Plancher bois RDC sur terre agileuse [Résolu]

Cedrict25 - 16 janv. 2016 à 10:18 - Dernière réponse :  Cedrict25
- 17 janv. 2016 à 22:52
Bonjour,
Ma maison en pierre à dans la chambre du RDC un vieux plancher (encore en bon état) posé avec je suppose des lambourdes directement sur la terre qui est composé d'argile (je suppose étant donné que tout le terrain est argileux)
J'ai entreprît l'isolation d'un des murs de cette chambre avec un isolant laine de verre 100 mais je me pose une question...
Au niveau du plancher bois,l'humidité de la terre en dessous remonte par ce même plancher pour arriver dans la pièce mais qu'en sera t'il pour ma largeur de plancher qui sera coincé entre le placo et le mur?
L'isolant ayant un pare vapeur,ou vas partir cette humidité,va t'elle remonter l'isolantion pour arriver à mon plancher de l'étage?
Si quelqu'un a une idée...merci
Afficher la suite 

Votre réponse

6 réponses

atlassaturn 2652 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 5 avril 2018 Dernière intervention - Modifié par atlassaturn le 16/01/2016 à 17:21
0
Merci
Bonjour
Je doute que votre plancher soit posé sur des lambourdes , elles même posées directement sur la terre . Elles seraient pourries ainsi que le plancher .
Le plancher est soit posé sur des solives ancrées dans le mur , soit posé sur des lambourdes calées sur des parpaings ou tout autre support non putrescible .
Quand vous dites : "l'humidité remonte par le plancher" , c'est ce que vous craignez ou vous l'avez déjà observé ?
Ceci étant , la seule solution pour avoir une situation saine et pérenne , serait de créer un espace ventilé entre le sol naturel et le plancher , ce qui imposerait d'isoler le plancher . Il faudrait
-enlever le plancher
-surcreuser , si nécessaire , le sol naturel pour avoir un espace suffisant entre les solives et le sol
-faire des ouvertures dans le mur (minimum 15X15 cm) en deux endroits , qui débouchent vers l'extérieur , éventuellement par une mini-courette anglaise
- mettre un isolant entre les solives : de l'ordre de 10 cm d'isolant rigide
-un pare vapeur assurant l'herméticité à l'air pour plusieurs raisons et en particulier si vous habitez dans une région comme la Bretagne , le massif central , les Vosges ou la corse (problème du radon , même si avec une sous face ventilée il est moins critique)
-remettre votre plancher
Vous avez sûrement raison pour ce qui est des lambourdes,quand à l'humidité,la piece est actuellement vide et le matin je la retrouve sur les fenêtres (de quoi bien mouiller une éponge sèche)
Sinon merci pour toute vos explications mais je ne compte pas tout démonter,je vais plutôt essayer de bien ventilé ma pièce en commencent par changer les fenêtres.
Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre.
Commenter la réponse de atlassaturn
atlassaturn 2652 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 5 avril 2018 Dernière intervention - 17 janv. 2016 à 10:52
0
Merci
Bonjour
Je crois qu'il y a deux problème :
-l'élimination de l'humidité
-l'étanchéité du plancher à la diffusion des gaz
Pour ce qui est de l'humidité , il est facile de la contrôler avec une ventilation correcte , pour la maintenir une atmosphère respirable saine (40 à 60 %) . Le risque au niveau des solives ou des lambourdes est plus compliqué . Jusqu'à présent l'humidité remontant dans les murs était peut être éliminée dans la pièce . Si les murs sont couverts par une isolation , cette humidité pourra s'accumuler . Dans le cas de solives ancrées dans le mur cela accroitra le risque de pourriture au ras de l'encastrement . Le risque est essentiellement matériel (les solives ne s'effondreront pas brutalement , il y aura des signes avant coureurs , et de toutes façons vous ne tomberez pas de bien haut !

Plus inquiétant est le risque associé au radon . C'est la deuxième cause de mortalité par cancer pulmonaire après le tabac . C'est la cause de 2000 à 3000 morts par an en France . C'est plus que les morts dus à l'amiante . L'amiante a causé de l'ordre de 1000 à 1500 morts par an en France entre 1965 et 1995 soit deux fois moins que le radon . Mais on parle beaucoup moins du radon : il n'y a pas de coupable à condamner , c'est la nature .
Vous pouvez vous dire que 3000 morts sur plus de 65 millions , ça correspond à une très faible probabilité . En, fait ce risque ne concerne pas les personnes vivant dans des immeubles ou dans des maisons sur vide sanitaire ventilé ou dalle étanche . Cela ne concerne que les mineurs dans les mines d'uranium , il n'y en a plus beaucoup en France , et les personnes vivant dans des vielles maison avec plancher en bois en rez de chaussée . ça représente une très faible population . Donc le risque pour cette population est relativement élevé , surtout dans certaines régions . La liste donnée ci-dessus n'est pas exhaustive , cela concerne toutes les régions avec un sous sol d'origine cristalline .
Il est d'ailleurs scandaleux qu'on ne se préoccupe pas plus de ce problème et que cela ne fasse pas partie du diagnostic au même titre que l'amiante ou le plomb , qui sont statistiquement beaucoup moins mortels que le radon .
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Bon,cela m'apprendra à poser une question !!!!
Avec le premier commentaire,je suis bon pour refaire le plancher de ma maison et avec le second,bon pour porter un masque à gaz à la maison !

Plus sérieusement,merci d'avoir soulevé les problèmes que je pourrais rencontrer et les solutions pour les surmonter.
atlassaturn 2652 Messages postés mardi 24 mars 2009Date d'inscription 5 avril 2018 Dernière intervention - 17 janv. 2016 à 22:41
C'est vous qui voyez !
Si ce qui est écrit vous parait exagérément alarmiste , consultez l'avis de l'IRSN ou plutôt les sites étrangers traitant de ce problème , les services officiels français étant en général très discrets sur ce genre de problème (Tchernobyl) .
Je ne remet en aucun cas votre parole en doute et suis moi même persuadé de la discrétion que pourrait adopter la france sur un tel sujet....j'irai faire des recherches sur ce sujet.
Bonne soirée
Commenter la réponse de Cedrict25