre de syrotass.
Cordialement.
Messages postés
81087
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 novembre 2021
24 660
Je ne voulais que dire à confusioux : " chapeau"
Messages postés
27510
Date d'inscription
vendredi 13 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 novembre 2021
3 871
Salut Paulo.
J'avais bien compris. Mais l'image de chapeau représente un magnifique borsalino. Ca m'a fait penser au film. Lol. Bonne soirée. Cordialement.
Messages postés
3033
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 novembre 2021
1 728
bonsoir
50 % d'humidité relative correspond à la valeur moyenne de la zone confort . Si l'habitation se situe entre 40 et 50 % c'est l'idéal , si cette humidité relative pose des problèmes de condensation sur des surfaces froides , il faut s'attaquer aux surfaces froides et les isoler , plutôt que de chercher à assécher l'atmosphère par une ventilation excessive d'air froid (donc sec) , ce qui aurait des conséquences sur la note dee chauffage et créerait une atmosphère trop sèche pour le confort respiratoire .

nota : l'air à 20 °C et 50 % d'humidité contient plutôt près de 9 g de vapeur d'eau par m3 (interpolation linéaire dans le tableau :http://www.thermexcel.com/french/tables/vap_eau.htm , la pression de vapeur saturante étant de 2337 Pa
mais ça ne change rien au problème , à 0 °C , 4,1 g d'eau par m3 d'air a 20 °C et 50 % d'H.R. pourraient se condenser .