Pression instable chaudière gaz avec un vase d'expansion neuf

Kristof49
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 10 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2014
- Modifié par Emilie-Linternaute le 19/01/2017 à 10:13
Dannan
Messages postés
1085
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2022
- 24 nov. 2014 à 16:20
Bonjour,

Je viens d'acheter une maison avec une chaudière à gaz, j'ai constaté que la pression était instable, j'ai donc fait changé le vase d'expansion, pour des raisons de coût j'en ai choisi un externe.
J'ai demandé à l'installateur s'il laissait le vieux vase interne dans le circuit, il m'a dit que oui et que ça ne poserait pas de problèmes, le vieux vase se remplirait d'eau et le neuf ferait le travail.

Il est passé installer le vase vendredi matin, la pression était à 1,6, ce lundi matin elle est à 1,4 alors que la chaudière est restée éteinte tout le week-end. Je l'ai mise en route ce matin, la pression est montée à 1,8, j'ai ensuite monté le thermostat presque à fond, la pression est monté à 2,2, en moins d'une heure , je l'ai ensuite éteinte et la pression est redescendue tout doucement.

Est-ce grave ? Est-ce que ce n'est pas le vieux vase (toujours dans le circuit) qui déstabilise la pression ?
Je n'ai pas purgé les radiateurs, est-ce que ça solutionnerait le problème ?

Je lis sur les forums que la pression varie toujours un peu quand la chaudière chauffe, mais dans quelle mesure ?

Je suis complètement novice en la matière, c'est le 1ère fois que j'utilise une chaudière à gaz.

Merci de vos réponses.
Kristof

13 réponses

Dannan
Messages postés
1085
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2022
348
24 nov. 2014 à 16:18
Bonjour
Est ce qu'il n'y a pas une vanne avant le raccordement au vase d'expansion ?
et est ce que cette vanne ne serait pas malencontreusement fermée ?
2
Dannan
Messages postés
1085
Date d'inscription
dimanche 19 mai 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
23 août 2022
348
24 nov. 2014 à 16:20
Enfin j'espère depuis 2013 le problème est résolu.
0
stf_frmu
Messages postés
39369
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
26 septembre 2022
11 652
11 juin 2013 à 09:09
bonjour

oui il faudrait purger votre circuit chauffage par le biais de vos radiateurs.
bien que le plombier est laissé l'ancier vase d'expension en place, etes vous sur qu'il est toujours raccordé au circuit ?
il se peut que l'ancien vase deregle un peu la pression, mais si il ets mort, (ou presque) il va vite ne plus faire fluctuer votr epression ainsi.
0
Kristof49
Messages postés
6
Date d'inscription
lundi 10 juin 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
16 juillet 2014

11 juin 2013 à 09:22
Bonjour et merci de votre réponse,

Oui, je lui ai bien demandé si le vase interne restait dans le circuit il m'a répondu oui et s'il est foutu, il se remplirait d'eau.

Je n'arrive pas à trouver de réponse claire et précise sur internet à propos de la variation de pression d'une chaudière à gaz.
Est-ce que c'est grave si la pression monte de 0.8 bars quand la chaudière monte en température ? Et si oui, pourquoi ?

Tous mes radiateurs fonctionnent bien, je n'ai aucun soucis à noter à part cette variation de pression (de moins d'1 bar)
0
doc chaudiere
12 juin 2013 à 14:35
bonjour, deux questions qu'elle est la taille du vase remplacé ?
et la taille du nouveau ? (il faut environ 1 litre pour 1 kw)
de plus il faut absolument dégonfler l'ancien vase.
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
Bonjour
1/ La taille du vase est fonction de la quantité d'eau et pas de la puissance.
Exemple: une chaudière de 150 kW alimentant un aérotherme par 2 tubes direct ne demandera qu'un vase de 18 litres et pas de 150...

2/ Il est inutile de dégonfler l'ancien vase. Pourquoi le ferait-on ?
A+
0
doc chaudiere
13 juin 2013 à 18:22
bonjour, on doit dégonfler l'ancien vase car il va continuer a se dégonfler et créer une perte d'eau. Pour la taille du vase c'est une approximation car la température intervient aussi dans les calculs.
0
Bonjour
La température intervient évidemment dans le calcul d'un vase, mais pas la puissance.
Pour le vase existant: ou bien la membrane est percée, et le vase est déjà plein.
Ou bien elle ne l'est pas et le vase continue à remplir son office.
A+
0
Bonjour

Désolé pour doc chaudière mais je note 2 a 0 avantage confusiuoux pour ses réponses

Je suis un retraité de la profession et m'amuse quand je vois ce qui circule sur ce forum aussi bien en demandes qu'en réponses

L'important c'est de participer tous et dans la bonne humeur

A plus et bonne journée a vous
0
doc chaudiere
14 juin 2013 à 19:10
bonjour, je maintien que la puissance joue un rôle dans le calcule du vase. ( petite installation et donc petite puissance et par conséquence petit vase car petite quantité d'eau la on se rejoint)
Pour le deuxième vase si il se dégonfle encore il y aura une perte de pression c'est évident.
0
Bonjour

BON....

A+
0
Bonjour doc chaudiere

J'ai consulté le site X-PAIR et je suis effaré. Ils m'avaient habitué à mieux. Leur article sur le calcul du vase est sans valeur et dangereux. Après une précaution oratoire disant que le volume du vase est fonction du volume de l'eau ("très difficile à calculer") ils fournissent un tableau censé remplacer ce calcul "très difficile" (tu parles...) par une correspondance entre la puissance et le volume.
tmax | tR °C 90/70 80/60 70/55 70/50 60/40 50/40
Radi fonte vA litre/kW 14,0 16,5 20,1 20,6 27,9 36,6

On voit que le volume estimé est près de 3 fois moins important pour 90° que pour 50° , CE QUI DEVRAIT ETRE EXACTEMENT L'INVERSE.
Il n'est pas question du volume tampon qui est couramment employé dans le chauffage bois, précisément celui qui est sujet à problèmes.

Je suis donc retourné sur LA BIBLE : le DTU 65,
paragraphe 5.3.2.3 relatif au calcul du vase fermé. C'est un peu long mais il n'est jamais question de puissance mais toujours et seulement de volume.

Extrait:
"A.2 Dimensionnement du vase d'expansion
Déterminer :
la contenance en eau du système, V système , en litres, celle-ci comprend le volume du réseau de tuyauteries, des émetteurs, des générateurs de chaleur, et des circuits auxiliaires ;
la température maximale limite, qmax, en degrés Celsius (°C) ;
le pourcentage d'expansion, "

Je tiens le texte intégral à votre disposition.

En conclusion, employer un coefficient de X W/m2 pour calculer les besoins chauffage d'une maison, c'est faux mais cela ne tire pas à conséquence, employer la même méthode pour le calcul d'un vase d'expansion, cela est faux et risque d'être dangereux.

A+
0
doc chaudiere
16 juin 2013 à 19:19
bonsoir, aujourd'hui les fabricants de chaudières imposent des vases (chaudière murale) de 6 voir 10 litres maximum dans le meilleur des cas, très insuffisant. Le seule risque c'est qu'ils travaillent trop et sont a regonfler tous les ans.
0
Bonjour Madame, Monsieur
La pression de ma chaudière était instable, tantôt trop de pression donc elle se mettait en sécurité ou elle avait un manque de pression, en rétablissant la pression le problème était récurent.
Je n'arrivais plus à mettre de la pression ou de retirer de la pression au vase d'expansion. Il était évident que la valve était défectueuse.
Mais pas du tout. J'ai démonté le vase d'expansion. Je l'ai mis au dessus d'un seau
Avec mon compresseur j'ai soufflé dans la valve, le vase s'est vidé environ 12l d'eau, c'est sa capacité. J'ai vérifié en gonflant à 1,5 bar si la membrane n'était ni poreuse ni déchirée, la pression restait stable. Je l'ai remonté avec une pression de 0,8 bar conformément à sa valeur inscrite sur le ballon.je l'ai remonté et ma chaudière fonctionne comme quand elle était neuve.
J'avoue ne pas comprendre pourquoi le vase d'expansion était plein d'eau à en plaquer la membrane au plafond du vase.
Pour la pression du vase lorsqu'il est en service 1,2 bar est correct pour celui comme moi ne veut pas se casser la tête, ceci pour les vases à 0,8 bar lorsqu'ils sont vide.
Cordialement.
Mamasse
0