Isolation Phonique

Mazlox Messages postés 4 Date d'inscription lundi 16 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 mars 2015 - 16 mars 2015 à 15:06
 lucienpel - 1 avril 2015 à 11:02
Bonjour,

Je cherche à isoler phoniquement une pièce de 30m carré, avec une hauteur sous plafond de 3,3m. Le plafond est en bois, type plafond à la française, et les murs sont en pierre, d'une épaisseur de 60cm. Les bruits à isoler seront des voix et de la musique. La pièce se trouve au rez de chaussée.

J'ai lu que la meilleur technique était celle de la boîte dans la boîte, mais qu'en est-il du sol et du plafond ? Est-ce qu'un mur en pierre de 60cm d'épaisseur est-il déjà isolé phoniquement et jusqu'à quel point ?

Merci de vos réponses !

7 réponses

Bonjour
si c'est le cas après le traitement du plafond il sera
toujours temps de faire des traitements complémentaires.
Car sans mesures le mieux est d'avancer pas à pas.
Cdt
1
Bobjour
< Je cherche à isoler phoniquement une pièce de 30m carré, ....>
quelle est la source des bruits ? les voisins du dessus (bruits aériens
ou bruits de chocs), les bruits de la rue, ........
Cdt
0
Mazlox Messages postés 4 Date d'inscription lundi 16 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 mars 2015
16 mars 2015 à 18:52
Bonjour,

La source du bruit sera principalement intérieure et aérienne (voix, musique forte).
0
Bonjour
<La source du bruit sera principalement intérieure et aérienne >
d'accord , mais généré par qui :
-vous qui allez faire du bruit, musique,... et ne voulez pas gêner les voisins
-ou le bruit provient de voisins bruyant : au dessus, à coté, ..

Cdt
0
Mazlox Messages postés 4 Date d'inscription lundi 16 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 mars 2015
17 mars 2015 à 10:14
Bonjour, et merci de prendre le temps de me répondre
Oui, la source du bruit viendra principalement des gens à l'intérieur de la salle à isoler, qui feront du bruit et de la musique, et non pas des voisins au dessus, à côté...
0
Bonjour
compte tenu de l'épaisseur des murs (murs en pierres de 60cm)
dont le RA doit être supérieur à 65 dB, la première chose est de traiter
le point le plus faible : le plafond.
Pour ce faire, s'orienter vers un faux plafond désolidarisé du plafond
actuel; par exemple à une vingtaine de cm sous le plafond actuel
et remplir l'espace ainsi crée de laine minérale (sans la comprimer)
Le faux plafond pourra être en BA13. si il y a beaucoup de basses
mettre 2 BA13.
Cdt
0
Mazlox Messages postés 4 Date d'inscription lundi 16 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 18 mars 2015
18 mars 2015 à 16:11
Super, je vois très bien. Est-ce que les bruits ne risquent pas de remonter le long des murs chez les voisins au dessus ? (il n'y a personne à côté)
0

Vous n’avez pas trouvé la réponse que vous recherchez ?

Posez votre question
romain1818 Messages postés 4 Date d'inscription vendredi 20 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 20 mars 2015
20 mars 2015 à 09:15
Bonjour,
en effet, c'est le plafond qu'il faut traiter avant tout. A ce titre, je vous recommande de mettre votre budget et votre temps sur cette zone; Mais de mémoire (j'avais réalisé cette tâche ingrate dans ma maison en 79), ce n'est pas le plus facile
0
DenisPlaco Messages postés 188 Date d'inscription mercredi 30 avril 2014 Statut Membre Dernière intervention 8 juin 2021 41
23 mars 2015 à 14:12
Bonjour Mazlox,

Pour atteindre le résultat escompté, seule une étude d'un acousticien pourra vous faire les préconisations conformes en fonction de votre pièce, de la nature des parois (murs, plafond, sol), du type de bruit (bruits impacts, aériens), etc...
Cette étude peut éventuellement être assortie d'une obligation de résultat.
Quelques pistes néanmoins pour contribuer à la résolution de votre problème. Une solution afin d'améliorer à l'isolement acoustique de votre local est en effet la technique dite de « la boîte dans la boîte ».

- Un plafond de type autoportant fixé sur des murs porteurs, selon les dimensions de votre pièce, pourra être réalisé. Ce type de montage doit suivre un dimensionnement donné, vous trouverez dans les pages 92 à 95 (numérotation papier) de ce lien https://www.placo.fr/content/download/157127/1977861/file/03-Plafonds.pdf les indications sur ce type de montage. On vient disposer sur le parement en plaque de plâtre à isolation acoustique renforcé, une laine minérale de type IBR, qui jouera le rôle de ressort dans le montage réalisé (masse-ressort-masse). Elle ne doit effectivement pas être comprimée comme indiqué avec juste raison par lucienpel afin de ne pas diminuer son efficacité. Avec une belle hauteur sous plafond, vous devez pouvoir mettre en oeuvre une épaisseur d'isolant de 100 mm voire 200 mm.

- Les murs doivent également être traités pour améliorer l'existant. Il serait préférable que l'isolant soit placé de façon continue à l'arrière des montants pour une meilleure efficacité - cf. pages 212 à 217 du lien suivant : http://www.placo.fr/content/download/144788/1811570/file/Isolation%20des%20murs.pdf%20-%20(20%20Mo).pdf
Là encore, une plaque phonique améliore le résultat par rapport à une plaque standard.

- Selon la nature du plancher, une chape sèche type Rigidur Sol pourrait convenir. Elle implique de remonter le niveau du sol avec les aménagements que cela peut induire (couper le bas des portes, remonter les prises de courant par exemple). Une hauteur de 2 ou 3 cm minimum (selon la plaque choisie) avec une variante avec granules d'égalisation qui obligent à rajouter au minimum 2 cm. Un revêtement isophonique peut ensuite être envisagé afin de contribuer à l'isolement acoustique de la pièce.

Là où l'air passe, le bruit passe ! Fenêtres, bas de porte, défauts d'étanchéité en pied de cloison, des boitiers électriques, etc... sont autant de sources de fuites auxquelles il faut veiller. Rien ne sert également de réaliser une boîte dans la boîte si la ou les portes sont des passoires acoustiques ! Par ailleurs, la mise en oeuvre des matériaux doit être soignée et conforme (joints mastic en bas de plaque, sous les rails par exemple). Le meilleur des matériaux, s'il est mal employé ne donnera pas le résultat escompté.
Voilà donc quelques pistes de réflexion, n'hésitez pas si vous avez des questions complémentaires.

0
Onimike Messages postés 3 Date d'inscription mardi 31 mars 2015 Statut Membre Dernière intervention 31 mars 2015
31 mars 2015 à 16:11
Bonjour,
Si je peux me permettre étant dans le milieu de l'isolation, comme d'autres membre l'ont dit je vous conseil dans un premier temps d'isoler votre plafond en faisant un faux plafond en BA13 et en isolant avec de la laine de coton qui est un des meilleurs isolant phonique bien plus efficace que la laine minérale.
Personnellement j'utilise une laine de coton fabriqué en France de la marque Métisse. Elle absorbe jusqu'à 95% des sons.
L'espace nécessaire fini n'est que de 10 cm.

N'hésitez pas si vous avez besoin de plus d'info.
0
Bonjour
< en isolant avec de la laine de coton qui est un des meilleurs isolant phonique bien plus efficace que la laine minérale. >

Personnellement je n'ai pas connaissance d'essais acoustiques qui vont dans ce sens (bien plus efficace..) mais si vous avez des
PV acoustiques à me communiquer je suis preneur pour enrichir ma documentation.
Cdt
0