Isolation tour d'escalier

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2014
-
Messages postés
182
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2020
-
Bonjour, j'habite un bastidon (petite Bastide) sur 3 niveaux reliés entre eux par une tour d'escalier attenante à la maison. J'ai procédé à l'isolation des combles (20cm laine de roche), des murs par l'intérieur (système stil 10cm laine de roche). Je chauffe par un insert situé au centre de la maison au rez-de-chaussée et qui dessert les étages par un système de soufflerie et de stratification naturelle de la chaleur.
Bref, il fait très bon en hiver dans toute la maison. Toute? Non, la tour d'escalier résiste encore et toujours et pour cause, elle n'est pas isolée, et en plus, elle se trouve sur la façade nord de la maison.
Résultat : froid et condensation sur les parois.
Il m'est impossible, autant pour des raisons esthétiques que pour des raisons techniques de l'isoler par l'extérieur. Je devrais alors refaire le toit de la tour et agrandir le diamètre de couverture pour recouvrir l'épaisseur d'isolant supplémentaire. Je ne suis pas Crésus.
Il me reste donc une solution, le faire par l'intérieur.
J'ai deux problèmes.
1 la tour est ronde.
2 la tour est étroite (diamètre intérieur 2m, largeur des marches (71cm).
La tour est en pierres recouverte d'un enduit.

Quelles solutions pourrais-avoir pour isoler cette tour.

4 réponses

Bonjour
peut être une solution en isolant projeté, genre polyuréthanne projeté,
Reste après le problème de la finition car le rayon est assez faible.
Cdt
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 10 novembre 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2014

Ca fonctionne comment?
bJR par l'intérieur est impossible. trop réduire la largeur de l'escalier, en plus prendre sur la plus grande largeur des marches du colimaçon, non ne reste que par l'extérieur, pas le choix
Bonjour
<Ca fonctionne comment ? >
c'est un peu le problème on ne peut pas le faire soi même
il faut passer par une entreprise qui à le matériel (spécifique)
pour l'application du produit.
Cdt
Messages postés
182
Date d'inscription
mercredi 30 avril 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
16 octobre 2020
39
Bonjour BastidonVar,

La réponse à votre question n'est pas des plus évidentes compte tenu des contraintes que vous énoncez !

Première possibilité : vous isolez par l'intérieur et perdez donc de la largeur utile des marches et surtout du côté où elles sont les plus praticables. Outre la solution technique à trouver (une piste vous a été donnée dans cette hypothèse), se posera l'habillage de cette isolation, isolation dont il aura fallu poser une épaisseur nécessaire et suffisante pour résoudre le problème d`inconfort ressenti par le phénomène de paroi froide et de condensation. Se posera également le problème de la sécurité dans l'escalier dont on aura réduit la largeur du côté utile !

Deuxième possibilité : vous isolez par l'extérieur. Cette solution à l'avantage de garder l'escalier intact au niveau circulation. Il n'est peut-être pas nécessaire d'envisager une réfection totale de la toiture de cette tour (une photo aurait permis de mieux la visualiser). Une augmentation du débord du toit par des procédés de ce type https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSxVTtltIwK3Q6M6mMLuvcMqmUlledAaekRSvpsFMyffGsOTQR31A est peut-être envisageable et un charpentier couvreur saura vous renseigner. Cette protection réalisée, il est possible de réaliser une ITE (Isolation Thermique par l'Extérieur) avec des isolants pouvant aller jusqu'à un faible lambda (et donc performant !), 0.038 ou 0.032 W/(m.K). A résistance thermique identique, plus le lambda est petit, plus il permet de mettre en oeuvre des épaisseurs faibles. Il sera possible ensuite d'appliquer un enduit qui habillera et protègera la tour. Pour le polystyrène expansé (lambda 0.038 ou 0.032 W/(m.K)), ces productions, adaptées à chaque chantier, se font sur fabrication spéciale en fonction du rayon de courbure et sont sous la responsabilité de l'entreprise poseuse en adaptant les accessoires et les méthodes de pose. Pour l'isolant avec un lambda de 0,022 W/(m.K), cela ne sera pas possible, car le Document Technique d'Application du procédé DTU 26.1 impose un rayon de courbure minimal de 11.50 m.

Je ne connais pas le coût d'une solution adaptée à votre cas en ITI ni celle en ITE mais, ne vaut-il mieux pas attendre et réaliser les travaux en ITE de façon à être satisfait du résultat ?