Aide calcul ipn

Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
- - Dernière réponse :  Epoisses - 20 févr. 2015 à 13:56
Bonjour a tous j'ai besoin de votre aide pour un plancher la pièce fait 7,8 m x 5,5 m j'ai dans l'idée de mettre deux ipn dans le sens des 5,5 m et mettre des 38x225 perpendiculaire tous les 0,4m avec une ranger t'etresillon de chaque côté des ipn histoire de renforcer ma question et de savoir quel ipn choisir sachant qu'a l'étage il y aura deux chambre ,une salle de bain ,un wc et le ballon d'eau chaude . Se sera des cloison placo , du Novo dalle au sol suivie d'un parquet flottant j'espère que j'ai bien énumérer tout se qu'il faut pour un calcul préci
Afficher la suite 

14 réponses

Meilleure réponse
2
Merci
A la place des 2 IPE de 240 à acheter, 2 de 200 collées, soudées entre elle si tu as du stock, il en faut 6 dans ce cas

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 7357 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Epoisses
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771
2
Merci
Bonsoir
Pas de remarques particulières sur l'aménagement . les installations susceptibles d'amener des charges locales non réparties (salles d'eau ) sont prévues en périphérie , donc ne sont pas critiques pour la flexion des IPN .
La solution envisagée : au total deux IPN de 200 , partageant la longueur de 7,8 m en trois zones à peu près égales de l'ordre de 2,6 m ,est viable .
Les solives de 2,6 m de portée ne seront absolument pas critiques . Leur entraxe devrait être choisi en fonction des dalles OSB que vous trouverez pour faire le plancher . De l'OSB 3 de 18 supporterait un entraxe de 50 cm . Pour cet entraxe des bastaings de 63X160 seraient suffisants ;
Seule réserve , le cumulus 300 l introduit une charge locale importante , si il est posé sur le plancher . Ce n'est pas critique pour les IPN puisque c'est près de leur encastrement , par contre il faudrait doubler les solives à ce niveau ou fixer le chauffe-eau au mur .
Pour le supportage de l'extrémité des solives côté murs de 5,5 , tout dépend des murs : murs en parpaings creux ou murs pleins en pierres ou en béton banché . Dans le cas d'un mur plein si vous voulez mettre un IPN contre le mur : un IPN de 160 encastré à ses extrémités et sans supportage intermédiaire serait largement suffisant (charge moitié par rapport aux deux IPN de 200 ) . A vous de choisir la solution la plus simple (et la moins chère) .

Dire « Merci » 2

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

Linternaute 7357 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
Le ballon sera fixé au mur et posé sur un trépied aussi et se sera un 200l donc cette façon la est viable ? Les mur son en terre à l'étage
atlassaturn
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771 -
Non pas de problème . par contre ce serait mieux de doubler la ou les solives sous le ballon ,même si ce n'est pas très critique : la dimension mini que je vous ai donnée (63X160) peut porter plus de 500 kg , ce qui doit couvrir la charge nominale + une charge locale de 200 kg .
Par contre vous parlez de murs en terre à l'étage , il faut espérer que les murs qui supporteront l'ancrage des IPN sont en dur , pour reprendre les charges transmises par les IPN (de l'ordre de 2 tonnes) , sinon il faudra prévoir des renforts .
Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
Une semelle en béton est prévu a chaque extrémité des IPN
> Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
Oui pour chaînage béton armé sous les IPN double, une arase de 20 x 25 x 100cm minimum.
A propos des solives double sous le trépied chauffe eau, il faut veiller si un ou deux pieds se trouve pas sur OSB entre deux solives. Il serait souhaitable de poser sous le trépied des platines qui prennent appuis sur les doubles solives. Un plateau bois ou métal de 60/60 sous les trois pieds
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 17 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
21 février 2015
0
Merci
Je ne sui pas un spécialiste mais je te conseil des HEB de 200 c'est ce que j'ai mis en place pour la rénovation d'un plancher de 6,5 x5 m
Attention 300kg les 5m il faut que ça soit bien sceller sur des murs sain
J'espère que ma réponse va t'aider
Commenter la réponse de Tomtomhome
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
0
Merci
Merci de ta réponse quel est la différence entre le HEB et IPN ? J'ai un amis qui a pratiquement la même configuration il a mis deux IPN 200 sur les 6m
Commenter la réponse de Guitoune50
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771
0
Merci
Bonjour
Déjà il faudrait fixer les charges que doit supporter le plancher .
Pour les charges d'utilisation (mobilier , personnes , passage ...) on prend généralement une valeur de 150 kg/m2 .
Pour les charges permanentes (aménagements fixes : sols cloisons ...) tout dépend des aménagements , pour des cloisons légères (placo) et des sols en bois , une enveloppe de 100 kg/m2 est raisonnable .
Chaque poutre métallique supportera la moitié de la charge totale , soit 5360 kg pour chaque poutre .
Avec un IPN de 200 la flèche sera de 26,5 mm , au delà de la valeur maxi acceptable (18,3 mm) . La contrainte , 178 Mpa , est beaucoup trop élevée pour de l'acier ordinaire .
Avec un HEB de 200 la flèche sera de 10 ,3 mm , acceptable , et la contrainte 70 MPa , également acceptable .
Petit problème : un HEB de 200 pèse plus de 360 kg avec les surlongueurs , soit plus du double d'un IPN de 200 .
Les coûts et les problèmes de manutention vont de pair avec le poids .
Un IPN de 240 serait juste suffisant (flèche 13,5 mm , contrainte 109 Mp) L'avantage c'est qu'il ne pèserait "que" 215 kg , avec les surlongueurs de scellement .
Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
Ah quand même je comprend pas mon amis a que 4 MM de flèche avec les cloisons faite il manque le plafond du dessous
atlassaturn
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771 > Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
Rien d'étonnant , le plancher et les cloisons ne représentent qu'une partie des charges permanentes , qui elles-mêmes représentent moins de la moitié des charges totales à prendre en compte . Ceci étant s'agit-il de la même portée et de la même surface ?
Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
> atlassaturn
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
-
La porte est la même mais la longueur est de 6,5m
Commenter la réponse de atlassaturn
0
Merci
Bsr, 2 HEB de 200 ou du IPE de 240 doit supporter sans soucis. Deux telles pièces dans le sens de 5,50 cela signifie 7,80 : 3 = 2,60 par travées, donc dessus sera suffisant de la solives de 6,5 x 18 de 3 m entretoisées, dessus un OSB de 18 mm
Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
Merci de votre réponse donc un ipn 200 ferai pas ?
Commenter la réponse de Epoisses
0
Merci
non trop léger, par contre 2 ipn de 200 feraient l'affaire contre les murs
pignon, liernes sur lesquelles seront posée les solives côté pignons car je vois mal faire des trous de scellement tous les 40 dans les mur,autant faire une saignée et pas recommandé. Pour résumer 4 poutres métal de différente hauteur, des solives sans scellement, ne pas négliger les entretoises, sur chaque poutre
Commenter la réponse de Epoisses
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
0
Merci
Bon dommage j'en avais en stock
déjà deux contre les pignons
Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
> Epoisses -
Merci pour les infos je vais voir aussi pour mon pote et lui dire
Commenter la réponse de Guitoune50
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771
0
Merci
Bonjour
Les calculs que j'ai faits plus haut sont pessimistes . J'ai pris en compte la totalité de la charge du plancher pour les deux IPN . On peut affecter une partie de la charge aux murs de 5,5 m qui supportent l'extrémité des solives .
Si les IPN sont placés au tiers de la longueur (entraxe de 2,6 m) , il supporteront chacun 3, 6 tonnes .
Avec des IPN de 200 la flèche , sous la charge maxi de dimensionnement , sera de 18 mm , juste en dessous de la flèche maxi admissible .
Sous réserve de prendre les précautions pour que les charges permanentes restent en dessous de la valeur prise en compte dans le dimensionnement (100 kg/m2 réparti ou équivalent ), l'utilisation de deux IPN de 200 , placés au tiers de la longueur est envisageable .
Indépendamment de l'utilisation de solutions légères (placo , plancher bois) , il convient de localiser les aménagements les plus lourds (salle de bains avec carrelage , wc ) en périphérie , pour éviter de surcharger les poutres en leur milieu . Si un cumulus est prévu , prendre un cumulus fixé au mur , pas un cumulus posé sur un trépied ...
Bonjour nous sommes parfaitement d'accord sur les IPN de 200mm jumelés.
Pour revenir sur pas proposition de liernes contre les pignons afin de ne pas trancher le mur, en supposant qu'il soit en pierres, créer des trous tout les 40/50 cm revient à les rejoindre, donc une saignée qui fragilise le mur, pour sceller les travées solives de 3 m entre pignon et premier IPN double, il faut saigner , oui mais que sur 1,50 sur chaque pignons, poser 2 x 4 solives et les sceller, le lendemain ouvrir 2 autres saignées de 1,50 à la suite, poser, sceller, y aller par étapes pour ne pas trop fragiliser les murs pignons. Des ouvertures de 1,50 maxi pas de risque
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771
0
Merci
Re
Sous l'effet des charges permanentes (aménagement fixes hors mobilier) , la flèche au milieu sera un peu plus de 7 mm . Avec quelques meubles et plusieurs personnes , la flèche sera de l'ordre du cm .
La flèche maximale , qui correspond à la somme des charges permanentes et d'une enveloppe forfaitaire des charges d'utilisation , majorées pour avoir une sécurité , ne devrait jamais être atteinte .
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
2719
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
9 octobre 2019
771
0
Merci
On parle des fois d'IPN , des fois d'IPE . La différence n'est pas grande , c'est une question de normes européennes ou françaises .
L'IPN est un peu plus lourd et plus rigide que l'IPE , donc si vous disposez d'IPN c'est mieux
Commenter la réponse de atlassaturn
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
0
Merci
J'ai vais essayer de poster un plan
Commenter la réponse de Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
0
Merci
.
Guitoune50
Messages postés
12
Date d'inscription
lundi 16 février 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2015
-
J'ai mis en rouge les ipn pour donner une idée
Pas de couleur rouge mais nous voyons bien pas de soucis.Peut ^étre un poteau bois dans l'angle 90° de l'escalier pour porter le chevêtre solive, moins de place perdue étage et fermeture de la cage rendue étanche avec le niveau inférieur
Commenter la réponse de Guitoune50
Messages postés
34431
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Non membre
Dernière intervention
14 octobre 2019
799
0
Merci
bonjour
j'interviens juste pour le ballon, si il est sur trépied la charge est donc au sol, la fixation murale n'est qu'une sécurité d'anti bascule
Commenter la réponse de xplom