Mon chauffe-eau gronde

- - Dernière réponse : xplom
Messages postés
35046
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
- 20 juin 2019 à 22:32
Bonjour. Votre aide, dont je vous remercie par avance, me sera précieuse. Voici ce dont il s'agit.
J'ai quitté mon appartement une douzaine de jours, en ayant fermé l'eau et laissé l'électricité branchée, le chauffe-eau ne fonctionnant qu'en heures creuses. L'eau a été rétablie deux fois trois heures par la femme de ménage, puis refermée.
A mon retour, hier soir tard, j'ai été surpris par la présence permanente d'un léger grondement qui semblait provenir du mur du fond de la cuisine où nous dinions. Ou d'au-dessus. Je l'ai d'abord attribué au ronronnement d'une machine à laver fonctionnant chez un de nos voisins. Mais, en me rapprochant des uns et des autres, le bruit diminuait. Sa source semblait être localisée au-dessus de la cuisine, là où est implanté un chauffe-eau en mezzanine. Pour le tester, j'ai coupé l'alimentation générale d'électricité. Le bruit a persisté. J'ai remis le courant et suis allé me coucher, de guerre lasse.
J'ai retrouvé ce ronflement au réveil, à 6 heures du matin. A cette heure-là, l'hypothèse de voisins bruyants est hautement improbable. Aussi me suis-je particulièrement intéressé au chauffe-eau. Qui, changé il y a 2 ans, est équipé d'une limitation de température à 60°. J'ai été surpris, en faisant la vaisselle, de constater que l'eau était anormalement chaude, quasi bouillante. Et c'est en la laissant couler longuement, jusqu’à ce que sa température diminue nettement, que le bruit s'est arrêté. Et, pour l'heure, il ne s'est pas reproduit.
Mais quid si je le mets en marche forcée (heures pleines) ou, pire, si j'attends son fonctionnement en heures creuses, sans surveillance ? Bref, quelles sont les causes de ce phénomène et que convient-il de réparer ?
Afficher la suite 

9 réponses

Messages postés
10457
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2019
498
0
Merci
Bonjour,

Est-ce que le groupe de sécurité du chauffe-eau fonctionne ?
Pour le savoir, vous devez observer un écoulement d'eau au niveau de sa vidange quand le cumulus est en chauffe...



Cdt
Commenter la réponse de gt.55
0
Merci
Il semble bien que non. En tous cas, il ne tombe pas la moindre goutte au démarrage de la chauffe, alors que j'entends parfaitement le bruit de l'eau qui chauffe, le même que celui d'une bouilloire électrique.
gt.55
Messages postés
10457
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2019
498 -
Dans ce cas, il est peut-être obstrué par du calcaire ou des impuretés (suite à la fermeture de l'eau)...

Essayez la purge, très facile à faire en suivant la vidéo ici :
https://chauffe-eau.ooreka.fr/fiche/voir/185087/purger-un-chauffe-eau

Si cela ne change rien, il faudra remplacer votre groupe de sécurité !
Commenter la réponse de Trofou
Messages postés
16180
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2019
668
0
Merci
Bonjour
Il se peut que le thermostat soit hs est ne coupe plus à 55/60 degrés si vous constatez que l'eau est vraiment trop chaude.
Attention, le GS coule en chauffe si une certaine pression est atteinte dans le chauffe eau, il y a des cas où cette pression n'est pas atteinte, alors il n'y a pas de dépressurisation.
Le GS ? Je ne sais pas de quoi il s'agit ? Désolé ;-)
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
16180
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2019
668
0
Merci
GS = Groupe de Sécurité. Voir l'illustration de gt.55 ci-dessus
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
10457
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2019
498
0
Merci
Si le thermostat ne coupe plus, la pression doit augmenter et le GS doit couler abondamment...
Si le GS est bouché, la montée en pression ne peut évacuer le trop plein, d'où le "bouillonnement"...

C'est mon raisonnement, mais je me trompe peut-être, n'étant pas sur place pour constater !
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
16180
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2019
668
0
Merci
Cela dépend de la pression réseau ou interne, j'ai connu 2 résidences ou tout les logements santaient mauvais du fait que les gobelets étaient toujours à sec donc remontée de odeurs des égoux. Seule solution, faire cracher le GS manuellement une à deux fois par semaine.
Si le thermostat ne coupe pas, cela effectivement peut provoquer ce bruit de bouilloire, la présence de calcaire favorise aussi le bouillonnement.
Merci de votre aide. Il y a clairement un double problème : un thermostat et un GS qui ne fonctionnent pas. Une dernière question : comment "faire cracher le GS manuellement" ?
xplom
Messages postés
35046
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
850 > Trofou -
bonsoir
touchez pas pas le GS à cette heure !!!
ni même demain soir...même heure !
ni samedi , ni dimanche...
commencez par le TH..qui a de grandes chances d'être HS
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
16180
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2019
668
0
Merci
Bonsoir
Pour ma part, le groupe de sécurité n'a absolument rien, et il ne faut pas le faire cracher non plus. C'est juste bon pour provoquer un écoulement qui ne s'arrêterait plus avec le remue du calcaire que cela fera, c'est une possibilité.
Un GS qui coule constamment c'est qu'il est fatigué. Un GS qui ne coule pas, c'est que la pression a laquelle il est taré n'est pas atteinte tout simplement.
Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
10457
Date d'inscription
lundi 9 mai 2016
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 novembre 2019
498
0
Merci
Bonsoir xplom et lekabilien,

Ce que je ne comprends pas dans votre raisonnement : le thermostat HS n'arrête plus la chauffe, OK.
Donc le tout monte en pression et le GS devrait couler non ?

Je veux bien vous croire, mais j'aimerais bien comprendre pourquoi le groupe n'évacue rien alors que ça bout à l'intérieur du cumulus !

Pour moi il a forcément un souci, ou alors il ya un bloc de calcaire (ou de "boue") au niveau de l'arrivée d'eau froide... Ce bloc fait clapet anti-retour : il remonte quand l'eau froide rentre, mais redescend et fait bouchon pour empècher la fuite par le groupe. D'où mon conseil de voir si la purge se fait bien...

Qu'en pensez-vous ? Où est l'erreur dans mon raisonnement ?
Vous avez sans doute plus d'expérience que moi dans le domaine, donc je vous écoute avec attention...


xplom
Messages postés
35046
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
850 -
j'ai pas dis que le groupe était pas bloqué, mais certainement ..

uns chose à vérifier ouvrir un robinet de puisage uniquement sur la position eau chaude pour voir si c'est de la vapeur qui sort
xplom
Messages postés
35046
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
20 novembre 2019
850 -
compteur J/N ?
Commenter la réponse de gt.55
Messages postés
16180
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2019
668
0
Merci
Nous sommes sur des suppositions et le vécu, l'expérience. Pour ma part je le dis plus haut, j'ai eu des cas de figures ou les GS ne crachaient jamais dans 2 résidences dont j'avais l'entretien à faire. Il fallait mettre de l'eau régulièrement ou faire cracher le GS manuellement pour parer au remonter des mauvaises odeurs.
De plus, des GS qui coulent constamment donc hs nous connaissons tous, mais personnellement un GS hs qui ne coule pas car hs je n'ai jamais rencontré. Et une surpression dans un ballon sortira de n'importe où si vraiment elle est très élevée, et ce n'est pas le tartre ou autre qui empêcherait la pression d'ouvrir la soupape du GS.
Faut pas oublier que le bouillonnement fait éclater le tartre d'autant plus dans le chauffe-eau, et que ce n'est qu'un simple ressort qui pousse et tient fermé le GS. Le vieillissement rend faible le ressort mais ne le renforce pas, pour qu'il resiste à la pression.
En tout cas c'est mon avis, qui ne saurait être une vérité absolument bien entendu.
Commenter la réponse de lekabilien