Conseil isolation et condensation

Signaler
-
 jérôme Charpenteisolation -
Bonjour,

J'aurais besoin d'un conseil sur l'isolation de ma maison.

Maison 4 pans des années 60.

Voila, le plafond étant degradé (plafond en bacula avec platre), j'ai fixé au plafond un isolant multi couche.

Au dessus de ce plafond soit dans les combles non aménageables, je pense mettre de la laine de verre entre les voliges.

est ce qu'il y a un risque de condensation?

Je resume les couches: multicouche + platres+ bacula en bois + pare vapeur + laine de verre

Merci pour vos conseils

7 réponses

Salut
Oui il existe un risque de condensation entre ton multi couche et le pare vapeur de ta laine de verre .Donc risque de détérioration du bacula en bois et du platre
Il aurait mieux valu mettre le multi couche au dessus du bacula
Merci pour ta réponse rapide

J'aurais besoin de ton aide encore pour etre sur d'avoir bien compris

c'est pas simple a expliquer: tu vois le multi couche a été fixé contre le platre au plafond mais pr fixer mes rails a placo je l'ai percé à plusierus en droit.

j'ai mis du multi couche surtt au plafond pour boucher les troux.

pour résumé enfin de compte j'ai deroulé sur tt le plafond le multi couche, je l'ai percé à plusieurs en droit pour mettre mes pates de fixations pour rail à placo.

donc le multicouche touche par endroit au platre.

Maintenant ce q je souhaite faire c'est mettre de la laine de verre dans mes combles et je me demande si je dois retirer le pare vapeur de la laine de verre ou bien le multi couche peut faire pare vapeur.

j'essaye d'etre claire dans mes explications

merci à tous pour vos futures réponses.
Messages postés
2846
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 août 2020
1 126
Bonsoir
Un multicouche , composé de plusieurs feuilles de plastique aluminisé avec des intercalaires , est plus étanche que n'importe quel pare-vapeur ,constitué bien souvent de papier goudronné . Bien sur il y a un défaut d'étanchéité au niveau des jonctions de laies (comme avec un isolant classique déroulé) ou si le multicouche a été percé . Il est possible d'assurer une étanchéité parfaite , puisqu'il y a accès , avec un ruban alu autocollant que l'on peut trouver dans tous les magasins qui vendent du muticouche . A la limite n'importe quel ruban de jointoiement ferait l'affaire mais ferait perdre le pouvoir refléchissant de la première couche . De toutes façons le mieux c'est de jointoyer le multicouche et ensuite de ne pas mettre de pare-vapeur .Il existe des rouleaux de laine de verre (ou de roche) sans pare-vapeur . Il y a aussi la solution flocons de laine de roche à étaler entre solives et au-dessus des solives en fonction de l'épaisseur .
Bon courage
Merci de cette réponse précise

L'inconvénient, je n'ai plus accés au multicouche car mon plafond est terminé en placo sur toute la surface.

De ce fait, je ne peux pas mettre le rubun de jointement pour boucher les troux de percage.

par conséquent, je pense mettre entre mes solives la laine de verre semi rigide d'une épaisseur de 16 cm car les solives font 16 cm sans pare vapeur car le multicouche fera office.

vous allez me dire que 16 cm de laine de verre ce n'est pas assez mais par la suite je pense faire une seconde toujours sans pare vapeur mais cette fois ci croisé et d'une épaisseur de 20 cm.

Ce qui me fera au total 36 cm de laine de verre pour atteindre un R au minimum de 6 voir 7.

Ma plus grosse crainte c'etait surtt le fait de la condensation qi pouvait se créer entre le multicouche et le platre et au dessus de ce platre la laine de verre.

Je reste toujours un peu avec mes craintes je vous avoue.

Merci encore.
Messages postés
2846
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 août 2020
1 126
Bonjour
Je pense qu'il ne devrait pas y avoir de problème , sans vouloir être trop optimiste . Essayez d'avoir d'autres avis , éventuellement auprès de professionnels , pour être rassuré .
Par contre je voudrais attirer votre attention sur un problème : quelles que soit les précautions prises vous aurez toujours des migrations d'humidité vers les zones froides , c'est à dire en particulier vos combles , si la zone habitée est bien isolée et ne chauffe plus les combles . Cette humidité peut venir par le plafond , par les murs ou même de l'extérieur , si il y a alternances de périodes moins froides saturées d'humidité et de périodes froides . Il faut donc assurer une bonne ventilation des combles en particulier si ils sont froids . La ventilation basse se fait bien souvent par les espaces entre les chevrons . Si vous mettez beaucoup d'isolation et que les chevrons arrivent à zéro , il y a risque d'obturer les aérations basses :c'est l'erreur que j'avais faite , avec comme conséquences des condensations dans les combles. Donc maintenez dégagées les entrées d'air et assurez vous qu'il y une ventilation suffisante pour éviter les condensations , au besoin il faudra créer des ouvertures .
Bon courage
Bonjour benny97007,

Le multicouche ayant été percé, il faut s'assurer de ne pas laisser passer de vapeur d'eau par les percements dans les plaques de plâtre de plafond. Donc, assurer un jointoiement au silicone à la jonction des plaques avec les murs périphériques et prévoir des boîtiers d'alimentation électrique (plafonnier) étanche à l'air.

Pour la laine de verre, la prévoir nue de préférence sinon lacérer le kraft au cutter (env 12 fentes/m2) pour le rendre inopérant.

+1 pour Atlassaturn sur le maintien de la ventilation en combles avec l'épaisseur de laine prévue. Eventuellement prévoir des déflecteurs en rive pour maintenir les entrées. Les prévoir avec une hauteur 20% supérieure à la laine surtout si la laine posée est en flocons.

Cordialement.

Un R de 6, ok, mais le gros pont thermique sur le pourtour du plafond est-il géré au niveau de la liaison des murs?
Si ce n'est pas le cas, ça ne sert à rien d'isoler autant le plafond!
Bon courage!