Isolation d'un plancher ancien sous vide-sanitaire. [Résolu]

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 25 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 décembre 2016
-
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 27 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 décembre 2015
-
J'ai acheté une vieille maison des années 50 et je voudrai isoler mon plancher en chêne sous vide sanitaire. Le plancher est posé sur les poutres et bien sûr il y a une forte perdition de chaleur. Je ne sais comment il me faut faire pour isoler ce plancher sans le faire pourir par l'humidité. Le vide sanitaire est bien sûr ventilé par 4 ouvertures mais un peu humide. Dans les chambre on sent l'air passer sur les planchers. Quels conseils puis-je avoir ? Je vous en remercie d'avance.

21 réponses

Et si je mets de la laine de verre, bien que peu ordinaire dans ce cas de figure, de quel côté dois-je mettre le pare-vapeur ?

Quels sont les inconvénients de mettre de la laine de verre sous un plancher dans un vide sanitaire ?

Merci de vos réponses
Messages postés
32634
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2020
7 470
les petits rongeurs vont adorer et de plus avec l'humidité du vide sanitaire, la laine de verre va vite s'alourdir et perdre de ses propriétés isolantes
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 25 mars 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
14 décembre 2016
1
Bonjour,
Je vous remercie d'avoir répondu aussi rapidement. Si j'ai accés au vide sanitaire en agrandissant l'ouverture des aérations qui y sont déjà. Il y a environ 1 mètre de hauteur. Là, n'est pas mon souci. Le souci c'est que je ne voudrai pas que mon plancher pourisse. L'isoler avec quoi et comment ?
Je vous remercie par avance pour votre réponse.
Bonjour
l'isolation vous comptez la faire par le dessus ou par le dessous ?
Messages postés
32634
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2020
7 470
bonjour

lire ceci
Bonjour
la configuration actuelle est bien: poutres bois, solives, parquet ?
Et je suppose que le vide sanitaire n'est pas assez haut pour avoir
un accès par le dessous ?

Bonsoir,
Je souhaite faire l'isolation par le dessous parce que le plancher en chêne est en parfait état. Donc, je souhaite le conserver patiné tel qu'il est.
Que dois-je mettre comme isolation par dessous, sous le plancher seul ou bien j'isole poutre et plancher ?
Merci beaucoup de votre réponse.
Bon weekend.
Bonjour
isolation par le dessous
à priori je 'n'enfermerai ' pas les poutres .
Suivant l'épaisseur des solives je ferai une isolation entre solives.
Mais dans votre cas de figure au moins 2 questions peuvent se poser:
- la continuité du pare vapeur (coté chaud)
- le réel gain thermique apporté compte tenue de tout les ponts thermiques;
Cordialement

Bonjour,
Quelle matière utiliseriez-vous pour l'isolation ?
Merci inifniment pour votre aide.
Je vous souhaite un très bon weekend.
Salutations.
Bonjour
pour un bon calfeutrement entre solives je prendrai des panneaux
en laine de roche genre rockplus.

Bonjour,

Je vous remercie infiniment pour votre gentillesse et vos conseils.
Maintenant, il ne me reste plus qu'à exécuter le travail.
Salutations.
Bonjour
merci, bon courage.

Merci beaucoup et je vous contacterai plus tard pour une isolation façade côté nord mais j'attends un peu.
A très bientôt. merci encore.
Messages postés
2871
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 novembre 2020
1 193
Bonjour
Deux questions sont restées sans réponses :
- comment réaliser le pare-vapeur côté chaud et en particulier sa continuité ?
- si l'isolation est uniquement entre chevrons quelle sera la perte par rapport à une isolation continue ?

Le deuxième point n'est pas secondaire :
- si les solives sont en bois type epicea ou sapin avec un entraxe de 0,5 m et si elles font une épaisseur de 7,5 cm , avec 10 cm de laine de roche coincée entre les solives , vous aurez un R de 1,9 m2.k/w .
- Si les solives sont en chêne et font 10 cm d'épaisseur , vous aurez un R de 1,4 m2.k/w ,
- si vous aviez une épaisseur continue de laine de roche (lambda 0,038) vous auriez un R de 2,6 .

Pour info la RT 2005 demandait un R de 2,25 pour les sols , la RT 2012 demande un R de 4 . Pour les rénovations , le R à atteindre pour bénéficier d'aides est de 3 (il y a d'autres conditions : travaux faits par une entreprise , bouquet de travaux ..ce qui fait que cette exigence ne s'applique pas à vous , mais c'est une indication )

Le problème du pare vapeur et de sa continuité reste entier , de même que l'étanchéité à l'air qui semblait un problème dans votre question . De la laine de roche , même rigide et coincée entre solives , n'assurera pas l'étancheité à l'air .

Bonsoir,
Je vous remercie pour toutes ces explications qui sont pour moi petit bricoleur assez confuses. C'est la première fois que je lis autant de termes techniques)
En termes clairs que préconisez-vous ?
Je vous prierai, s'il vous plait de m'expliquer plus simplement.
Dans cette attente, je vous prie d'accepter, Monsieur, mes salutations.
Messages postés
2871
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
28 novembre 2020
1 193
Bonsoir
Pour faire simple :
- Dabord mettre un pare vapeur sous les lames de parquet . Pour cela découper des bandes de pare vapeur un peu plus larges que l'espace entre les solives . Agrafez ces bandes dans l'angle entre solives et plancher , éventuellement clouez une bagette dans l'angle pour avoir une bonne étanchéité aussi bien à la vapeur d'eau et à l'air . Il existe des solutions plus luxueuse (membrane vario duplex , bien adaptée aux structures bois , qui peut se fixer avec un cordon de mastic) .

- Ensuite déterminez l'épaisseur que vous pouvez mettre en fonction de la hauteur des solives . A priori cela devrait correspondre à deux couches qui permettront de décaler les joints .
Choisissez un isolant type fibre minéral rigide ou semi rigide .
Découpez des bandes un peu plus larges que la distance entre deux solives (+ 1 à 2 cm selon la rigidité des panneaux : faites dees essais pour voir quelle surlargeur mettre pour bien coincer les panneaux sans les cintrer )

l'idéal serait d'avoir une épaisseur correspondant à la hauteur des solives et clouer des tasseaux perpendiculairement aux solives pour bien bloquer l'isolation . Si vous craignez les rongeurs il faudrait fixer un grillage sous les solives , ou alors être bien sur qu'ils ne pourront pas pénétrer dans le vide sanitaire (grille bien fixées et à mailles fines sur les bouches d'aération .

Une fois votre plancher bien isolé vous aurez tout intéret à faciliter la ventilation du vide sanitaire .

Si vous donnez les sections et l'entraxe des solives , leur nature (résineux ou bois dur) ainsi que l'épaisseur de l'isolation , je pourrai vous donner une estimation de la résistance thermique (R) que vous devriez atteindre , à comparer aux recommandations officielles (RT 2005 et 2012)
Bonsoir,
Je vous remercie pour cette explication très détaillée en m'expliquant comment réaliser cette isolation qui pour moi était un souci.
En ce qui concerne la ventilation du vide sanitaire aucun problème. L'ouverture est fermée par une petite grille redoublée d'un grillage style garde-manger.
Merci encore une fois et je vous prie d'accepter mes salutations.
Messages postés
965
Date d'inscription
mercredi 11 décembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
26 octobre 2014
90
Bonjour, ne va pas être simple de travailler dessous, allongé sur le dos. Nous sommes bien d'accord vous isolez sous les solives entre les poutres qui vont rester 2/3 vues. Si le problème rongeur est réglé en amont il est préférable de protéger quand même la laine par un aggloméré vissé sous le doublage chevron, finition par un quart de rond entre poutre et agglo,il y a aussi des insectes qui passent quand même même par un petit trous. Hier soir 22h10 je n'ai pas parlé du pare vapeur car le cas était déjà réglé, je voulais juste améliorer l'isolation, qui est primordiale 100 mm est nettement insuffisant, il y a dessous la circulation d'air du vide sanitaire, le but de ces travaux, pouvoir marcher sur le parquet confortable, effectivement doit être pénible de ressentir l'air entre les lames.
Bon courage si vous réalisez ce travail vous même
Cordialement
Bonjour, j'ai le même problème mais je ne sais pas de quel côté mettre le pare vapeur de mon rouleau de laine de verre...

Vers le haut ? côté plancher et donc pièce chaude
vers le bas ? côté vide sanitaire et donc pièce froide..

Merci
Messages postés
32634
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
5 décembre 2020
7 470
bonjour

on en met pas d'ordinaire de laine de verre dans un vide sanitaire.
optez sous pour du polystyrène ou de la mousse de polyuréthanne en plaques

Bonsoir,
J'ai fini mon isolation, c'est joli et jepense que ce sera appéciable en économie d'énergie . J'ai placé des plasue de polystirène de 5 cm entre les poutre et bien plaques au plancher.
J'ai déjà ressenti l'isolation, dès les premiers froids je ne manquerai d'aviser du résultat.
Salutations.
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 27 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 décembre 2015

Un an après ca dit quoi? Je suis dans une même configuration plancher bois sur vide sanitaire, et je ne veux pas mettre de laine de verre à cause des rongeurs! Merci
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 27 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
27 décembre 2015

bonsoir. Un an après ca dit quoi? Je suis dans une même configuration plancher bois sur vide sanitaire, et je ne veux pas mettre de laine de verre à cause des rongeurs! Merci