Plancher

Yoann - 9 mars 2016 à 01:24
 Yoann - 14 mars 2016 à 09:58
Bonjour,


J ai mis en route des travaux et voilà que pose les soucis du plancher... Je souhaiterai mettre un Osb de 15 mm mais est ce possible ou suffisant? Ce plancher reposera sur des solives en bastaings espace de 40 cm d entraxe. Ces bastaings repose sur une 10x30 en pin de 5,8m. La longueur des bastaings est d environs 2m a 2,5m max. Ce plancher accueillera une chambre, un palier avec escalier bois et une salle de bain (sans baignoire). Les charges fixe étant plafond en dessous ba13, laine de verre, cloisons sèche à l étage et carrelage dans la salle de bain d étage Et je précise que je ne souhaite pas que passer du temps à ce que les dalles repose sur les solives donc plancher rainuré. Est ce que l ose de 15 mm serait suffisant? Et si non.que faut il mettre pour être tranquille en prenant en compte le budget qui est loin d être illimité.

Merci d avance pour vos réponse

3 réponses

atlassaturn
Messages postés
3131
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 avril 2022
1 811
Modifié par atlassaturn le 9/03/2016 à 08:45
Bonjour
Les dalles OSB 3 sur des solives entraxe 40 cm peuvent supporter 300 kg/m2 . Par contre cela suppose que les joints en bout de plaques (bouvetées) se fassent sur une solive , donc il faudrait trouver des plaques de 2 mètres de long (ça existe chez Kronoply) . Si vous ne faites pas les joints sur solives , il n'existe pas de norme donnant la charge admissible , mais je pense qu'il faudrait passer à de l'OSB de 18 mm , ce qui serait une sécurité .
Pour un plancher d'étage aménagé , il faut prendre en compte une charge répartie de 250 à 300 kg/m2 selon les aménagements (100 à 150 pour les charges permanentes selon les aménagements , 150 pour les charges d'utilisation) . Donc pas de problème avec de l'OSB 3 de 15 posé selon les normes (joints sur solives)
Par contre , si je comprend bien , les solives sont supportées en leur milieu par une poutre maîtresse de section 100X300 mm avec une portée de 5,8 m . Si les solives font 2 à 2,5 de part et d'autre de la poutre maîtresse soit en gros une surface totale de 4,5X5,8 m soit environ 26 m2 . La poutre maîtresse va supporter la moitié de la charge soit 26X250/2=3250 kg .
La poutre maîtresse peut supporter au mieux 1000 Kg . Je ne veux pas dire qu'elle s'effondrera immédiatement , mais elle aura une flèche importante et vous aurez l'impression de marcher sur un tambour .
Il est impératif de renforcer la poutre
1
Bonjour

Tout d abord merci pour la réponse mais je pense passer sur de l son de 18 mm car en plus de l escalier la salle de bain me fais un peu peur au niveau du poids. Par contre pour la poutre porteuse. J ai un ami charpentier qui est passé et qui m a conseillé sur les poutres maîtresse. La 10x30 est selon lui trop grosse mais pas de section intermédiaire... Car selon le dtu pour support de plancher on peux mettre un madrier jusque 5,5m. Cependant, je me suis mal exprimer puisque les solives de part et d autre repose sur leurs poutres respective entre 2M et 2,5m d un côté sur une seul poutre et 1,5 m de l autre côté qui repose eux aussi sur une poutre différente mais merci encore. Une petite question encore, pour l salle de bain faut il un osb spéciale ou un osb 3 standard suffit (réagreage fibre et colle à salle de bain obligé)

Merci encore
0
atlassaturn
Messages postés
3131
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 avril 2022
1 811
10 mars 2016 à 22:02
Bonjour
Pour ce qui concerne les dalles , toujours pour un entraxe des solives de 40cm , si on prend les charges maximales 300 kg/m2 et le risque (accidentel) d'humidité , ce qui correspondrait la salle de bain , il y a deux possibilités :
OSB 3 en 18 mm
ou OSB 4 en 15 mm
Il parait beaucoup plus simple de choisir la solution OSB 3 plus disponible et certainement moins cher . En plus la contrainte milieu humide ne peut être considérée que comme accidentelle . Les dalles ne devraient être exposées qu'à l'atmosphère du niveau inférieur . Donc l'OSB 3 en 18 mm présentera une marge importante normalement (charge admissible en atmosphère sèche : 500 kg/m2) .
0
atlassaturn
Messages postés
3131
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 avril 2022
1 811
Modifié par atlassaturn le 10/03/2016 à 23:13
Re
Pour ce qui est des poutres maîtresse , j'avoue ne pas bien comprendre quelle est la disposition et le rôle de ces poutres !
Déjà , je ne vois pas ce que veut dire la référence aux DTU . Il est généralement considéré qu'au delà de 6 mètres , il est plus intéressant de passer à des poutres lamellées collées ou à des poutres en I , les pièces de bois monobloc , obtenues par sciage , n'ont pas un profil adapté et nécessite des sections énormes donc des prix prohibitifs .
Pour des portées de 5,5 mètres ou plus les charges admissibles sont limitées .
Quel est le rôle de ces poutres ?
Est ce que les solives sont scellées dans un mur à leur extrémités , dans ce cas pour des solives relativement courtes , une poutre maîtresse intermédiaire ne sert à rien .
Si les solives sont trop faibles pour leur longueur et leur section , une poutre intermédiaire peut servir de support , mais elle doit avoir une rigidité suffisante , ce qui n'est pas le cas d'une poutre de 100X300 avec une portée de 5,5 ou 5,8 mètres .
La seule chose que je peux dire : une telle poutre peut supporter de l'ordre de 1000 kg pour une portée de 5,8 m , la flèche sera déjà de 2 cm , c'est à dire plus que la flèche tolérable pour les solives . Donc la poutre ne soulagera pas les solives !
Je suis d'ailleurs étonné qu'on vous ait dit que les poutres étaient largement dimensionnées : je n'ai jamais vu une panne de portée de 5 mètres ou plus , même en 100X300 , sans mur de refend , alors que les charges d'une toiture sont moins fortes que celles d'un plancher , dans la plupart des régions .
0
Bonjour,

Les poutres ont pour utilité de soutenir les pieds de ferme, c'est une charpente d'époque avec une ferme tous les 2 mètres environs. donc j'ai remplace les poutres en chêne existantes de section 15X15 par des poutres en pin car je réhausse le sol de 38 cm et les poutres en chêne etaient trop basses. le solivage n'est pas fixé en mur mais pose sur demi chevron sur les poutres. Suite à notre conversation, j'ai fait venir un ami de la famille charpentier de métier depuis une trentaine d'année pour avoir un deuxième avis et il m'a confirmé que les 100X300 sont surdimensionnées mais que cela n'a pas d'influence. J'ai opter pour une solution (fini hier) un solivage en bastaings entretoisé et un osb 2 de 18mm pour les chambres et uun osb 4 pour la salle de bain. sur les conseils de mon ami.

Je vous remercie d'avoir pris du temps pour me repondre.

Cordialement
0