Refaire une isolation conforme [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 15 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
15 décembre 2012
-
 michel21215 -
Bonjour,
Je souhaite refaire l'isolation de mes combles perdus , dans ces combles ,il n'y à pas de plancher mais des solives ,mon problème c'est que ces solives sont disposées horizontalement et verticalement ce qui m'empêche de dérouler en un seul tenant mes rouleaux de laine de verre , en gros pour vous décrire, j'ai des "trous" à combler mesurant 1.20 m x 50 cm x 15 cm de hauteur sur une surface d'environ 80 m carrés .
Dans cette situation,quelle est la meilleure technique pour une bonne isolation? Est ce que je peux combler ces espaces avec des morceaux de laine de verre coupées aux dimensions ou les remplir avec de la ouate de cellulose par exemple ? enfin ,quand tout ces espaces seront comblés,dois je remettre une autre couche de laine de verre par dessus ?
Merci d'avance pour vos conseils et votre aide.

6 réponses

Messages postés
2934
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2021
1 346
Bonjour
Vous donnez pratiquement les réponses .
Vous pouvez utiliser des rouleaux de laine de verre à dérouler , avec pare vapeur kraft , épaisseur 150mm , largeur 120cm et découper des bandes de 51 à 52 cm de large pour avoir un serrage . Il faut dérouler une deuxième couche de 100mm minimum , sans pare-vapeur et croisée avec les solives . Avantages : le pare-vapeur est inclu , c'est certainement la solution la moins chère , c'est aussi la plus simple .
Inconvénient : manipulation de la laine de verre (gants , masque , éventuellement combinaison jetable)
Vous pouvez aussi utiliser de la laine de roche ( moins irritante , meilleure pour l'insonorisation mais un peu plus chère et un peu moins isolante ) ou de la laine végétale (fibre de chanvre de bois etc encore plus chère ) .

Autre solution flocons de laine minérale (laine de roche ) , végétale ou organique (ouate de cellulose , laine de chanvre ou de bois ) à répandre manuellement ou à insuffler si vous n'avez pas la hauteur : c'est (beaucoup) plus cher en particulier si vous faites faire par insufflation , moins performant (il faut mettre au moins 300 mm) mais à la mode . pour info voir le post "désagrément de la cellulose" sur ce site
Messages postés
2934
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2021
1 346
autres problèmes à prendre en compte :
Vous devez vous poser la question : ne serait-il pas nécessaire de prévoir un plancher , au moins sur une certaine surface , pour circuler , inspecter la couverture et éventuellement avoir une possibilité de stockage ? Il faudrait mettre des solives croisées avec les solives existantes d'une hauteur un peu supérieure à la deuxième couche de laine de verre et espacées de 45 à 50 cm en fonction des plaques que vous pourrez mettre (OSB , Agglo en général d'une longueur entre 180 et 200cm)

Vous parlez de solives, comment est fait le plafond de la zone habitable ? s'agit-il de lambris plus ou moins étanche .
Pour éviter les condensations d'humidité dans l'isolant le pare-vapeur kraft est suffisant . Par contre ce n'est certainement pas suffisant pour avoir une étanchéité parfaite aux poussières et fibres d'isolant . De même si vous avez (ou si vous envisagez de mettre ) une vmc double flux , ceci implique une étanchéité à l'air que ne permet pas un pare-vapeur kraft sur du lambris .
Bonjour et merci pour vos réponses

Pour vous décrire mon plafond , vu des combles sous les solives,ça ressemble à de la briquette de terre cuite de quelques cm d'épaisseur recouverte ,en dessous (côté plafond) par du plâtre un peu comme les cloisons intérieures de mes pièces d'habitation . Evidemment je ne marche pas dessus pour ne pas passer à travers mais sur les solives que j'ai bien pensé à recouvrir de panneaux d'agglo ou autre pour faciliter le déplacement,mais ce n'est vraiment pas aisé avec toutes les gaines électriques mais aussi tous les tuyaux qui partent de la chaudière et qui descendent vers les radiateurs . Je pense que je vais opter pour la solution de découpe de morceaux de laine de verre entre les solives recouverte par une 2ème couche par dessus, juste une question, si j'utilisais des morceaux de l'ancienne laine de verre pour combler et "bourrer"les espaces,y à t'il un inconvénient s'il n'y à pas de pare-vapeur ?
Messages postés
2934
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2021
1 346
Re
effectivement si vous avez un plafond en plâtre , l'étanchéité à l'air et aux poussières devrait être assuré . Paradoxalement le plâtre a une certaine perméabilité à la vapeur d'eau . Il faut que le peu de vapeur d'eau qui traversera le plafond soit éliminé par une ventilation correcte des combles , sans atteindre le point de rosée .
Ce serait quand même plus sécurisant de mettre un pare-vapeur plastique ou autre , si vous avez le moindre problème de ventilation . C'est encore plus vrai si vous mettez un plancher au dessus de l'isolant , qui fera écran à la diffusion de la vapeur d'eau dans le volume des combles et son élimination par la ventilation des combles .
Quant à la réutilisation de la laine de verre c'est possible à condition de ne pas avoir de manques , quitte à la comprimer , ce qui veut dire qu'il en faudra plus pour faire la même épaisseur . Par contre c'est un travail désagréable qui nécessite des protections sérieuses
j'ai déjà tout prévu pour la projection,gants,masque,lunettes et combinaison de peintre jetable ! Il me reste qu'à mettre tout çà en pratique dans quelques mois après la saison de chauffe!
Encore merci pour vos conseils !
Messages postés
5
Date d'inscription
jeudi 17 février 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
18 décembre 2012

Parois et planchers Isolation haute performance KINGSPAN , ainsi que l'isolation polystyrène extrudé de haute performance
Voir le bureau de l'ADEME pour renseignements concernant les matériaux les plus performants.
Messages postés
2934
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 février 2021
1 346
dans le cas du problème posé (sol avec solives , canalisations etc ...) une isolation par panneaux rigide que ce soit en polystyrène extrudé , PU ou autre n'est certainement pas la solution !
Par ailleurs ce n'est pas du tout la même gamme de prix .

A l'attention de Michel 21215
Je voudrais revenir sur le problème : différence entre étanchéité à l'air et étanchéité à la vapeur d'eau pour le plâtre : il y a une analogie c'est le tissus Gore-tex qui est étanche à l'air mais laisse passer la vapeur d'eau .
Par rapport à un isolant très aéré (type laine de verre) , le plâtre a une résistance 7 fois plus élevée à la diffusion de la vapeur d'eau . Les panneaux bois ont une résistance 30 à 40 fois plus élevée . Donc si vous avez un plafond en plâtre , de l'isolant et un plancher bois , vous pouvez avoir une barrière plus importante à la vapeur d'eau au niveau du plancher qu'au niveau du plafond , donc risque d'accumulation d'humidité dans l'isolant . Il est donc important si vous prévoyez un plancher au-dessus de l'isolant , et si vous n'êtes pas bien sur de la composition du plafond , de prévoir un minimum de pare-vapeur dessous l'isolation et de laisser une lame d'air de 2 cm entre le dessus de l'isolation et le' plancher .
Merci pour ce conseil complémentaire!