Isolation combles

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 9 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2014
-
Messages postés
36148
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2021
-
bonjour j ai une maison qui a 30 ans. il y a deja une isolation existantes dans les combles mais j aimerais l augmenter. faut il laisser l isolation existante et ré isoler par dessus? ou faut il mieux tout retirer?

11 réponses

Messages postés
1148
Date d'inscription
mardi 5 octobre 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
11 janvier 2021
587
Bonjour
J'avais le même problème que vous, j'ai pris une entreprise spécialiste de l'isolation des combles. Ils ont enlevé les 20 cm de laine de verre et mis 35 cm de laine de roche soufflée, la différence de confort est impressionnante, aussi bien en été qu'en hiver.
J'ai eu droit au crédit d'impôts et à la prime Auchan
bonjour,

pouvez vous me dire combien de M2 avez vous réalisé en laine de roche soufflée? et combien avez vous payé pour le tout?

cordialement
Messages postés
36148
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2021
10 427
bonjour

le sac vaut entre 35 et 40 € et vous faites en gros 1 m² sur 20/25 cm d'epaisseur
Messages postés
36148
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2021
10 427
bonjour

pourquoi retirer l'existante, même si elle c'est tassé par le temps elle doit toujours isoler un peu, donc en la laissant, c'est toujours ça de gagné.

par contre avant tout ça il faudrait savoir ce que c'est comme isolation et ou est elle installée ?
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 9 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
9 avril 2014

elle est installée entre les solives du grenier et c est de la laine de verre.
que me conseillez vous? laine projetée par dessus ou remettre des rouleaux de laine de verre?
Messages postés
36148
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2021
10 427
bonjour

pour ma part je suis plus pour la laine projetée que de remettre des rouleaux de laine de verre.
moins de risque de pont thermique.

si vous optez pour des rouleaux de laine de verre a étaler, il faudra qu'ils soient sans pare vapeur ou si il y en a un il faudra copieusement le lacérer pour que la condensation ne se créer pas entre les deux pare vapeur
Bonjour
la laine actuelle arrive t-elle 'à ras' du haut des solives ou reste-il un espace ?
la laine soufflée peut être en effet une bonne solution, mais il faut une
machine ou faire appel à un souffleur.
Messages postés
36148
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
18 septembre 2021
10 427
bonjour

tout a fait d'accord avec lucienpel pour une machine pour souffler la laine.

il faut savoir aussi que bcp de vendeur de laine soufflée (point p, gedimat, même bricot depot et bricoman) prête la machine a partir du moment ou vous leur acheter la laine a souffler
bonjour, je pense qu'il est préférable de tout refaire. Ajouter de l'isolation par dessus, c'est au moins 20 cm d'épaisseur en plus sous les rampants et les bas de murs, c'est à dire beaucoup de volume perdu. En plus, vous ne connaissez pas la qualité de l'ancienne isolation. Enfin, des progrès considérables ont été faits dans le domaine des isolants. J'ajouterai que ce serait l'occasion de refaire l'électricité.
C'est par les combles que les déperditions caloriques sont les plus importantes, çà vaut le coup de soigner ce travail qui va générer beaucoup d'économies.
Bon courage.
Messages postés
1404
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
19 novembre 2015
164
bonjour;

effectivement pour réaliser une bonne isolation en réduisant les risques de pont thermique,il ,serait d'abord préférable de savoir si votre isolant existant possède un par vapeur car c'est lui qu'il faudra lasserez pour éviter la condensation et pour les ponts thermiques que peuvent créer les solives il faut que votre nouvelle isolant soit poser perpendiculairement afin de couvrir toutes les solives et si vous voulez poser de la laine soufflée il faudra créer un plafond pour la tenir,donc plus dispendieux et pas nécessaire pour améliorer l'isolation
Bonjour
<il ,serait d'abord préférable de savoir si votre isolant existant possède un par vapeur car c'est lui qu'il faudra lasserez >

Je ne comprends pas bien pourquoi il faudrait lacérer le pare vapeur existant
si il est bien positionné.
On rajoute soit du soufflé soit un isolant nu.
Cdt
Messages postés
2999
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
17 septembre 2021
1 629
Bonjour
Tout dépend de l'utilisation de ces combles :
- a priori non habitables ,
- accessibles ou non , permettant un accès pour vérifier l'état de la charpente et l'étanchéité de la toiture ou non ,
- utilisables comme rangement ou non .
Par ailleurs tout dépend de la situation de départ et de la hauteur dont vous disposer .
Tant qu'à faire des travaux autant faire les choses comme il faut . Il faut assurer une bonne isolation thermique , mais aussi une parfaite étanchéité à l'air , pour plusieurs raisons : propreté (éviter les poussières d'isolants , ou pire si des rats ont niché dans l'isolation , ce qui est courant) , contrôler la ventilation des zones habitables et éviter les entrées d'air froid parasites . Les nouvelles RT portent autant sur la résistance thermique que sur l'étanchéité et le contrôle des circuits de ventilation .

Si vous êtes sur de l'étanchéité à l'air de vos plafonds et sur du pare vapeur existant , autant garder l'isolation existante . La conductibilité de la laine de verre tassée est aussi bonne que la laine de verre de départ , sauf qu'il y en a moins épais ! au départ si il y en avait 20 cm et qu'elle s'est tassée à 15 cm , elle isolera comme 15 cm de laine de verre à dérouler (0,040 w/m.k) à moins qu'elle ne soit pleine d'eau , ce qui est un autre problème .
Ensuite le choix entre isolation projetée ou isolation déroulée dépend de l'accessibilité , de qui fait le travail etc ... Si vous faites vous même le travail et si il y a un accès correct , une isolation déroulée est plus vite faite , moins chère et plus performante à épaisseur équivalente (au mieux une isolation projetée a une conductibilité de 0,040 , alors qu'une isolation déroulée a au pire une conductibilité de 0,040 , on en trouve à 0,035 ) .
Si vous faites faire ou si les conditions d'accès sont difficiles , alors la solution projetée peut s'imposer .

Si vous devez enlever l'isolation existante (uniquement dans les cas où l'étanchéité à l'air n'est pas garantie ou si l'isolation existante est vraiment pourrie : pleine d'eau , de crottes de rats ou d'urine) alors il faut tout enlever et repartir à zéro . Si le travail est sous traité , je ne crois pas que la main d'oeuvre d'enlèvement qui en général est très chère , parce que ce n'est pas un travail agréable , ouvre droit à crédit d'impôt . Donc l'aspect coûts est important pour la prise de décisions à ce niveau .

En ce qui concerne l'utilisation des combles , même si ils ne sont pas habités et pas utilisés comme stockage , je recommande toujours de faire un plancher de circulation , au moins sur la partie centrale où il y a une certaine hauteur , pour surveiller la charpente et l'étanchéité de la toiture . Pour cela il faut mettre des lambourdes , croisées avec les poutres existantes , sur lesquelles il sera possible de fixer des dalles OSB ou agglo . Il faut laisser 2 cm entre l'isolation et les dalles . Si vous rajoutez 8cm d'isolation , mettre des chevrons de 10 cm de haut comme lambourdes . Si l'isolation initiale a été déroulée sur un plancher , il faut faire un chassis bois pour supporter un plancher au dessus de l'isolation .

Dernière recommandation , assurez vous que ces combles sont correctement ventilés : c'est aussi important en hiver (éviter les condensations en sous toiture ) qu'en été (éviter la fournaise , qui traversera l'isolation si le déphasage n'est pas suffisant .
Messages postés
275
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2021
79
Bonjour a49124,

Tu souhaites améliorer l'isolation actuelle de tes combles : souhaites-tu garder une accessibilité ?

Si non :

Tu peux garder l'isolant existant et continuer ainsi à profiter de la résistance thermique qu'il apporte s'il est bien homogène et qu'il calfeutre bien l'ensemble de la surface puis ajouter une épaisseur supplémentaire de laine de verre nue en rouleau ou en panneau ou en vrac au choix.
Le choix s'effectue en fonction de la hauteur d'isolant posé actuellement par rapport à la hauteur de tes solives :

1- Si tu as une différence de hauteur, la pose « à cheval » de rouleaux sur des solives n'est pas autorisée (l'isolant faisant des vagues sur les solives, cela occasionne des ponts thermiques). Une laine soufflée sera plus pratique à mettre en oeuvre, elle comblera la différence de niveau. Tu peux souffler ton épaisseur de laine à concurrence de la résistance thermique R recherchée ou visée. Il est en effet fréquent que les revendeurs de matériaux louent ou prêtent la machine à souffler en échange de l'achat de la laine à souffler. Le soufflage doit être réalisé en respectant quelques règles et recommandations (hauteur et distance de projection, longueur de tuyaux, repérage des boitiers électriques, port des équipements de protection entre autres). Tu peux t'aider du cahier de prescription technique CPT n°3693 pour la réalisation (http://evaluation.cstb.fr/doc/groupe-specialise/cpt/cpt-3693.pdf)

2- Si ton isolant actuel affleure les solives, les 2 options sont envisageables : pose d'une laine de verre en rouleau (sans revêtement kraft) ou soufflage d'une laine en vrac.

Si oui :

Une solution peut être de rajouter un contre solivage transversal et de venir isoler au milieu (en rouleaux nu ou en laine à souffler). La proposition judicieuse (plancher de circulation) faite par atlassaturn peut être envisagée dans ce cas. Attention toutefois de vérifier que ta structure actuelle peut supporter la charge supplémentaire apportée. Tu trouveras en page 10 du CPT 3560 http://www.cstb.fr/pdf/cpt/CPT_3560_V2.pdf deux exemples de réalisation.
Quel que soit ton choix, ton intérêt est de viser la résistance thermique (R) la plus élevée possible avec au minimum R=7m2.K/W.

La bonne ventilation des combles est également un point à soigner pendant que l'accès est aisé. Prends soin de bien protéger les entrées d'air par des grilles à maille fine pour empêcher l'accès de petits nuisibles au comble.

Bon complément d'isolation !