Solives

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2019
- - Dernière réponse : atlassaturn
Messages postés
2721
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2019
- 16 mars 2019 à 13:49
Bonjour,

Je souhaiterai m'assurer que je fais le bon choix.
L'étage est constitué de solives avec parquet 22mm, je compte isoler laine de verre avec placo (Deux chambres avec lits, et une salle d'eaux avec douche et évier.

Dimensions pièces plafonds:
Largeur5.65 metre.
Longueur 6.5 mètre
Les Solives sont dans le sens de la largeur, 5.65m dont la section est de 7.5cm*22.5cm longueur 5.65m.
Entraxe entre solives 48cm.

Celon les abaques je devrais avoir une section de 100*300.

Je ne trouve pas d'abaque pour un entraxe moins grand. L'idée serais de rajouter des solives de même section 7.5*22.5cm.
Ou 300 *100 mais quel espacement 13 solives existantes si je mets 7 solives 300*100.
Ne serais pas suffisant.
Merci a vous tous.
Ludovic,
Afficher la suite 

5 réponses

Messages postés
2721
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2019
777
0
Merci
Bonsoir
Des solives ou plutôt des bastaings de 7.5 X 22,5 cm et de 5,65 m de portée ont une charge admissible de 380 kg (répartis) . Si l'entraxe est de 0,48 m cela correspond à une charge surfacique de 140 kg/m2 .

C'est nettement insuffisant : il faut prendre en compte une charge double :
-des charges permanentes de 100 à 150 kg/m2 selon les aménagements (cloisons , sols …)
-des charges d'utilisation de 150 kg/m2 (biens meubles , personnes)

Si vous intercalez des solives entre les solives existantes avec un entraxe divisé par deux , la charge admissible serait de 280 kg/m2 , donc acceptable sous réserve de ne pas faire d'aménagements trop lourds du type chape .

Nota des bastaings de 7,5 X 22,5 ,donc assez élancés et très longs doivent obligatoirement être entretoisés pour éviter tout risque de déversement !
Ludovic_3573
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 4 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2019
-
Bonjour monsieur,
Je vous remercie pour avoir répondu à mes inquiétudes.

Je crois m'avoir trompé sur l'entraxe, j'ai mesuré intérieur des solives 48cm hors il me semble que c'est plutôt entre deux milieux de solives ce qui fait 48+7.5 soit 54cm.
La oui la cata.

Est ce qu'en doublant cela irait.

J'ai un autre souci celui des linteau (a l'ancienne sans renfort horizontal seulement des pierre type roche) j'ai une porte et fenêtre d'un côté et de l'autre une autre porte. Aille

Si je mets une panne muraliere cela irait il

Qu'en pensé vous.

Merci pour votre intervention.
atlassaturn
Messages postés
2721
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2019
777 -
bonjour
Si vous partez sur la solution doubler les solives , cela vous ferait une charge admissible d'environ 250 kg/m2 C'est tout à fait jouable si vous faites des aménagement relativement légers c'est dire des cloisons en placo , des sols plancher ou gerflex et une salle de bain avec douche (pas de baignoire ) de façon à rester dans une limite de 100 kg/m2 pour les charges permanentes .
Si vous avez des murs en pierre , il est certain qu'il vaut mieux partir sur une muraliere : encastrer des solives dans un mur en pierre est particulièrement difficile . Par contre il faudra ancrer solidement la muralière dans le mur . Si on considère qu'elle ne supportera que les solives additionnelles , elle devra supporter quand même plusieurs tonnes (2 à 3 tonnes) ce qui vous définira le nombre d'ancrages . Par ailleurs il faudra entretoiser les solives posées sur la muralière aux extrémités (en plus des entretoises intermédiaires) .

Eventuellement il y aurait la fixation par sabots ancrés dans le mur . Une autre solution , mais cela dépend de ce que vous avez au niveau inférieur , c'est de mettre un IPN pour supporter vos solives existantes en leur milieu . Mais il faudrait un IPN de 220 ou même 240 de près de 7 metres de long avec les surlongueurs d'encastrement :pas facile à manutentioner ! poids 240 kg pour un IPN de 240 en 7 mètres .
Bonjour,
Je suis toujours sur mon problème difficile de trouver de la documentation.
Je pense mettre en place HEA.
Mais je ne sais pas comment effectuer le calcul.
La charge totale pour 35 m2
Parquet 16 kg/m2
Solive 8 kg/m2 13 solives 225*75 sur 5.65
Plafond isolation + placo13kg/m2
Étage brique creuse cloison : 40 kg /m2 *30m2 de cloison.
Total : 1993t

Je n'ai rien trouvé sur la norme seulement pour le solivage.
Poids matériaux 2tonne
Charge d'exploitation : 150kg/m2
Soit : 5.2 tonnes +2 soit 7 tonnes
Mais est ce applicable dans mon cas je ne sais pas.
Merci beaucoup pour votre réponse
Ludovic

Pour info j'ai fais venir deux maçons deux solutions extrême
IPE 300
Ou HEA 200
Les charge admissible sont très différentes.
Bonjour
Si vous partez sur la solution poutre métallique transversale pour supporter les solives , celles si ne sont plus critiques . Le fait d'avoir un entraxe de 55 cm au lieu de 48 ne change rien à la chose . vous devez passer avec un OSB 3 de 18 mm : à vérifier avec le fournisseur .
Pour le choix de la poutre : vous avez le choix entre un IPE (ou un IPN c'est à peu près aussi rigide l'un que l'autre ) et un HEA ;
On choisit un IPE quand on cherche le poids minimum d'acier (donc le prix minimum ) et un HEA quand il y a des limitations sur la hauteur de la poutre .
un IPE de 240 mm vous donnera une flêche admissible mais une contrainte un peu élevée pour la charge maxi (250 kg/m2)
Un IPE de 300 vous donnera une flêche inférieure à 50 % de la flêche maximale et une contrainte faible
un HEA de 200 vous donnera une flêche limite (22,5 mm sous la charge maxi ) et une contrainteégalement limite , pour un poids de 300 kg en 7 mètres (avec les surlongueur de scellement) contre 215 kg pour un IPE de 240 (295 kg pour un IPE de 300) .

Nota pour les charges permanentes je crois qu'il ne faut prendre une charge plus faible que 100 kg/m2 . C'est la charge qui ne doit pas etre dépassée quelle que soient les circonstances et la durée de la construction . Faire une estimation en fonction du projet actuel est risqué ou alors il faut prendre des marges : le projet peut évoluer et la construction aussi . Par ailleurs la charge est supposée répartie alors qu'il peut y avoir des charges locales pus critiques . 100 kg/m2 est vraiment le minimum pour une construction légère (pas de chappe pas de baignoire , cloisons légères) .Normalement il faudrait considérer 150 kg/m2
Bonjour,

Je souhaiterai avoir votre avis sur cette solution.

Un artisan me propose un HEA 200 longueur de la pièce 6.5 m avec 2 poteaux aux extrémités HEA 200.

Pensez-vous que cette solution est correcte.

Ceci supportera comme je vous l'ai 13 solives 75*225 longueur 5,65m , plancher 22mm sur 35 m2, cloison de chambre en brique creuse 40 kg/m2

Je souhaite isolé laine de verre 200 et Placoplâtre.
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
2721
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2019
777
0
Merci
Des solives de section 10 X 30 ont une capacité de chargement 3 fois plus forte que des bastaings de 7,5 par 22,5 donc rajouter 7 solives de 10 X 30 sera plus résistant globalement que doubler les bastaings de 7,5 X 22,5 . Par contre je ne vois pas comment vous assurerez la répartition des charges !
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Bonjour,
Merci pour vos informations.
Je ne comprends pas bien pourquoi vous m'orienter vers un OSB 3 18mm.
J'ai déjà un plancher directement posé sur des solives.
La poutre HEA 200 serait reposé sur des poteaux eux même de 200. Il n'y aurait pas d'empochement dans le mur.
Longueur 6.5 m.
HEA 200 longueur 6.5 m qui serait en appuie sur des poteaux HEA 200.
Est-ce ce que cette solution est cohérente.
Merci encore pour votre disponibilité et explication.
Commenter la réponse de Ludovic_3573
Messages postés
2721
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2019
777
0
Merci
Bonjour
Pour ce qui est du plancher je croyais que vous vouliez le refaire (j'ai confondu avec un autre post) . Si vous avez un plancher en état de 22 mm il est évident qu'il peut être gardé . Pour ce qui est des poteaux supportant la poutre horizontale le problème est essentiellement au niveau des extrémités , c'est à dire le supportage et la liaison avec la poutre horizontale .
Pour le supportage , il faut reprendre de l'ordre de 3 tonnes . Ceci ne peut pas être fait simplement en dressant la poutre HEA qui reposerait sur sa section . Il faut réaliser un socle de répartition ou éventuellement sceller le poteau HEA dans un dans un bloc indépendant du sol existant (travaux de fouille et de fondation fonction du sol) .
Pour la liaison avec la poutre horizontale il faudrait réaliser des points de soudure (je ne vois pas bien comment pourrait se faire une liaison mécanique boulonnée , mais il y a certainement des solutions)
Bonjour,

Je souhaiterai avoir votre avis sur cette solution.

Un artisan me propose un HEA 200 longueur de la pièce 6.5 m avec 2 poteaux aux extrémités HEA 200.

Pensez-vous que cette solution est correcte.

Ceci supportera comme je vous l'ai 13 solives 75*225 longueur 5,65m , plancher 22mm sur 35 m2, cloison de chambre en brique creuse 40 kg/m2

Je souhaite isolé laine de verre 200 et Placoplâtre.

Merci beaucoup pour votre réponse.
Ludovic
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
2721
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 octobre 2019
777
0
Merci
Bonjour
Je crois vous avoir déjà répondu le 8 Mars et le 9 Mars ; Un HEA de 200 pour supporter les solives en leur milieu , fera l'affaire même si il est à la limite pour les charges maxi , mais on prend des marges importantes , ce qui est normal .
Le problème , comme déjà indiqué , est la liaison entre le HEA horizontal et les poteaux , d'une part , et dans la reprise des efforts au niveau de l'appuis des poteaux sur le sol d'autre part : cf. ma réponse du 9 Mars
Commenter la réponse de atlassaturn