Comment décompter les points lumineux du circuit éclairage ? [Résolu/Fermé]

Signaler
-
Messages postés
2574
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2020
-
Bonjour, La norme NF C 15-100 préconise 8 points lumineux max pour un circuit éclairage en 1.5mm² protégé par un disjoncteur 10A. Mais comment compter les points lumineux? La définition de point lumineux me posent question en fait... a) Un interrupteur qui commande deux appliques compte pour 1 ou 2 points lumineux? (je dirais 2...) b) Pour un éclairage avec des spots reliés à un transfo, combien de point lumineux comptabiliser (1 ou le nombre de spots)? (je dirai j'en sais rien :) ...) Si on en revient à la formule de base P=UxI, On pourrait avoir au max 2200W. Si on considère un point lumineux = une ampoule (60W), on arrive à une conso de 480W. Ce qui est peu par rapport à la limite max d'où ma question sur le décompte des point lumineux... Si vous pouvez m'éclairer...

18 réponses

Bonjour, Effectivement, la norme autorise une certaine interprétation, ce qui n'est pas toujours simple. Vous avez déjà la réponse dans votre logique. Deux appliques ne comptent que pour un seul point lumineux. Un transfo alimentant des spots en BT également. Il eut été mieux, que la norme donne une limte de puissance par point lumineux, malheureusement...
104
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 10840 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour La norme est bien précise a ce sujet "8 points lumineux" et non point d'allumage , pour faire simple on va dire 8 douilles( 2 appliques =2points lumineux) Chaque circuit 2400 W, On compte 300 VA par point,même pour les basses tension donc la aussi 8 spots = 8 points lumineux!
donc si je comprend bien 6 spots de 50v maximum sur 1 disj 10a et pas 6 spots fois 8
Messages postés
70068
Date d'inscription
mercredi 14 décembre 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 novembre 2020
15 399
Bonjour

Tout à fait ce qui est dit au-dessus.

electricien de profession , je puis vous affirmer que la limite a 8 points lumineux est en realité une limitation fixee aux p^rises de courant , lesquelles disposent toutes de 3500 watts effective bien que toutes placees sur un circuit de 3500 watts pour ce qui est des points lumineux a proprement parler , c a dire des lampes , leur limite est fixee par la puissance disponible par le circuit en fonction de sa section de cable , soit 1.5 mm² limite a u * I , c a d , 220 v * 10 amperes = 2200 watts or si lampes de 100 watts placees alors le circuit permet l installation de 2200 watts divise par 100 = 22 lampes maximum
;) hihihi ca c de la reponse de pro
Messages postés
2574
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2020
1 004
Bonsoir

C'est dommage de déterrer un post ancien pour dire une ânerie, en tout cas pour les locaux d'habitation.

Voir extrait de la NF C 15-100 (partie 7-771 Locaux d'habitation) en bas de la page sur ce lien :
http://www.casimages.com/img.php?i=11052908384038328232503.jpg
et sur la page suivante où il y a quelque chose qui ressemble à ce que vous dites, mais uniquement dans le cas de spots ou de bandeaux lumineux.
http://www.casimages.com/img.php?i=11052908382638328232502.jpg

@+
Bonjour, Dans le condensé de le NF C-15 100 "Locaux d'habitation-Instalation Electrique" de chez PRO...... il est écrit: "Tout circuit qui alimente un foyer lumineux doit être commandé par un interrrupteur". Ce qui veut dire qu'un foyer peut être une ou plusieurs lampes. Ex:il est compréhensible qu'un lustre de 5 lampes de 25 w ne peut être considéré comme 5 foyers.Car l'installation d'éclairage devien- dra plus chère.En fin de compte c'est la puissance installée qui limitera le nombre de foyers. L'idée de la NF C-15 100 est que l'éclairage d'une maison ne doit pas être sur un seul départ. A+.
La norme ne compte pas le nombre de lampes sur un lustre mais le nombre de point ou l'on peu monter un lustre, si un seul inter alimente a 5 endroits différents sur un plafond avec 5 boîtiers DCL cela compte pour 5 points lumineux! il y a l'amendement 3 ou 5 qui dis que pour les appliques= 1 inter alimente une ou plusieurs appliques cela compte que pour un seul point lumineux ainsi que pour les prises commandées! Il ne faut interpréter la norme a sa façon mais bien lire ce qui est écris!! Jamais on ne prend en compte les éléments ajoutés par la suite sur l'installation, genre lustre!
je rajoute car j'ai fait un lapsus pour les spots basses tension Pour ces spots basse tension on compte un point lumineux par tranche de 300W!! donc 6 spots de 50 W = un point!
Bonjour Personnellement je ne prendrais pas le risque de faire refuser l'installation pour 1 disjoncteur à 15 euros. l'histoire coutera plus cher en cas de contre visite sans compter les retards pour la suite du chantier. courjus a raison, la norme NF C 15-100 est bien précise sur ce point. 8 points maxi par circuit (DCL ou luminaire apparent isolé) 1 point par tranche de 300 watts spots et bandeaux lumineux.
Bonjour, Il est écrit sur le lien de courjus19: Circuits limité à 8 points. Un point d'éclairage par tranche de 300 VA dans la même pièce. Ce point d'une puissance de 300 VA, peut être alimente plusieurs lampes réparties à des endroits différents sur le plafond c'est à dire x foyers différents. "Si un seul inter alimente 5 endroits différents sur un plafond avec 5 boîtiers DCL celà compte 5 points lumineux". Ex:5 lampes de 60 W = 300 W. " Les appliques = 1 inter alimente une ou plusieurs appliques celà compte pour un seul point lumineux". Je suis d'accord pour ce point. Pour les appliques: la logique seraient qu'il y est autant de points qu'il y a d'appliques (comme 5 points (foyers) différents?) Non. Donc d'après le lien c'est l'interrupteur qui détermine le point. A+.
salut il suffit de lire la norme c15100 éditer chez tout les fabriquant de matériel électriques et tous disent, bien entendu la même chose! Il y a un amendement A3 mais je ne sais plus la différence, je pense que un point lumineux peu être fait par une ou plusieurs appliques et une ou plusieurs prises commandées! Mais cela reste bien entendu 8 points lumineux et non 8 points d'éclairages si carminas passe par là il a cet amendement, il en dira plus!
bonsoir y a pas de soucis, désolé pour les autres mais c'est courjus19 qui a raison !
salut benet Il est vrai que tu est plus fort que la norme! Heureusement que toi conseilleur tu n'est pas le payeur pour un 2° passage du consuel suite a tes conseils!!!
Eh bien, je ne pensais pas ouvrir un débat passionné avec cette question. Je me rends compte que ce n'est pas si simple. Je résume et vous me corrigez si besoin: * Plafonnier = 1 point lumineux * Appliques = 1 point lumineux pour un ensemble d'appliques d'une même pièce et commandé par un même interrupteur dans la limite de 300VA pour l'ensemble. * Spot = 1 point lumineux par tranche que 300VA (pour des spots d'une même pièce et commandé par un même interrupteur)
Bonjour Pour ben 1702000 Oui c'est tout a fait ça Pour paroroma c'était ça, mais il y a depuis un amendement qui l'a modifié! Voir lr lien que j'ai mis!!
Bonjour, D'après le lien de panorama à la page 9 il est écrit entre autre: Le point d'éclairage peut être réalisé soit: Par une une plusieurs appliques. Donc un interrupteur peut commander une ou plusieurs appliques, ce qui veut dire que les appliques supérieures à 1 sont considérés comme un point d'allumage et non 2 ou 3 etc. Autrement dit pour simplifier,une commande correspond à un point d'allumage. A+.
Salut courjus, Je pense que suivant les éditeurs et/ou éditions, il y a quelques différences qui peuvent induire une mauvaise compréhension. (Je parle pour moi) Es-tu certain de la limite de 300va par point, ce qui est paradoxal avec deux points pour deux appliques. Peut-être peux-tu également m'indiquer quelle éditeur ou édition, pour être sûr d'avoir les bonnes infos. D'avance merci. Bonne journée!
Bonjour, la limite des 300 VA s'applique à des spots et des bandeaux et non aux appliques. Pour le reste, moi l'interprétation c'est un socle = un point lumineux. Donc un plafonnier = 1 point lumineux quelque soit le nombre d'ampoules. Une applique = 1 point lumineux, 2 appliques = 2 points lumineux. D'ailleurs pour les prises commandées il est écrit " un socle = 1 point lumineux" A+
Bonjour, Pour moi l'amendement 3 ne modifie pas la manière de décompter les points d'éclairage mais ce qui est obligatoire ou pas. Plus précisément, le fait que l'éclairage n'est pas obligatoirement fait par un point lumineux au plafond. http://download.hager.com/fr/_normes/GuideNormeNFC15100_QZD218i.pdf A+