Problème d'humidité

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 15 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2014
-
Messages postés
3035
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 novembre 2021
-
Bonjour,

je n'ai pas trouvé la réponse à ma question (ou j'ai mal cherché) sur ce forum.

Nous venons d'acquérir une maison dans une commune très humide. Nous avons entrepris de lourds travaux (concrètement nous avons tout enlevé et on recommence).

Mon problème est le suivant :

Sur le pignon de la maison orienté ouest nous avons un problème d'humidité. Nous ne savons pas pourquoi.

Caractéristique de la maison :

La maison n'a pas de sous sol ou cave et est donc directement sur les fondations.
Sol très humide
Enduit extérieur ancien
Murs en briques, parpaing et pierre blanche le tout pour 80 cm d'épaisseur (sans isolation)

Traitement déjà effectué :

Application d'une couche de sika fondation façon gobetti

Problème :

Le sika fondation ne sèche pas depuis 15 jours. Il est dur au toucher mais l'on voit nettement des gouttes d'eau sur le produit

Éléments pouvant apporter une solution :


Il n'y a aucune aération dans ce mur (nous pensons que l'eau est emprisonnée par l'enduit extérieur et le sika fondation. Dès qu'il n'y a plus de Sika elle ressort à l'intérieur)

Quelques ardoises se sont envolées faisant apparaitre les briques du pignon mais nous ne voyons absolument pas le ciel depuis l'intérieur

Nous avons la chance d'être entouré de pro du bâtiment mais qui ont tous donnés leurs langues au chat ils ne comprennent pas (pourtant objectivement ils bossent super bien et ont de l'expérience).

Pouvez vous m'aider? Faut-il percer des trous à l'extérieur pour que l'eau s'évacue? Est-il possible que cela vienne du toit même s'il n'y a pas de jour à l'intérieur? Le sika a t il été mal appliqué?

Merci d'avance

3 réponses

Messages postés
10713
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
1 décembre 2021
4 218
Bonjour
En un premier temps il faudrait peu etre remettre les ardoises qui manquent .
Ensuite il faut savoir que dans le temps les maisons étaient construite sur la terre les murs étaient monté à l'argile je parle de la bretagne que je connais et l'humidité remonte dans le bas des murs et ça pour s'en débarrasser c'est pas facile .Deux choses qui peuvent améliorer :creuser une tranchée le long du mur pour poser un drain et ensuite faire un doublage du pignon a l'extérieur soit en bois ou en ardoises mais ce n'est pas sur de réussir à 100% car si le terrain est humide il faudrait drainer le tour et là encore on peut avoir des remontées qui viennent du dessous . Cordialement .
Messages postés
2
Date d'inscription
mercredi 15 janvier 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
15 janvier 2014

Bonjour Kiduguen,

Nous avons également pensé à creuser des tranchées pour poser le drain, mais vu l'ampleur des travaux que cela engendre nous aimerions essayer quelque chose de moins compliqué (pour l'instant). Je serai toujours embêtée avec l'humidité c'est une chose certaine mais j'aimerai néanmoins la limité. Ce soir mes chers pros du batiment vont aller percer le mur extérieur car ils pensent que se sont des remontées et non le toit qui cause ce problème. Ils pensent que l'eau est emprisonnée et qu'elle se "venge" en sortant plus haut.
De mon point de vue de femme (qui n'est apparemment pas pertinent face à des hommes du batiment) je pense que le problème vient des remontées capillaires mais également du toit. Je pense qu'ils vont se décider un jour ou l'autre à remettre les ardoises .
Merci pour votre aide. Pour info la Picardie n'est pas mieux logée coté humidité que la Bretagne
Messages postés
3035
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
29 novembre 2021
1 737
Bonsoir
Quand il y a un problème d'humidité , la difficulté c'est de déterminer d'où vient cette eau . Comme vous l'avez noté il peut s'agir d'infiltration du fait de défauts d'étanchéité du toit ou de remontées capilaires .Il ne faut pas pour autant oublier les problèmes de condensations de l'humùidité intérieure sur des parois froides .
Votre mur est relativement épais , mais en fait il a une très faible résistance thermique , au mieux une valeur de 1 m2.k/w , alors qu'il est recommandé d'avoir au moins 3 et même 4 avec la RT 2012 . Le gradient thermique entre la parois intérieure et la température ambiante de la zone chauffée , doit représenter 20% de l'écart entre température intérieure (20 °C) et température extérieure . Donc la parois intérieure des murs doit se situer à 16 °C . Tout dépend de l'humidité relative intérieure , si elle n'est pas trop élevée , il ne devrait pas y avoir de problèmes , mais si elle dépasse 70 % (salles de bains ) il peut très bien se produire des condensations .
-La maison est elle bien ventilée ?
-La façade présentant ce problème correspond-elle à des locaux humides (salle d'eau , cuisine) ?
-Le problème est il apparu avec le froid ou a-t-il toujours existé ?

Si la maison est bien ventilée , si la façade ne correspond pas à des locaux humides ou si le problème n'est pas lié au froid extérieur vous pouvez éliminer la cause "condensation" .
Pour les autres causes , l'humidité due à des remontées capîlaires a toujours tendance à se manifester près des sols et inversement , si elle est due à un défaut d'étanchéité du toit , elle apparaitra putôt près des plafonds (même si , parfois il peut y avoir des cheminements bizarres des infiltrations ) .

Après les remèdes à apporter dépendent de l'origine du problème , étant entendu que lutter contre les remontées capilaires est le plus difficile , un bon drainage n'étant pas toujours suffisant , en particulier quand il n'y a pas de vide sanitaire .