Quel type d'isolant est ce ?? [Résolu]

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 22 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2012
-
 hicot35 -
Bonjour, j'ai un pote qui a acheté une maison de 1963, sur les mur extérieurs il y a des panneaux de bois, et entre les panneaux et la laine de verre, c'est remplis de granulés très fin comme de la sciure d'une couleur beige, avec des particules brillantes comme le mica des plages, bien que la maison soit assez âgée, ces granulés sont sec et coulent comme du sable, car les tasseau qui bouchaient le bas des plaques de bois sont pourris et tout les granulés tombent par terre, on a essaye de se renseigner chez des pro, mais ils ne savent ce que c'est comme produit, quelqu'un a t'il une idée?

par avance merci

6 réponses

Messages postés
4737
Date d'inscription
lundi 27 juin 2011
Statut
Modérateur
Dernière intervention
8 mai 2020
1 146
Bonjour,
Peut-être de la vermiculite ,
http://isolation.durable.com/a-isolation-vermiculite
Slt,
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 22 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2012

merci je viens de lire que cela peut contenir de la fibre d'amiante, le plus sage est donc de retirer toute la vermiculite et de refaire une isolation plus saine alors?

C'est probablement de la vermiculite, un produit naturel, ça a parfois été associé à de l'amiante car les gisements en contenaient.
Protection des yeux et des voies respiratoires!

Refaire une isolation par l'exterieur de la maison me parait sage et le plus approprié.

Une laine de verre de l'époque, ça doit être quasiment inefficace, la durée de vie de ce materiau n'exède pas 20 ans après il perd trop ses caractéristiques isolantes (humidité-tassements..)

Choix de l'isolant fonction de la composition des murs de la maison (respirant ou pas, c'est très important!)

Bon courage!
Messages postés
2842
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2020
1 069
Bonjour
Je suis surpris de lire que la laine de verre a une durée de vie limitée à 20 ans . Certes , si elle a été posée n'importe comment et si elle n'est pas protégée correctement par un pare-vapeur , elle perd de ses caractéristiques .
J'ai isolé ma maison entièrement à la laine de verre (panneaux semi-rigides collés au mur avec doublage brique , rouleaux déroulés dans les combles , le pare-vapeur a soigneusement été jointoyé ) . Ma maison a 38 ans et les consommation pour le chauffage n'ont pas augmenté et ont même tendance à diminuer avec les hivers cléments (1100l de fuel au lieu de 1300 l pour 180 m2 ).
Même constat pour un comble aménagé depuis une trentaine d'années : pas plus d'augmentation de consommation de chauffage qu'Atlassaturn malgré les 30 ans écoulés ! Et pourtant pas d'écran de sous toiture posé à l'époque (la question ne se posait même pas)... Bref, posé correctement, cet isolant tient au-délà des 20 ans annoncés...
Aujourd'hui certes, les 10cm posés sont insuffisants à répondre à la réglemenation actuelle mais à l'époque la réglementation thermique n'exigeait pas plus de 5cm ! Quel que soit l'isolant choisi, l'important c'est la qualité de pose et le respect strict les consignes de mise en oeuvre.
Cdt.
Messages postés
3
Date d'inscription
dimanche 22 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2012

merci a vous, je crois qu'il va avoir du boulot, car d'après ce que l'on a vu, il y a tout a refaire.... cote extérieur un genre OSB qui est très mal en point, ensuite la couche de vermiculite, une couche de laine de verre et le placo.

Merci pour ces retours sur la perennité laine de verre!
J'ai eu beaucoup de mauvais exemples jusque là! De laine délitée et écrasée voire très déteriorée et noire de pourriture mais c'etait effectivement très mal posé...
Et je manque d'objectivité surtout après un chantier réno particulièrement pénible dans la vieille laine de verre et chaleur durant trois jours!
(j'avoue que je hais cette matière maintenant) autant pour moi et merci de remettre les choses à leur place!
Le confort du poseur est maintenant pris en compte, c'est un net progrès!
Messages postés
2842
Date d'inscription
mardi 24 mars 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
4 août 2020
1 069
Bonjour
Entièrement d'accord avec vous . Les aspects sanitaires liés , à l'utilisation de laines minérales et en particulier de laines de verre , constituent un réel problème . A la limite , manipuler une fois ou deux de la laine de verre dans sa vie n'est peut-être pas dramatique , c'est quand même mieux d'utiliser des protections ! Pour les professionnels c'est encore plus important , sans parler de la vielle laine de verre en rénovation !

Le vrai problème c'est l'utilisation de laine de verre non confinée par rapport à la zone habitée , type chambre avec plafond en lambris plus ou moins disjoint , avec au dessus de la laine de verre vaguement limitée par le kraft d'origine , en particulier avec une VMC , qui met ces pièces en dépression .
Les exigences d'étanchéité avec les nouvelles RT (pour une autre raison ) , auront au moins le mérite de limiter ce problème .
Bonjour,

Tout plafond lambris doit systématiquement être réalisé avec un film interposé entre le lambris et l'isolant (quel qu'il soit) car le lambris n'est pas jointif et ne présente pas d'étanchéité suffisante par rapport à l'air intérieur, d'autant qu'une lame d'air doit être ménagée entre l'isolation et le lambris car le lambris bois n'aime pas être confiné (l'absence de lame d'air . ventilée est souvent source de moisissures au dos des lambris). Cette lame d'air sert à "équilibrer" l'ambiance de part et d'autre du lambris bois afin qu'il "travaille" le moins possible : il y aura forcément dilatation/rétractation mais la lame d'air communicante avec l'air intérieur permet de limiter la déformation de la paroi lambris d'où la nécessité de prévoir un film pour isoler la lame d'air de l'isolation posée (évite les poussières et les courants d'air source de pertes de chaleur).

Cordialement.