Lumière fait sauter le différentiel ... de la rangée du dessus !

Signaler
-
 Lydia -
Bonjour,

Je m’excuse d’ores et déjà pour la longueur de ce message !

Mon souci provient d’une lumière qui, lorsque je l’allume, fait sauter l’interrupteur différentiel … mais pas celui de la rangée sur laquelle cette lumière se trouve … celui d’une autre rangée.
Le disjoncteur de la lumière en question (10A) ne saute pas.
Encore plus bizarre, après que l’interrupteur différentiel ait sauté, la lumière reste allumée ‘’faiblement’’. J’ai vérifié au multimètre, j’ai environ 27 à 29V ...

D’où peut provenir le problème ?
Je précise que j’ai récemment refait le tableau électrique (voir les détails plus bas).
Avez-vous une stratégie pour essayer de comprendre le problème ?


Quelques éléments de contexte ci-dessous.

J’habite une ancienne maison (1979), avec une extension un peu plus récente (2000)
La maison fait 140 m², + 140 m² de sous-sol partiellement aménagé.

Coté tableau électrique, c’est le bazar.
Au niveau de l’arrivée électrique (disjoncteur différentiel de branchement 60A/500mA) il y a :
- un tableau assez récent, avec un interrupteur différentiel 40A/30mA et … 17 disjoncteurs.
- un deuxième tableau, encore plus récent, avec un interrupteur différentiel 63A/30mA et 5 disjoncteurs.
- un troisième tableau, ancien, sans dispositif différentiel et avec une douzaine de porte fusible.
Au niveau de l’extension, il y a un autre tableau électrique, sans dispositif différentiel, avec une dizaine de disjoncteurs.

Je constate plusieurs problèmes :
- 1 interrupteur différentiel avec 17 disjoncteurs … pas terrible et pas conforme aux normes.
- l’extension est branchée sur l’ancien tableau, derrière un fusible (20A), mais sans dispositif différentiel … donc protection de 500 mA … pas terrible … heureusement il n’y a pas de pièce d’eau dans cette partie de la maison.

Ayant des bases en électricité (déjà je connais la différence entre un disjoncteur, un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel ! Ce qui n’est pas la cas de la plupart des vendeurs rayon électricité des GSB), j’ai entrepris de refaire un tableau aux normes pour remplacer les 3 tableaux. J’ai acheté un ouvrage spécialisé (installer un tableau électrique, aux éditions EYROLLES) afin d’essayer de me conformer le plus possible à la NF-C-15-100 (ok, cela ne fait pas de moi un électricien !)

J’ai commencé par faire un plan de l’installation, en repérant quelle prise/lumière sur quel disjoncteur.
Je constate déjà qu’il y a beaucoup de disjoncteur avec seulement 1, voir 2 prises. Je constate aussi que certaine ligne sont en 1,5 mm², mais avec un disjoncteur de 20A ... surtout des anciens chauffage électrique qui ne servent plus trop (je suis passé aux granulés).

Par manque de place au niveau des 3 tableaux, j’ai choisi de déporter le nouveau tableau de quelques dizaines de centimètres, afin de pouvoir installer un tableau à 4 rangées (j’ai l’intention d’aménager complètement le sous-sol, et de mettre en place des circuits spécifique (recharge de véhicule électrique) donc je préfère avoir de la place).

Je repère donc toute les sorties des disjoncteurs avec des petites étiquettes, puis je dépose les 2 tableaux avec disjoncteurs. L’ancien tableau, avec porte fusible reste en place pour le moment.
Les câbles récents (type R2V) peuvent être directement déviés vers le nouveau tableau.
Pour les fils plus ancien, qui arrivent via des gaines, je mets en place 2 boites de dérivation en lieu et place de l’ancien tableau.
J’installe ensuite le nouveau tableau, en replaçant les 2 interrupteurs différentiels, suivi des disjoncteurs et aussi 2 disjoncteurs différentiels : un pour la prise électrique GreenUp, et un autre pour la prise du frigo/congélateur.
Je fais une nouvelle répartition des circuits, afin de profiter au mieux des deux différentiels. Sur chaque rangée, je mix circuit de prise et de lumière.
A la remise sous tension, tout va bien … mis à part le souci que j’expose au début.

D’avance merci pour votre aide !

Arnaud.

6 réponses

Messages postés
28280
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 février 2020
4 109
Bjr

Honnêtement j'ai pas tout lu car c'est un vrai pavé
Le souci se situe à mon avis sur un erreur de cablage et donc branchement.
Votre lampe est protégée par la phase sur un ID et le neutre est branché sous un disjoncteur de l'autre rangée protégé par l'autre ID.
Retrouvez cette ligne qui fait defaut et branchez tout sous le même ID
Messages postés
2099
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 février 2020
625
Bonjour

Votre installation est sans doute aux normes des différentes époques ou les parties de l'installation a été réalisée et la norme n'est pas rétroactive.

1/ 17 disjoncteurs pour un différentiel : La limite (à 8) n'existe que depuis 2015. C'est un critère de confort et non de sécurité, donc pas essentiel

2/ 17 disjoncteurs derrière un 40A : le risque est la surcharge, tout dépend donc de la nature des circuits en aval (sauf s'il y a une protection qui limite à 40A en amont)

3/ Extension sans 30mA : dangereux pour la sécurité des personnes (on peut en mourir). Même si ce n'était pas la norme à l'époque, je vous conseille vivement d'en ajouter un en tête de ce tableau, pièce d'eau ou pas.

4/ Disjoncteurs avec 1 ou 2 prises : rien ne vous empêche de regrouper plusieurs circuits sur un disjoncteur (on ne dépassant pas les limites autorisées), en faisant une dérivation intermédiaire dans le tableau si plus de 2 fils par borne

5/ Lignes en 1,5² avec disjoncteur 20A : mettre un 16A

6/ Vous avez sur un circuit éclairage, la phase issu d'un disjoncteur placé sur un différentiel et le neutre issu d'un autre disjoncteur sur l'autre différentiel.
Tout cela provient sans doute des circuits du vieux tableau sans différentiel.
Si vous avez une cage d'escalier c'est un grand classique : phase de l'inter issue du circuit des pièces du bas, neutre de la lampe issu des circuits des pièces du haut. Cherchez par exemple de ce côté.
Messages postés
8254
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2012
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 février 2020
1 609
bonjour tout a fait de l'avis de frmu neutre sur un autre disjoncteur .Cdlt
Merci à tous ceux qui m'ont déjà répondu ! Quelle rapidité.
Pour répondre à Carminas :

2/ 17 disjoncteurs derrière un 40A : le risque est la surcharge, tout dépend donc de la nature des circuits en aval (sauf s'il y a une protection qui limite à 40A en amont)

Aucune protection en amont, autre que le disjoncteur de branchement (60A).
Les gros consommateurs (plaque de cuisson, four, LV) sont aujourd'hui mieux réparti, sur les 2 ID, plutôt sur le 63A d'ailleurs.

3/ Extension sans 30mA : dangereux pour la sécurité des personnes (on peut en mourir). Même si ce n'était pas la norme à l'époque, je vous conseille vivement d'en ajouter un en tête de ce tableau, pièce d'eau ou pas.

C'est bien mon intention !

4/ Disjoncteurs avec 1 ou 2 prises : rien ne vous empêche de regrouper plusieurs circuits sur un disjoncteur (on ne dépassant pas les limites autorisées), en faisant une dérivation intermédiaire dans le tableau si plus de 2 fils par borne

5/ Lignes en 1,5² avec disjoncteur 20A : mettre un 16A

C'est ce que j'ai fait, sur le nouveau tableau.

6/ Vous avez sur un circuit éclairage, la phase issu d'un disjoncteur placé sur un différentiel et le neutre issu d'un autre disjoncteur sur l'autre différentiel.
Tout cela provient sans doute des circuits du vieux tableau sans différentiel.
Si vous avez une cage d'escalier c'est un grand classique : phase de l'inter issue du circuit des pièces du bas, neutre de la lampe issu des circuits des pièces du haut. Cherchez par exemple de ce côté.

Je penchais aussi pour un mic-mac au niveau des neutres, mais comment faire pour identifier lequel ?

Merci.
Arnaud.
Messages postés
2099
Date d'inscription
mardi 31 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 février 2020
625
Bonjour

Soit vous arrivez à reconstituer le cheminement de l'alimentation de la lampe :
- phase vers l'inter
- neutre vers la lampe
et vous faites ce qu'il faut pour les mettre sous le même disjoncteur

Soit vous identifiez le disjoncteur d'où provient la phase et celui d'où provient le neutre et vous regroupez les 2 circuits en un.
Bonjour,
De toute façon, si l’interrupteur différentiel en tête de rangée qui saute c’est un problème d’isolement : appareil défectueux avec fuite de courant vers la terre, infiltration d’eau sur une connexion… Lorsque vous serez certain d’avoir isolé le circuit qui pose problème, il faudra voir un électricien qui va rechercher les origines possibles du problème.